Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Recherche



Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 9 membres


Connectés :

( personne )
Autre menu

Ecole - Présentation

 

UNE RENTREE SOUS LE SOLEIL

Et oui, l’automne est encore loin, nous sommes encore en été et le soleil entendait bien nous le confirmer pour cette rentrée 2016.

L’école de Vernassal-Darsac est fin prête à recevoir les 39 élèves inscrits issus de la commune ainsi que ceux de sa voisine Lissac . L’effectif reste d’une remarquable stabilité, 4 enfants sont partis au collège, 4 sont de nouveaux arrivants.

Ce matin, les premiers arrivés dans les lieux : Mathieu, Eurydice, Léo, Anaïs sont déjà dans les escaliers et passent l’inspection de leur future classe. Ils seront  19 chez Luc Souchon qui, outre sa fonction de professeur des écoles pour les sections de CE1 ce2 CM1 CM2, remplira également le statut de directeur d’école.

Les 20 petits de maternelle et CP trouveront ou retrouveront Bénédicte Pelisse qui reprend son poste habituel. Quelques larmes vite séchées, maman est partie, les copains sont là, la maîtresse aussi.

Les enseignants seront secondés par Suppatra  Messana qui, durant 20 h par semaine exercera la fonction d’EVS (emploi vie scolaire) tandis que Joelle Laurent restera fidèle à son poste à plein temps.

Gérée par l’APE et approvisionnée par la cuisine municipale de Saint-Paulien, la cantine sera sous la responsabilité de Sandra Soleilhac  de  12 H 15 à 13 h 45. Les tickets sont à retirer auprès de Joelle, le carnet de 10 coûtera 32 euros à régler uniquement par chèque. Recommandation importante : ne pas oublier de remettre les tickets le vendredi  pour la semaine suivante.

La mairie assure la charge de la garderie pour les enfants qui seront accueillis lundi mardi mercredi jeudi vendredi dès 7 h 30 par Joelle  Laurent  jusqu’à 9 h, heure à laquelle les cours commenceront  avec les enseignants jusqu’à 12 h 15, ensuite ce sera la pause déjeuner à la cantine ou à la maison et  reprise des cours de 13 h 45 à 15 h 45 (sauf le mercredi bien entendu)

Sandra Soleilhac retrouvera les enfants  pour la garderie de 16 30 à 17 h 30 tandis que de 15 h 45 à 16 h 30 auront lieu les activités périscolaires l’étude selon le désir des parents et l’emploi du temps de enfants (sauf le mercredi)

En lien avec le Conseil départemental mais géré par la commune, le transport scolaire sera effectué par l’entreprise Berger de Saint-Paulien.

Fondamentaux, sports, spectacles, fêtes, tout est mis en œuvre pour que l’année scolaire soit bonne et puis, n’oublions pas les bénévoles qui, fidèles au poste, assureront les activités périscolaires.

Une première réunion de rentrée avec les parents aura lieu le jeudi 8 septembre à 18 h à l’école.

 

 

Ecole-sept-16.jpg

LE PERE NOEL A REUSSI SON DOUBLE

Cette année sans neige sur les routes et sous un soleil radieux,  c’est dans les meilleures conditions que  notre Père Noël  a réussi à rallier sans encombre, deux des écoles du canton, tout d’abord le jeudi 17 décembre 2015 à l’école de Monlet et le vendredi 18 à l’école de Darsac.

C’est avec joie qu’il retrouvait ses petits écoliers, bien entendu, ils ont grandi, certains vont d’ailleurs quitter leur chère petite école communale, berceau d’une scolarité tranquille mais néanmoins studieuse ;  mais au premier rang, des petits minois laissaient présager que nos écoles rurales ont encore de l’avenir. Pour célébrer Noël, chacun sa spécialité,  Monlet l’accueillait au son de «  mon beau sapin » tandis que les petits de Darsac leur dessin  bien serré dans leur menotte expliquaient très sérieusement  le fruit de leur imagination. Mais pour tous,  la sagesse était de mise et la distribution des cadeaux  s’est opérée dans le calme. Précisons que ceux-ci : livres, ballons, jeux etc…  ne sont pas nominatifs car ils sont destinés à la collectivité afin d’agrémenter les récréations où les moments de détente.

Le goûter réunissait tout le monde autour des tables et c’est avec joie que les cadeaux étaient dépliés.  Père Noël, pouvait repartir satisfait, une seule ombre au tableau, cette année encore, impossible d’apprivoiser une petite  frimousse lovée dans les bras de Joelle Laurent ; tout le monde n’a pas la même perception  du petit bonhomme rouge, mais c’est sûr, l’année prochaine elle aura grandi et elle pourra  lui faire un gros bisou.

Noel0_15.jpg Noel2_15.jpg
Noel3_15.jpg Noel4_15.jpg

C'EST PARTI POUR 10 MOIS

Ce matin du mardi 2 septembre 2015, c’est un vrai temps d’automne qui attend les 39 petits élèves de l’école située comme chacun sait,   1 rue des écoliers à Darsac. Tous issus de la commune ainsi que de celle de Lissac, ils se connaissent bien, aussi,  peu de larmes, et pour certains,  tout à leur joie de retrouver leurs copains et copines, en oublient  les parents surpris et presque chagrinés de tant d’indifférence.

Notre école est d’une remarquable stabilité, tant au point de vue du nombre d’élèves que du personnel attaché aux enfants.   En effet, l’effectif tourne autour d’une quarantaine d’enfants, 7 sont partis au collège, une inscription en  maternelle et une  en CE2 ont été effectuées , ce seront donc  21 filles et 19 garçons qui se répartiront pour 20 d’entre eux chez les grands de Luc Souchon, celui-ci cumulant depuis quelques années sa fonction de professeur des écoles  avec celle de Directeur, tandis que les 18 petits de la petite section au CP s’installeront sur les bancs de la classe de Bénédicte Pelisse, secondée par Madame Beaufils , qui la remplacera durant  un congé formation en cours d’année.

Lundi, mardi jeudi et vendredi, les horaires seront inchangés : de 9 h à 12 h 15 et 13 h 45 à 15 h 45 et le mercredi,  les cours auront lieu seulement le matin de 9 h à 12 h.

Un service de garderie pris en charge par la mairie accueillera les enfants dès 7 h 30 sous la responsabilité de Joelle Laurent et s’achèvera en fin de journée à 17 h 30 avec Sandra Soleilhac, les 2 étant employées municipales.

Anciens et nouveaux intervenants bénévoles assureront les activités périscolaires  aux heures habituelles de 15 h 45 à 16 h 30, tout sera mis en œuvre  afin de rendre attrayant cet espace temps durant lequel l’aide aux devoirs sera assuré et organisé en partage de charge entre l’éducation nationale et la municipalité. Il est important de signaler que si les parents le souhaitent, les enfants peuvent quitter l’école à partir de 15 h 30.

Géré par la commune en lien avec le Conseil Général, le transport scolaire est effectué par l’entreprise Berger de Saint-Paulien. C’est  la cuisine municipale de Saint-Paulien  qui approvisionne la cantine tandis que transport des repas et surveillance de celle-ci seront  assurés par Sandra Soleilhac. C’est la dynamique équipe de l’APE avec ses dévoués sociétaires qui  assure la gestion  de la cantine.  Les carnets de 10 tickets  seront achetés par chèque uniquement, pour la semaine suivante à Joelle Laurent.

Fondamentaux, sports, activités, spectacles, fêtes, tout est mis en oeuvre pour que l’année se passe bien. Déjà en prévision très prochainement pour les grands,  un projet spectacle avec participation à un atelier du Roi et l’oiseau, ça commence bien, c’est dans quelques jours.

Rentree-15.jpg Rentree2-15.jpg


 

UN INSTITUTEUR VENU D'AILLEURS


Vendredi 6 Mars, à l’école de Darsac, Luc Souchon, instituteur des élèves de CE1 à CM2, avait posé la craie et assistait avec ses élèves à un cours bien particulier par un enseignant descendu en toute simplicité des hautes sphères de la République : Jean Pierre Vigier, député de la 2ème circonscription, cette dernière, regroupant 179 communes sur les 260 que comptent la Haute-Loire.
Il faut dire, que cette visite n’était pas impromptue et devait être le prologue à un voyage d’une semaine à Paris fin mars. Bien entendu, diverses activités étaient proposées dont une visite à l’Assemblée Nationale dans laquelle siègent 577 députés. Malheureusement, les circonstances en ont décidé autrement et le plan Vigipirate mis en place depuis janvier exclut tous déplacements d’enfants des écoles sur la capitale pour plusieurs mois certainement.
C’est une page entière de questions très intéressantes préparées d’avance, qui ont été posées à leur invité et auxquelles il a répondu le plus simplement possible. Tout y est passé, même des sujets aussi personnels que salaires, vacances, et même degré de fatigue en fin de journée, mais bien entendu c’était pour sa fonction au sein de l’Assemblée Nationale qu’il était là et nous pouvons dire que nous avons été très bien informés. C’est ainsi que nous avons appris qu’il se rend à Paris 2 jours par semaine sauf en cas de suspension des travaux de l’Assemblée, le reste étant consacré aux communes de sa circonscription essentiellement rurale et dont il est très fier de défendre les habitants. Il se consacre uniquement à son mandat de député et à sa mairie de Lavoûte-Chilhac.
Les députés et les sénateurs forment les parlementaires, il y en a 2 par département pour chaque fonction. Aucun diplôme n’est exigé, il suffit d’avoir 18 ans et d’être élu. Actuellement, le plus jeune à 23 ans, le plus âgé 75.
Les députés sont sous la houlette du Président de l’Assemblée Nationale qui siège face à eux dans l’hémicycle, il gère celle-ci et leur donne la parole à tour de rôle car chaque député peut s’exprimer sur tous les sujets. Ils sont placés par groupe politiques, les plus jeunes élus étant placé à l’arrière.
Même si voter des lois constitue leur fonction principale, celles-ci sont tout d’abord discutées en commussions, ils aident également t à monter des opérations, ils défendent des projets, routes, écoles, travail, aménagement du territoire etc… en plus ils peuvent dans la mesure du possible, venir en aide à leurs administrés en difficulté.
Saviez-vous que les projets de loi sont présentés par le gouvernement et les propositions de lois viennent des députés ? Quant aux lois elles-mêmes, elles servent à mettre de l’ordre, résoudre les
problèmes et surtout à être respectées, car si elles n’existaient pas ce serait l’anarchie.
« Bien s’intéresser au fonctionnement de nos institutions car pour nous, dans notre région, il s’agit de défendre les gens et les territoires ruraux » Jean-Pierre Vigier terminait sur cette phrase pleine de ferveur et se joignait bien volontiers aux enfants pour la photo sur laquelle qui sait, un ou une député du futur nous regarde, rendez-vous dans 20 ans.

Ecole-VIGIER.jpg Ecole2-VIGIER.jpg

 

 

LES BENEVOLES DE LA RUE DES ECOLIERS

Comme dans toute école, nous avons le  personnel attaché à l’éducation nationale ainsi que le personnel municipal affecté à la surveillance et à l’entretien  et bien entendu,  les écoliers,   tout le monde ayant son rôle. Mais depuis 2014 une réforme du Ministère de l’Education Nationale  a semé un vent de changement :

         -  Changement dans les horaires car il s’agit  de  répartir les heures de classe et programmer les enseignements à des moments où la faculté de concentration des élèves  est la plus grande.

         - Changement d’un nouveau projet pédagogique qui s’articule autour de 2 axes :

                 Axe de découverte d’activités culturelles sportives et artistiques

                 Axe de jeux d’éveil, d’activités  ludiques, qui contribuent à l’épanouissement des    enfants et au développement de leur curiosité intellectuelle

           - Changement dans les responsabilités : aux communes d’envisager la façon d’organiser le temps de la journée et de la semaine et de construire des temps d’activités périscolaires (TAP) en cohérence avec le temps de classe.  

Enseignement, cantine, garderie,  récréations, accueil,  chacun ayant trouvé où retrouvé son rôle habituel, les  portes de l’école étaient maintenant grandes ouvertes pour accueillir des volontaires, 4 jours de la semaine, durant les 45 minutes d’activités destinées aux TAP.

La fièvre de la rentrée des classes passée, le bouche à oreille a fonctionné, quelques binômes ont proposé leurs services, 4 ont été retenus, tout d’abord, les conditions était claires, les activités seraient dispensées bénévolement durant une plage horaire de 15h45 à 16h30 sur 4 jours par semaine. Bonne volonté, imagination,  savoir- faire, patience, persévérance, ténacité, écoute, souplesse, ont été les principales qualités demandées à nos intervenants qui sont en place pour certains  depuis 4 mois. A ce jour, nous pouvons constater que personne n’a failli à sa mission.

L’espace d’une séance pour chacun,  regardons vivre nos 4 groupes :

- Lundi après-midi, avec Pierre Helleputte à la guitare et Odile Puech au chant,  partition  en main,   les enfants de CP et CE1  sont emmenés sur le chemin de la musique. Ont-ils déjà la fibre des grands troubadours ? Il faut croire car,  le 11 Novembre à Lissac,  ils se produisaient déjà en interprétant « la chanson de Craonne » apprise durant le 1er trimestre.  Leur  prochain récital sera  à Vernassal pour la cérémonie du 8 Mai.

 On se doute bien que le répertoire des chansons de Noël a été exploré, le Père Noël a eu l’occasion d’ apprécier,  quant à la fête de fin d’année en juin,  ce sera le travail des 2 groupes, grands et petits, qui sera présenté.

- Mardi après-midi, la nature s’est invitée à l’école c’est le jour des travaux manuels avec Alexandra Freyssenet et Christine Thivat.  Dans  un coin de la salle, la table est mise, mais ce n’est pas pour le goûter,  de drôles d’assiettes dont il ne reste que le rebord sont disposées. Une dizaine de petits de 3 ans à 6 ans, munis de ciseaux sécurisés, coupent, taillent,  déposent dans le  cercle  les feuilles ramassées dans la nature  par les animatrices ; ces feuilles  seront prisonnières entre 2 couches de papier transparent.  Le 2ème rond collé sur le 1er fixera  le tout.  Et voilà, le tour est joué, fièrement, ils accrochent  leur oeuvre sur la grande vitre. Chic, le soleil est au rendez-vous, ça tombe bien, ils ont réalisé un  « attrape-soleil ».

- Jeudi après-midi, Marc Defix et Jean Michel Baste, se lancent sur la découverte des métiers avec les grands de CE1.

Pâtissiers, architectes, métiers de la santé,  métiers de l’agriculture, un sondage a permis  de constater la diversité des activités professionnelles qui tentent la jeunesse et c’est tant mieux. L’idéal  maintenant serait que les animateurs  trouvent des intervenants qui voudront bien accepter de présenter leur métier, car ¾ d’heure, c’est trop court pour aller les rencontrer sur place, dommage car la connaissance du terrain aurait été également très intéressante.

Rassurer vous, pompiers et policiers font toujours rêver, ils ont même remporté tous les suffrages auprès des petits lors d’une séance précédente.

 

- Vendredi après-midi, Nadège Coulomp et Fabienne Darre sont aux fourneaux, c’est jour de pâtisserie et croyez bien que nos « mitrons » de petite à grande section sont sérieux, chacun sa responsabilité : la pâte étalée, il s’agit d’ utiliser les bonnes formes pour découper les sujets,  ceux-ci étalés sur une plaque sont fin  prêts pour la cuisson, ni trop, ni pas assez, la surveillance est efficace, il y aura  des connaisseurs à la récréation.

La cuisine étant l’activité pour tout l’hiver, celle du printemps, est déjà prévue, ce sera des semis, et puis, il faudra bien penser à la fête des mamans et des papas.

Interview publiée le 27 mai 2014 par le ministre de l’éducation nationale : « La  force de cette réforme, c’est  d’associer les communes à la définition d’un projet éducatif local »

Des projets plein les têtes, des intervenants motivés, une municipalité à l’écoute, une bonne coordination avec les enseignants et le personnel municipal attaché à l’école,  il y a tout lieu de penser que pour cette année,  la commune a réussi le  challenge.

TAP1.jpg TAP3.jpg

TAP2.jpg

TAP4.jpg

Dernier exemple d'un atelier sous la neige.

TAP5.jpg

NOEL AUX ECOLES

Il y a quelques années, c’est une longue lettre que les papy et les mamy des enfants des écoles de Vernassal  et Monlet auraient reçu, relatant le spectacle et surtout la visite du Père Noël. Mais les temps ont bien changé et l’avènement des nouveaux modes de transmissions des messages a réduit considérablement  leurs codes de communication  et voici ce qui en resterait si nos enfants étaient déjà munis de ces engins qui tiennent dans le creux de leurs menottes et que l’on appelle un téléphone :

«Bjr Pp Mm, hier bien vu la compagnie lLeZ’arts Vivants  à Allègre, on a bien rigolé avec les copains.Aujourd’hui, visite du Père Noël, mais pas de rennes, ni de traîneau  car pas de neige, mais cadeaux et friandises pour tout le monde.  Comme d’hab, il nous a parlé de sagesse, de travail à l’école, mais ça on connaît, c’est son dada ».

Voilà, tout est dit en quelques mots, mais si on écoute le Père Noël, lui seul sait comme les enfants sont heureux de ce rendez-vous annuel car sa venue est attendue avec impatience, chants et dessins en sont le témoignage le plus réel . A l’année prochaine Père Noël, on t’attendra toujours.

Ecoles_12_14.jpg Ecoles2_12_14.jpg

UNE APRES-MIDI DE CARNAVAL

Rio, Venise, Dunkerque et autres villes, ont un célèbre Carnaval mais tellement lointain  qu’il est inaccessible, aussi, pour une telle fête rien ne vaut mieux que se retrouver chez soi  entre amis. Samedi  1er mars, dans la salle polyvalente de la commune,  les enfants de l’école de Darsac ont renoué encore cette année avec cette tradition bien sympathique  qui est leur Carnaval. Danses, chants, animations visuelles, ateliers de maquillage,  jeux et surtout le goûter préparé par les mamans, rien ne manquait pour faire la fête organisée par l’APE. C’est ainsi que robes longues et tuniques courtes, baguettes magiques et sabres pointus, diadèmes de princesses  et plumes d’indiens, se sont côtoyés toute une après-midi dans une joyeuse ambiance qu’ils entendent bien renouveler l’année prochaine.

Carnaval_14.jpg

LETTRE DU PERE NOEL AUX PARENTS

Une fois n’est pas coutume, notre Père Noël, tellement content de l’accueil reçu lors de son passage aux écoles de Darsac et Monlet a écrit une lettre à leurs parents. Avec son aimable autorisation, nous la publions en espérant que le tour du monde qu’il va accomplir  lui apportera partout autant de bonheur.

« Bien chers parents

Jeudi19  et vendredi 20 décembre ma tournée m’a emmené dans les 2 écoles que vous connaissez bien puisque vos enfants y sont scolarisés : Darsac et  Monlet et je dois dire que j’ai été très ému de l’accueil plein de chaleur que m’ont réservé enseignants et assistants. J’avais l’impression de me voir en photo dans les dessins  si ressemblants qu’ils m’ont remis et je me sentais tellement  en famille parmi ces petits enfants que je me suis permis de leur raconter une histoire . Et puis, le  temps de la distribution des cadeaux est  venu, cadeaux personnels ou cadeaux destinés aux moments récréatifs de l’école, ils les recevaient avec plaisir, sans oublier bisou et merci, ils savent que je suis exigeant sur la politesse. Un petit récital de chants de Noël au cours duquel j’ai eu le plaisir de les accompagner à l’harmonica a ponctué ma visite. Noël est vraiment un moment magique créé pour eux et dont ils sont les talentueux acteurs. J’ai passé un super après-midi et je n’ai pas vu passer le temps, mes lutins, la mère Noël, mes rennes, le pays où j’habite, tout les intéressait d’autant plus qu’avec leurs petits copains de Céaux,  une autre une partie de ma vie leur a été révélée au cours d’un  spectacle à Allègre sur « l’atelier du Père Noël » présenté par  la Compagnie du Petit Atelier. A l’issue du goûter, il a bien fallu partir et toutes ces menottes qui s’agitaient pour me dire au revoir m’ont bien ému.  L’année prochaine, bien entendu, ils auront grandi, certains seront partis à la grande école, mais je sais que d’autres bouts d’choux  aux yeux émerveillés m’attendront. Chers parents, chers enseignants,  restez les gardiens de leur fraîcheur, la vie saura bien les rattraper Je  vous charge de leur faire un gros bisou  et vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d’année. »  

Le Père Noël

Pere_noel_13.jpg Pere_noel2_13.jpg

"SACRE CHARLEMAGNE"

 « Qui a eu cette idée folle, un jour d’inventer l’école» chacun sait,  depuis de longues, très longues années, un certain Charlemagne, empereur de son état  créait une vénérable institution appelée ECOLE, forte cette année sur notre territoire de 12 millions d’élèves.

Mardi  3  Septembre, plus modestement,  c’est à  Darsac, que les 40 élèves de notre commune ainsi que celle de Lissac, ont été accueillis par les 2 instituteurs en poste pour cette rentrée 2013/2014 : Luc Souchon Directeur et Bénédicte Pelisse, avec  la  répartition suivante : 18 écoliers en primaire pour le premier  et 22 en  maternelle et CP, pour la seconde.  Ils seront aidés dans leurs fonctions par Joelle Laurent qui assurera son rôle d’ATSEM  (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) ainsi que Madame Soleilhac  remplaçant Sylvie Portal. Cette année, pas ou très peu de larmes à sécher  car les petits nouveaux ont un ancien déjà en place, sœur ou cousin, ça compte de se sentir soutenu par plus grand que soi dans cet univers inconnu mais qu’ils auront vite fait d’assimiler, nous leur faisons confiance.

Coupée par le mercredi libre car restée  à l’ancien rythme scolaire,  une semaine bien remplie les attend,   de 7 h 30 à 9 h, ils seront accueillis à la garderie du matin,  au terme de laquelle  les  choses sérieuses commenceront  dans les classes jusqu’à midi , moment important  pour lequel chacun a choisi son lieu de repas,  la cuisine de maman où bien  la cantine de l’école.

Les cours de l’après-midi commenceront à   13 H 30 pour se terminer à 16 h 30 pour les uns tandis que la garderie du soir reprendra pour les autres jusqu’à 17 h 30.

Fondamentaux, sports,  visites,  fêtes,  c’est parti pour 10 mois, mais les enfants sont entre de bonnes mains, dans un environnement créé pour eux, calme, accueillant mais néanmoins studieux.

Gérés par la commune, les transports scolaires sont assurés par l’entreprise Berger tandis que l’APE avec ses dévoués sociétaires est en charge de la  cantine approvisionnée par le restaurant Coudert de  Céauxd’Allègre,   Joelle y assurant  la surveillance des enfants ainsi que la gestion des carnets de tickets.      Aidé par des mamans bénévoles, le bus de la bibliothèque départementale de prêt  du Conseil Général, continuera d’approvisionner petits et grands  en ouvrages.

Bon courage à tous !

Ecole-13.jpg Ecole2-13.jpg

DES MARQUISES AU CHOCOLAT

Croyez bien qu’il n’y avait pas que des marquises, qui aimaient le chocolat pendant l’ après-midi de carnaval organisée samedi 23 mars, salle polyvalente de la commune par l’association des parents d’élèves de l’école de Darsac, car pharaons, clown, fées, corsaires, danseuses et bien d’autres encore y ont fait grand honneur. Pensez donc, une partie de chaises musicales, suivie d’une danse techno endiablée, ça creuse et les gâteaux  proposés étaient tellement appétissants. Durant tout l’après-midi, danses, chants, jeux se sont succédé pour le plus grand plaisir des enfants. Le printemps annoncé n’était pas spécialement au rendez-vous et le bénéfice réalisé pas énorme, mais tant pis, tout ceci n’était rien à côté de la joie et la bonne humeur des organisateurs et des enfants. L’APE est très active, rappelons que c’est grâce à leurs actions tout au long de l’année que les écoliers, grands et petits, peuvent bénéficier de sorties de qualité aussi bien pédagogiques que récréatives.

Ecole-03-13.jpg

Ecole2-03-13.jpg

 

EN ATTENDANT LE PERE NOEL

Mais que faire ce vendredi 21 Décembre lorsque l’on est à l’école et que le Père Noël va passer ? La journée risque d’être longue car en général, il ne vient que les après-midi.

Cette année, c’est un peu triste, dans la cour, pas de neige, celle qui est tombé est déjà fondue, impossible de faire un bonhomme de neige ou même d’organiser une bataille de boules de neige 

Rentrer en classe ? Pas possible de travailler, ce matin la rentrée s’est effectuée  sans cartables et sans trousse.

Heureusement, les maîtresses avaient  tout prévu car, les enfants des écoles de Darsac et Monlet retrouvaient ceux de Céaux et d’Allègre pour une matinée spectacle, salle Georges Sand à Allègre où une conteuse les attendait avec 2 histoires passionnantes où il était question d’une  « bonne femme neige » et d’un « petit Tom ».

Toujours aussi généreux, le Père Noël était déjà passé à Monlet, jeudi après-midi, où les 17 petits écoliers qui avaient fait leur dessin,  attendaient sagement à côté du sapin, la distribution des cadeaux. Celle-ci devait se terminer par un goûter bien amélioré qu’il partageait  avec eux et les maîtresses. Après un ultime «  petit papa Noël » chanté d’une seule voix par tous les enfants, celui-ci partait pour d’autres cheminées.

C’est ainsi que, le lendemain après-midi, nous le retrouvions  à l’école de Darsac, toujours aussi chargé, toujours aussi content et ravi de découvrir  trois nouveaux chants  « l’as-tu vu ? » et « « clic clac dans mes mains » chanté par les petits tandis que les grands, entonnaient en Anglais: « wish you a merry Christmas ». Le contenu de la hotte distribué, tout le monde passait à table pour un  goûter qui, bien entendu sortait de l’ordinaire  et à l’issu duquel, le Père Noël remonté dans son traîneau partait vers d’autres cheminées.

Bien entendu, les enfants savent que  tous ces cadeaux n’iront pas  à  leur maison, mais ils sont toujours contents de découvrir les livres et les jeux de société qui approvisionneront la bibliothèque ainsi que le coin détente de leur école, et oui, comme chacun sait, le Père Noël a toujours de bonnes idées !!!!

 

Pere_Noel_12.jpg

RUE DES ECOLIERS

En ce matin gris et frais du mardi 4 Septembre à 8 H 30, que pouvions nous découvrir rue des écoliers à Darsac ? Bon sang, mais c’est bien sûr, c’est une école pimpante, fraîchement repeinte et décorée qui vous attendait et ne vous inquiétez pas, pour cet attroupement qui a obstrué la rue, non ce n’est pas une manif, mais le groupe de parents venu faire la rentrée des classes avec leurs chers petits. Pas ou peu de larmes, agrippés à la barrière, leurs enfants semblent les rassurer : « ne vous inquiétez pas, tout se passera bien nous serons bien  ici». Maintenant, avancez un peu dans la cour, vous y rencontrerez encore quelques doudous fraîchement sortis de leur sommeil qui sortent timidement des cartables de leurs petits propriétaires ; vous y rencontrerez Luc Souchon le nouveau directeur qui aura en charge les 13 élèves de la classe de CE1 CE2 CM1 CM2, ce sont les grands, heureux de retrouver les copains, 8 ont quitté l’école de leur enfance et sont partis au Collège d’Allègre ; vous y rencontrerez Bénédicte Pelisse toujours fidèle à ses petits de maternelle et du CP  au nombre de 16  cette année, 2 petits nouveaux se joindront à eux ; vous y rencontrerez enfin Joelle Olivain ATSEM qui vous vendra les tickets de cantine au prix de 35,80 € le carnet de 10.

Rien de changé concernant les horaires d’ouverture de l’école : de 9 h à 12 h et de 13 H 30 à 16 h 30 entrecoupés par les repas pris à la cantine sur place et prolongés selon les besoins des familles par des temps d’étude à partir de 7 h 30 le matin jusqu’à 17 h 30. Les transports scolaires seront assurés par la société VHL et cette année encore, c’est Elizabeth Haquin qui aura en charge la présidence des parents d’élèves. Une petite ombre au tableau, personne n’est prévu pour tenir la bibliothèque au sein de l’école, et c’est bien dommage espérons que très bientôt les petits élèves pourront y avoir accès.

Rentree_des_classes_12.jpg

CARNAVAL A L'ECOLE


Samedi 4 Février, sa majesté Carnaval faisait son entrée à l’école de Darsac et,  pour une première, il obtenait un beau succès : la salle polyvalente était le théâtre d’un joyeux rassemblement où princesses, pirates, gitanes, clowns, sorcières, chevaliers auxquels s’étaient joints d’étranges  créatures cohabitaient  pour une après-midi de rires et de jeux partagés, seule ombre au tableau, le défilé dans les rues du village a été annulé, il faisait trop froid. Crêpes, gâteaux, boissons fraîches et chaudes attendaient participants et visiteurs et  reconnaissons que l’accueil était fort sympathique. Il faut dire que sous la houlette de ses 2 co-présidents bien secondés par toute l’équipe des parents, dont beaucoup étaient présents, l’Association des Parents d’élèves, a plus d’un tour dans son sac et il y a tout lieu de penser que l’année scolaire sera bien remplie. Ce n’est un secret pour personne que l’argent récolté au cours des différentes manifestations organisées par cette dynamique équipe servira à financer tout ou partie  des activités de l’année scolaire tels les spectacles de théâtre aux ateliers de Polignac, la sortie de fin d’année, la fête de Noël et en partenariat avec la municipalité sera utilisé pour l’achat des jeux de plein air dans la cour de récréation.
Nous leur souhaitons tout le succès qu’ils méritent et leur disons à très bientôt.

Carnaval_12.jpg
 

LE PERE NOEL A BIEN FAIT SON CINEMA

Salle polyvalente à Darsac, mardi 20 Décembre, les enfants de l’école  et leurs parents répondaient présents  à l’invitation pour un spectacle de Noël  gratuit offert par les mairies de Vernassal  et Lissac auxquels s’étaient joints le Comité d’animation et le Comité des fêtes de ces 2 villages. Il s’agissait d’une pièce de théâtre intitulée « le père Noël fait son cinéma » proposée par LA COMPAGNIE DU PETIT ATELIER d’Arsac en Velay. Le descriptif de cette représentation était  le suivant : « les caméras sont en place le réalisateur s’apprête à boucler le long métrage sur la vie du Père Noël et …alors que la dernière séquence doit se tourner rapidement avant la sortie en salle du film, tout le monde n’est pas au rendez-vous…nous n’en dirons pas plus, s’ils passent près de chez vous,  allez les voir vous ne vous ennuierez pas.
L’histoire est  toute simple, mais il fallait la présenter et surtout captiver et fait réagir les enfants, mais là, pas de problème,  le but a été atteint et c’est une salle conquise qui applaudissait Eva Junique et Christophe Huet  à la fois auteurs, metteurs en scène et acteurs.
Cette troupe bien connue dans la région présente 2 spectacles de Noël ainsi que 2 spectacles  jeune public « journal de grosse patate » et « Otto », ce dernier sera présenté prochainement à Saint-Julien Chapteuil. Dans leur répertoire, les adultes ne sont oubliés puisque une pièce a déjà été présentée « les clabaudages de JB » et une autre est en préparation « résistances ». Du dynamisme, de la verve, des sentiments tels sont les points forts de cette petite troupe locale qui est en train de faire ses preuves avec succès.

 
Noel_11.jpg Noel_2_11.jpg

LA BELLE JOURNEE DU PERE NOEL A DARSAC ET MONLET

Ce soir du jeudi 15 décembre, c’est bien fatigué mais content que le Père Noël retrouvait sa maison et  pouvait s’asseoir enfin dans son grand fauteuil devant sa cheminée pour un repos bien mérité. Il a quand même eu le courage de nous faire un petit mot et si vous le voulez bien, nous allons le lire tous ensemble.
« Ce matin, je me suis levé de bonne heure car une journée chargée était prévue sur mon agenda. Et puis, une surprise m’attendait : la première neige faisait son apparition  !!!  Mes rennes étaient tout contents, ils pensaient qu’ils pourraient faire glisser le traineau à travers les champs touts blancs, mais ils ont vite été déçus car elle a rapidement fondu  et c’est en taxi que j’ai dû finir ma tournée pour retrouver mes petits écoliers. Mon premier rendez-vous  de la matinée se situait à l’école de Darsac où j’étais attendu avec impatience par les 20 petits de la classe de Bénedicte auxquels se sont joints les 19 plus grands de la section d’Hélène la nouvelle maîtresse, chacun avait un dessin et un petit mot qui m’étaient destinés et bien entendu j’ai eu toutes les explications nécessaires. Ensuite, je devais remettre aux élèves petits et grands le contenu du grand carton que j’avais porté toute la matinée, et croyez bien que chargé de livres et de jeux destinés aux classes, il était fort lourd. Tout a bien changé car de mon temps, nous allions à l’école pour apprendre à lire, écrire  et compter mais pas à jouer, ils en ont de la chance ! Pour terminer, la distribution des friandises a permis de s’asseoir autour de la table et boire un petit coup, car j’avais bien soif de parler avec tout le monde.
La matinée  a  vite passé  et après le déjeuner pris chez une vieille connaissance du coin, je me rendais à l’école de Monlet. Laetitia la maîtresse était surprise de me voir sans les cadeaux de classe, mais un petit retard dans la livraison m’obligera à repasser pendant les vacances, enfin ce n’est pas très grave, les enfants les découvriront à la rentrée. Eux aussi avaient leur dessin accompagné de la liste, ils avaient pensé à tout et j’avoue que certains jeux me sont inconnus. Le goûter avec la traditionnelle bûche de Noël était délicieux mais avec ma barbe, j’ai eu quelques difficultés pour manger. Je pense que l’année prochaine, je la ferai tailler, en plus ça me donnera l’air plus jeune.
La fin de l’après-midi me ramenait vers mes rennes très contents de me revoir et c’est à la nuit tombée que je retrouvais ma maison du ciel, rue des cheminées, comme chacun le sait. Une longue semaine m’attend et je sens que je vais me coucher de bonne heure.
Bonne nuit les enfants et soyez sages toute l’année, vos lettres sont pleines de bonnes intentions : sagesse, travail à l’école, pensées pour les enfants pauvres, pour les malades, mais j’ai lu également des lettres touchantes, bouleversantes même, j’en suis encore tout remué »
Père Noël, du haut de tes nuages, tu vois certainement la terre qui est ronde comme les boules des sapins de Noël, mais tu sais, je pense que ça ne tourne pas si rond que ça en ce bas monde, si tu peux faire quelque chose, nous serions bien contents.


 
Pere__noel_3_11.jpg Pere__noel_4_11.jpg



UN SUPER DOUDOU, UNE GRANDE SOEUR, UN GROS CHAGRIN

Ce matin lundi 5 Septembre, la cour de  l’école de Darsac  retrouvait son effervescence. L’accueil de la première heure était assuré  par Sylvie tandis que Joëlle ramassait déjà les tickets de cantine, les bonnes vieilles habitudes ne se perdent pas, même après 2 mois de vacances. A l’intérieur, les maitresses  ont préparé les bureaux qui sont fin prêts pour recevoir leurs jeunes occupants. Petit à petit, les anciens arrivent, et, après un bisou rapide à papa, maman, ils retrouvent avec joie copains et copines.
Et puis, voilà, ceux que  tout le monde attend avec appréhension, 3 petits oiseaux tombés du nid, 3 petits nouveaux qui avancent timidement suivis des parents très émus. Ils ont 2 ans et demi, c’est pour eux , un  premier saut dans un univers inconnu, il ne faut surtout pas brusquer les choses. Il y a d’abord Emma, son sac est bien volumineux, pensez-donc, doudou fait aussi sa rentrée, c’est normal, il est son  meilleur copain. Et puis, très sérieux sous sa casquette arrive Kyllian qui donne la main à sa grande sœur Lana toute souriante et très protectrice. Un peu en retrait, voici Yannis l’arrivée pour lui est moins joyeuse, et pourtant le cartable est bien beau, mais tel un orage d’été, un gros chagrin l’envahit, et oui,  maman est partie,  mais la maîtresse est là et sèche les larmes. 
Il est 9 heures,  l’heure de rentrer en classe, les parents accoudés à la barrière peuvent rentrer à la maison, c’est parti pour 10 mois, leurs petits sont entre de bonne mains. Les 2 rangs  sont déjà formés, celui des 20 élèves de la classe de la Directrice Bénédicte composée des enfants de maternelle et de CP ; l’autre rang est formé par les 19 élèves de CE1 –CE2-CM1-CM2, mené aujourd’hui par Claire institutrice complétant à 1/3 le temps de Hélène  enseignante à 2/3 temps.
Joëlle Laurent ATSEM (Agent Territoriale Spécialisé des Ecoles Maternelles) complètera l’équipe en attendant la nomination dans un emploi similaire d’ESV (Emploi Vie Scolaire) de la remplaçante de Corinne.
Lundi, mardi, jeudi et vendredi, les enfants seront accueillis dès 7H30 par Sylvie Portal, employée municipale, cette dernière assurera également le portage des repas de la cantine.  Ces jours là une aide personnalisée est proposée par les enseignantes dès 8H30 durant 30 minutes. Cette année, il n’y aura plus de goûter le matin, une simple collation sera prise avant 9 H, heure à laquelle les cours pourront commencer jusqu’à 16 H30, entrecoupés par la pause déjeuner de 12 heures à 13 H30 prise sur place dans l’enceinte de l’école sous la surveillance de Joëlle. Une garderie fonctionnera jusqu’à 17 H 30. Les cours de mathématiques, étude de la langue, histoire,  géographie, science, informatique, anglais seront dispensés sur place tandis que gymnastique et piscine auront lieu à Saint-Paulien.
Malgré de départ de Corine Le service de la bibliothèque est maintenu le mardi après-midi par 2 bénévoles qui assureront l’intérim.
Détails pratiques mais qui ont leur importance : la cantine est gérée par l’APE et les repas sont élaborés dans les cuisines du restaurant Coudert-Monatte de Céaux-d’Allègre. Le prix du carnet de 10 tickets est inchangé, il est vendu 35,80 €, les inscriptions occasionnelles doivent être effectuées dès le matin. Ce sont les transports VHL, qui assurent le ramassage scolaire et c’est la mairie de la commune qui gère ce service pour lequel il est nécessaire d’être inscrit.
Bon courage à toutes et à tous.
 
Rentree_2011.jpg




DES DANCES - DES CHANTS - DES BRAVOS

Le marronnier de la cour de l’école de Darsac a fleuri, signe précurseur et en couleur de la fin de l’année scolaire. Les cartables vont  enfin pouvoir prendre des vacances bien méritées, pensez donc avec tout ce qu’ils ont porté toute l’année ! Mais aujourd’hui dimanche 26 juin 2011, pour les enfants et les maîtresses, il restait un grand coup de collier à donner car la Fête de fin d’année c’est un grand jour.
En effet, parents, grand’ parents, caméra au point, l’œil vissé sur l’écran du numérique, se pressaient salle polyvalente de Darsac car les artistes  en herbe, sur la scène, derrière le rideau,  ils les connaissent bien, très bien même car ce sont leurs petits chéris et forcément ce qu’ils vont chanter, ce qu’ils vont danser, ce qu’ils vont dire, ce sera merveilleux.
Et   l’on peut dire que tout a été super, les petits sont arrivés au bout de la danse sans faux pas,  quant au «  pont de Nantes »  revu et corrigé en reggae, on peut dire qu’il a  été ovationné.
Présentée par les grands, une maîtresse d’école d’une efficacité redoutable recevait une ministre assez bizarre, mais tout est bien qui finit bien et la grande règle jaune a fait des merveilles, quant au chant final, il était magistralement interprété et c’est sous un tonnerre d’applaudissements que se  terminait  cette après midi festive mais qui représente néanmoins le résultat  de toute une  année de travail. Un grand bravo à tous les enfants et bien entendu à leurs enseignantes et à  tout le personnel qui les accompagnent dans le cadre de l’école.


Ecole_juin_11.jpg Ecole_juin_11_2.jpg
 
TOUTES LES MINUTES COMPTENT

« C’est la rapidité de l’intervention qui conditionne l’efficacité des secours ». C’est par ce préambule que Patrick Ferrand le Chef de Centre des sapeurs pompiers d’Allègre commençait son intervention mardi 14 juin 2011, aux élèves de CE1 CE2 CM1 CM2  de l’école de Darsac.
Répondant aux sollicitations  des institutrices très sensibilisées en matière de secourisme, un feu nourri de questions attendait notre soldat …..du feu sur la sécurité en vélo - la conduite à tenir en cas d’incendie  de maison ou de forêt - que faire en présence d’un électrocuté - où aller si un bâtiment menace de s’effondrer - le danger des fumées  - etc…..
Il devait répondre également  à diverses questions concernant la fonction de pompiers et surtout insister sur les premières minutes qui suivent un accident ou un sinistre et qui nécessitent l’intervention des secours.
Bien entendu, la  réflexion, la prudence, la prévention, restent la base de tous les gestes de la vie quotidienne, mais  lorsque le malheur est arrivé, que dire ? Que faire ?  Trois numéros sont essentiels et à savoir :  le 15 pour le SAMU – le 17 pour la police – le 18 pour les pompiers. Tous ces services  ouverts 24/24 H sont interconnectés car ils n’ont qu’un but : rendre service aux autres.
« Quand ça fait mal, appeler quelqu’un qui sait faire », c’est le début du secourisme car il ne faut surtout pas s’affoler, tout d’abord, se présenter, donner la nature du problème (incendie, malaise, accident) le plus exactement possible, l’état des victimes, leur nombre et surtout ne jamais raccrocher avant d’avoir reçu l’autorisation du correspondant car il peut avoir besoin de renseignements complémentaires. Munis de ces précieuses informations, les professionnels avec leurs compétences et leur matériel spécifique prendront  plus efficacement le relais.
Pour clore la leçon, une mise en situation des élèves leur donnait l’occasion de pratiquer correctement  la position latérale de sécurité appelée également PLS, autre geste primordial en secourisme.
Ne nous quittons pas sans parler des petits « blagueurs » qui composent  les n° d’urgence « par inadvertance ». Il s doivent savoir que leur appel est localisé avec toutes les conséquences pénales qui leurs sont dues. Mais qui pourrait avoir une idée aussi sotte ?

 
Ecole_securite.jpg Ecole_securite_2.jpg

LE SECRET DU PERE NOEL

« Aujourd’hui vendredi 17 Décembre Mon cher Papy
Cette année, c’est à toi Papy que j’écris  pour te raconter la visite du Père Noël aux 37 élèves de l’ école de Darsac, je sais que tu raconteras à Mamy. L’année dernière, il nous avait bien dit que ce n’était pas sûr qu’il revienne, tout dépendrait de notre sagesse et surtout de sa santé. Je pense que c’était juste pour nous faire peur. Il est passé de bonne heure ce matin et  j’ai trouvé qu’il avait un peu vieilli, c’est peut-être parce que sa barbe a beaucoup poussé, et ses cheveux sont de plus en plus blancs.  Il paraissait un peu fatigué mais finalement comme nous avons bien chanté « Vive le vent » un chant qu’il aime bien, il était tout content. Il nous a apporté un bon goûter et ensuite, nous avons eu la distribution des cadeaux qui resteront dans les classes. C’est certainement les maîtresses qui avaient passé la commande car nous avons eu surtout des livres et des  jeux, nous avons eu aussi 2 nouveaux bébés rapidement baptisées Blanche et Anaïs, rassure toi ce sont des poupées, elles seront forcément sages.
Nous savons tous que le Père Noël vient de très loin, mais en plus cette année,  sa tournée a été rallongée,  il a fallu qu’il passe hier après-midi par Monlet, ça ne fait pas beaucoup de kilomètres, mais avec cette neige précoce c’est dur et avec le prix du foin qui augmente ça fait cher pour nourrir ses rennes ; et pourtant, il tenait à y aller car les 12 enfants de l’école l’attendaient avec la même impatience que nous. Les cadeaux de classe distribués, le goûter était servi mais figure toi que le Père Noël n’a pas pu le manger tellement sa barbe était longue, c’est  bien dommage, car la brioche était bonne. Enfin, quand ils ont chanté « Petit Papa Noël » il était tout réjoui et c’est là qu’il a leur a dévoilé son secret, et oui, tout le monde ne le sait pas, mais tous les jouets sont fabriqués par des lutins et cette année, les lutins ont fait grève, quel scandale, le Père Noël n’avait jamais connu ça, il s’est fait beaucoup de souci, mais quand ils ont repris, tout est rentré dans l’ordre. C’est une copine de là-bas qui me l’a raconté, elle devait garder le secret, mais tu sais les filles….. 
Voilà Papy, c’est fini pour cette année, nous sommes un peu triste car on l’aime bien mais il est vite parti car maintenant qu’il a fini la tournée des écoles, il lui reste la tournée des cheminées, il y fait plus chaud, mais c’est bien plus salissant ».


Pere_noel_2_2010.jpg Pere_noel_2010.jpg

VIVE LA RENTREE

La rentrée des classes ! Depuis que l’école existe ces 4 mots sont  tellement porteurs de sentiments divers que personne n’a oublié ce passage important dans une vie d’enfant : chagrin, inquiétude, joie, espoir, fierté se lisent sur les petites frimousses, mais une chose est certaine, les parents sont tout aussi émus malgré leurs airs détachés.
Ce jeudi 2 Septembre c’est sous un soleil digne des plus beaux jours de juillet que l’équipe de l’école de Darsac accueillait les élèves. Il faut dire que depuis la veille, elle était déjà à pied d’oeuvre, tout était donc prêt, locaux propres et en ordre, livres et cahier bien alignés sur les bureaux. Cette année, l’école a inscrit 11 nouveaux élèves dont 6 effectuent leur première rentrée, tandis que 4 sortants entraient au collège. Il faut avoir 2 ans révolus pour être inscrit.
Peu de changement depuis l’année dernière,  Bénédicte Pelisse, directrice de l’école prend à nouveau en charge les 15 petits élèves de l’école maternelle ainsi que les 7 du CP. Son poste à temps partiel, sera complété par Vinciane Poncet.
Pour les plus grands, la classe de Sonia Bruchet est composée  de 15 enfants et se répartit comme telle : 4 CE1 – 2 CE2 – 9 CM1  et 1 CM2.
Joëlle Laurent ATSEM (agent territoriale spécialisé des écoles maternelles) et Corine  Maubré EVS (emploi vie scolaire) viennent compléter l’équipe. C’est en tout, 37 enfants qui ont donc répondu présent.
Les élèves sont accueillis lundi, mardi, jeudi et vendredi dès 7 H 30 par Sylvie Portal employée municipale. Ensuite, si nécessaire une aide personnalisée est proposée par les enseignantes dès 8 H 30 durant 30 minutes. C’est donc à 9 H que les cours commencent pour tout le monde jusqu'à 16 H 30, entrecoupés par la pause déjeûner de 12 H à 13 H 30.
Mathématiques, étude de la langue, histoire, géographie, sciences, informatique, Anglais seront dispensés sur place tandis que gymnastique et piscine auront lieu à Saint-Paulien ; Corine toujours fidèle au poste continue d’assurer la bibliothèque tous les mardis.
Durant ce premier trimestre, il est prévu 2 visites  au Puy en Velay  leur réservant un saut dans le temps qui les fera passer, à quelques jours d’intervalle, des temps préhistoriques avec la visite de Kroma le petit mammouth du musée Crozatier à la période Renaissance pour une journée de la fête du Roi de l’oiseau.
L’APE a toujours en charge la cantine, les repas élaborés par le restaurant Coudert à Céaux-d’Allègre sont pris sur place à l’école, le portage est donc assuré par Sylvie et la surveillance par Joëlle. Le carnet de 10 tickets est vendu 35.80 €, les inscriptions occasionnelles doivent se faire dès le matin. Heureuse initiative, 2 fois par semaine, les enfants de maternelle, apporteront dans leur sac la collation du matin à base de  fruits.
Le transport scolaire est assuré par l’entreprise VHL, c’est la mairie qui gère ce service pour lequel il est nécessaire d’être inscrit.
Sacré Charlemagne, malgré quelques soucis, l’école ce n’est pas mal quand même !!!

Rentree_2010.jpg


L’ECOLE EST FINIE

Nous sommes déjà fin juin, jusqu’à présent, le temps ne nous a pas gâté et l’été nous a paru loin, très loin, et puis, subitement soleil et chaleur sont arrivés, annonciateurs des vacances tant attendues.
Mardi 22 juin, il est 9 heures, l’effervescence règne devant l’école de Darsac, les 15 élèves de CM1 CM2 CE1 CE2, sont au rendez-vous,  aujourd’hui, pas de cartable à porter, le petit sac à pique nique fera l’affaire car ils partent en ballade.
Tout d’abord, c’est Brioude et sa Maison du Saumon qui les attend pour un voyage au pays des poissons d’eau douce où 33 espèces leur sont présentées telles que la truite- fario et ses points rouges,  l’anguille qui ressemble à un serpent, le  poisson-chat et ses moustaches etc
Le moment le plus marquant de la visite est raconté comme tel : « nous avons pu toucher et faire la différence entre les écailles râpeuses de la perche et la douceur de celles du poisson rouge ».
Très intéressant aussi le film concernant le retour des saumons sur leur lieu de naissance, que de chemin parcouru, que de dangers à éviter, que de force il faut pour remonter le courant.   Ils découvrent avec étonnement l’ aide précieuse que l’homme peut apporter en construisant des passages à saumons sur les rivières.
Pour fixer ces nouvelles connaissances, un questionnaire sur la visite attendait  ce petit monde et c’était bien rigolo de chercher des indices dans tout cet aquarium.
Après cette matinée fort intéressante, et pour combler le petit creux qui commençait à se faire sentir, le pique-nique était sorti des sacs et mangé de bon appétit. L’histoire ne dit pas si il y avait du poisson dans les sandwiches !!
Et puis, nous voici l’après-midi ! Alors là un grand saut dans le temps pendant le Moyen Age leur était réservé au château de Domeyrat.  Passée la lourde porte, pas question de playstation, ni de surf-on-the-web, ni de fast-food, ni de paint-ball pas plus que de smart-box. Les voici face à un chevalier en casque et  en armure qui les accueille en utilisant des mots ni anglais, ni patois mais un français bien étrange  pour leur expliquer la vie de son époque. Les armes présentées étaient lourdes et les punitions exemplaires, Margot au pilori (pour l’exemple) en a fait les frais, heureusement ses copains étaient là et ont pu sans peine la libérer. En cheminant dans les allées du château ils rencontrent une gente et belle dame  dans son superbe costume qui les initie aux jeux de l’époque tel qu’un cheval de bois sur lequel Gaëtan s’est éclaté,  bien marrant aussi le jeu des anneaux. En bas,  un cuisinier se démenait  au milieu d’ustensiles en bois ou en fer blanc afin nous présenter les arts de la table de l’époque tout en utilisant un langage bizarre tel que  « formage au lieu de fromage ». Petit à petit, les enfants se sont pris au jeu et c’est au cours d’une très sérieuse cérémonie que tout le groupe à dû faire la révérence devant  Florène toute nouvelle adoubée.
Dur dur de retourner au XXI ème siècle, peut-être auraient-ils préféré revenir à Darsac en charrette à cheval, mais le rêve était fini, c’est en car que tout ce petit monde est rentré à la maison où de nouvelles aventures les attend  pendant ces grandes vacances.



Ecole-juin-2010.jpg
 



« PARCE QUE L’ON N’EST JAMAIS SI BIEN PROTEGE QUE PAR SOI-MEME »

Dans quelques années,  les enfants d’aujourd’hui passeront le permis moto, le permis auto voir le permis poids lourd, mais aujourd’hui, les petits élèves de CM1 - CM2 – CE1 – CE2 de l’école de Darsac postulaient  pour un permis moins connu, mais néanmoins fort utile : le permis piéton,  et croyez bien que les 12 questions posées demandaient de la logique et un apprentissage  qu’ils avaient étudiés très sérieusement avec leur maîtresse  quelques jours auparavant.
C’est  donc ce mardi 15 juin, que tous,  se retrouvaient face à un maître revêtu d’un uniforme pas courant dans une école, il s’agissait d’un gendarme, mais ici pas question de radar ou de contravention, si ce gendarme  avait pris la place de leur institutrice c’était pour  parler d’un sujet que malheureusement il connaît trop bien : les dangers de la rue et de la route pour les piétons et surtout les enfants. C’est donc sur une interrogation écrite très sérieuse qu’ils ont dû travailler : rues, routes trottoirs, parking, feux tricolores, tous ces  lieux font partie intégrante de leur environnement,  ils les utilisent quotidiennement, mais il faut savoir qu’ une erreur d’appréciation ou une seconde d’inattention peuvent être tellement dramatiques que rien  ne doit être négligé pour l’information.
Quf, enfin tout le monde a décroché son « PERMIS PIETON ». Ne perdons pas de vue que rien n’échappe à nos enfants. Nous les adultes, ayons bien à l’esprit qu’une paire de petits yeux et de petites oreilles nous attendent, nous observent aussi bien lorsque nous sommes à pied qu’en voiture, et que leurs premiers formateurs c’est nous, soyons dignes de leur confiance.

 
Ecole_permis_pieton.jpg
 

UNE LECON TRES IMPORTANTE

Mardi 6 Avril dès 9 heures, Sonia Bruchet, maîtresse des  CM1-CM2 de l’école de Darsac, cédait sa craie et son tableau à un professeur occasionnel pour un cours assez particulier et pourtant qui nous concerne tous: LE SANG C’EST LA VIE.
En effet, c’est à l’occasion d’une leçon de sciences sur le corps humain, qui portait en particulier sur la circulation sanguine, qu’un dialogue s’est instauré entre les élèves et la maîtresse. Bien entendu, l’anatomie-physiologie n’avait aucun secret pour elle, mais d’autres questions étaient posées portant plus particulièrement sur le DON DU SANG, aussi, afin de répondre à ces dernières, rien de mieux qu’un connaisseur en la matière en la personne de Monsieur Bajard de l’EFS (Etablissement français du sang) délégué à l’information auprès  des jeunes. Les petits élèves n’ont pas été à court d’idées car ce dernier a été soumis à un sérieux interrogatoire  portant sur les différents groupes sanguins, le prélèvement du sang, la conservation de celui-ci et les différentes utilisations qui en sont faites, rien ne lui a été épargné et beaucoup de réponses devraient donner à réfléchir à chacun d’entre nous, à savoir : le don est gratuit volontaire et anonyme, femmes et hommes peuvent être donneurs de 18 à 70 ans à raison de 4 à 6 dons par an et surtout, il est sans danger,  car, il est très important de dire et de redire que le prélèvement précédé d’un questionnaire est effectué par des professionnels avec du matériel à usage unique. Malheureusement, seul 3,5 % de la population pouvant  donner répond présent alors que tant de besoins se font sentir dans les hôpitaux.
Espérons que cette leçon de science devenue rapidement une belle leçon de civisme sera suivie d’effets et que ces petits élèves très attentifs  sauront être des messagers talentueux afin que chacun d’entre nous se sente concerné par les nombreux appels au don : aujourd’hui, nous avons besoin de votre sang, demain vous pourriez avoir besoin de notre sang.

Ecole_et_don_du_sang.jpg


LE  PERE  NOEL EST REVENU
Lettre qu’aurait pu écrire le 18 décembre un enfant de l’école de Darsac à sa grand’mère
 
Chère grand’ mère

 
« C’est curieux comme on peut s’attacher à une personne que l’on ne voit qu’une fois par an. Il s’agit tu l’as bien compris de ce cher Père Noël. Toutes les années fin décembre,  c’est l’inquiétude : pense donc, la neige qui risque de lui rendre la route difficile, une vilaine grippe qui le tient au lit, et que dire des mauvaises notes et des petits mensonges. Et oui, son retour n’est pas gagné d’avance. Enfin, ouf, cette année, il est encore passé, preuve que nous les écoliers de l’école de Darsac,  nous sommes des enfants modèles. Il devait être pressé car il est venu dans la matinée, toujours vêtu de son bel habit rouge, il portait un carton rempli de paquets. Tout d’abord, il a distribué un bon goûter, c’est marrant, même Sarah, Luc, Joëlle et Corinne en ont eu un aussi, ils doivent être sages ! Ensuite, chaque section a reçu un paquet contenant un livre ou un jeu ; nous pourrons jouer lorsque nous en aurons l’autorisation.  Il insistait beaucoup pour que nous lui disions merci, mais ça, il n’a pas besoin de le dire, on le fait. Avant qu’il reparte, on commence à le connaître depuis 3 ans qu’il nous fait le coup, nous avons eu droit à « vive le vent » et bien sûr « petit papa Noël » à l’harmonica, il faudra qu’il change un peu son répertoire, nous lui ferons une lettre. Il nous a dit qu’il repartait vite car il avait beaucoup de travail. Ah ce Père Noël, ça nous donne le moral de le revoir car grâce  à lui, aujourd’hui, les maîtresses n’ont pas été embêtantes,  cet après-midi, les petits ont eu le droit de jouer, et nous les grands, nous avons vu à Allègre Mission G un film de Walt Disney.  Quelle sacrée journée !!!
Bises et à bientôt grand’mère, tu peux montrer ma lettre à tes copines, je crois qu’elles aimeront bien ».  
   
 
Pere_noel_2009.jpg Pere_noel_2009_2.jpg
 

ZOE  POUR  LES PETITS


On se souvient que le  projet d’école élaboré dès la rentrée scolaire par les membres de l’équipe pédagogique de l’école de Darsac mettait l’accent sur l’aspect culturel des spectacles. C’est ainsi que le vendredi 11 Décembre, la maîtresse des 14 enfants de la section des petits, les emmenait à une représentation aux Ateliers de Polignac (Bilhac).
A voir leurs mines réjouies, on devinait qu’ils ne s’étaient pas ennuyés : une blondinette a bien résumé ce qu’elle a retenu : « c’était l’histoire d’une clownette Zoé, qui voulait faire la sieste » tandis qu’un garçon plus prosaïque, a eu une autre vision des choses : «  nous avons beaucoup  participé au spectacle car Zoé se promenait au milieu de nous et nous parlait souvent ».
Ce spectacle présenté par la compagnie Zoélastic »  est  intitulé « Zoé fait la sieste » Il aborde les thèmes du sommeil, de la naissance et du lien parent-enfant de façon très ludique et tout en sensibilité. Il mêle mimiques, acrobaties, musique, chants et transformations dans les tissus avec beaucoup de créativité. Il faut dire que l’unique interprète Carole Devillers est comédienne, mais aussi psychomotricienne et clown à l’hôpital,  on sent bien qu’elle est en parfaite complicité avec les enfants. 
Et en effet, «  nous avons bien ri » ont-ils déclaré à l’unanimité  à l’issue de la séance.  Qu’il est bon d’entendre des rires d’enfants !

Zoe_pour_les_petits.jpg



« Bonjour Maîtresse ! »
 

C’est certainement ce qu’ont dit le matin du 3 Septembre 2009 les 32 petits élèves de l’école de Darsac, car ça y est, depuis quelques jours, les cahiers de vacances sont terminés, pour certains, ce fût laborieux, pour d’autres « fastoche », et puis après tout, ce n’est pas obligatoire, le vélo, les pâtés de sable et les visites chez papy et mamy, ce n’est pas mal non plus ! Et puis, vivement que le cartable reprenne du service, il commençait à s’ennuyer tout seul dans son coin.
Dans la cour, le marronnier  revêt  peu à peu sa robe d’automne et depuis mardi 1er septembre, la porte d’entrée de l’école de Darsac s’est ouverte pour laisser passer l’équipe pédagogique venue préparer ce grand évènement dans la vie des enfants qu’est la rentrée des classes.
C’est Bénédicte Pelisse directrice de l’école,  qui cette année encore,  aura la charge des 17  petits de l’école maternelle et des CP ; étant en poste à temps partiel, celui-ci sera complété par Sarah Laurent. Cette année 4 petits nouveaux font leur entrée.
Les enfants de CE1-CE2 ainsi que les CM1 et CM2  au nombre de 15, auront cette année Luc Souchon, enseignant remplaçant Sonia Bruchet absente pour quelques mois. Hier matin, le collège a accueilli 3 « anciens » de l’école.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils auront pour les aider dans leur tâche Joelle Laurent  ATSEM et Corine Maubré EVS.

Cette année encore, personne ne s’ennuiera, piscine et gymnastique contribueront à l’éveil du corps, tandis que des cours d’anglais élargiront le savoir,  quant au projet d’école, celui-ci revêtira un aspect culturel plus prononcé avec spectacles en prévision.
Bien entendu, grâce au bibliobus,  la bibliothèque rouvrira ses portes au grand plaisir des lecteurs petits et grands.
Pour les parents qui le désirent, une garderie sera assurée  par Joelle Laurent et Sylvie Portal de 7 h 30 à 9 h et de 16 h 30 à 17 h 30.
Tous les matins de 8 h 30  à 9 h aura lieu l’aide personnalisée aux élèves et c’est à 9 heures que les cours commenceront jusqu’à 16 h 30, ils seront entrecoupés  par une pause de 12 h à 13  h 30  réservée pour le déjeuner pris sur place dans la cantine de l’école. Cette dernière est gérée par l’APE et c’est le restaurant Coudert de Céaux-d’Allègre qui prépare les repas, Sylvie Portal sera chargée d’en assurer la livraison.

Le ramassage scolaire, géré par la Mairie est effectué par l’entreprise VHL.
Tout est prêt afin que les petits élèves retrouvent leur école avec grand plaisir, bien entendu, il faudra beaucoup de sérieux mais il y a tout lieu de penser que les moments de détente et de plaisir ne seront pas exclus.

 

 

Photo_classe_ecole_de_Darsac_2009-2010.jpg


Les enfants de l’école de DARSAC jouent la comédie

Les enfants de l'école sont allés à Retournac les 11 et 12 mai 2009. Ils sont partis le lundi matin en car de Darsac jusqu'au Puy, puis ont pris le train jusqu'à Retournac. Là, ils ont été accueillis dans un centre d'hébergement où ils ont inventé puis mis en scène une pièce de théâtre qu'ils joueront le 28 juin à la fête de l'école. Entre ces cours de théâtre, ils ont fait diverses animations : course d'orientation, découverte sensorielle, etc…
Les enfants étaient ravis de leur sortie, même si la nuit a été un peu courte (notamment pour les accompagnatrices), ils ont même regretté que le voyage n'ait pas duré plus longtemps.

Photo-groupe-retournac.jpeg


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lors des années difficiles où l’exode rural avait mis les écoles de campagne en péril et entraîné la fermeture de beaucoup d’entre elles, l’école de Darsac a eu la chance de maintenir un nombre d’élèves suffisant pour conserver deux postes d’instituteurs.
En 1999, la municipalité en place démarrait un grand projet de rénovation afin d’envisager l’avenir avec confiance et accueillir les enfants dans les meilleures conditions possibles. Une première tranche a d’abord concerné l’embellissement de l’extérieur ainsi que la transformation d’un préau en une superbe salle de motricité.
Restait encore la seconde tranche à savoir les salles de classe : le 27 octobre 2001 toute la population était conviée à découvrir une toute nouvelle école, aux couleurs chatoyantes, répondant aux besoins dans le respect des normes actuelles en vigueur.


Ecole.jpg

L'école dispose d'une salle de motricité, d'une cantine et d'un ramassage scolaire pour les hameaux environnants.

 


Date de création : 28/10/2008 @ 21:57
Dernière modification : 09/11/2016 @ 10:48
Catégorie : Ecole
Page lue 2791 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

La commune en photos !

Panneau_commune.jpg

Vernassal_com_com_2017.jpg

Neige-gachat-17.jpg

Sous-bois16.jpg

Coquelicots_dans_champ_orge.jpg
Coquelicots dans un champ d'orge

Printemps.jpg

Vernassal et ses alentours

Le_bourg_13.jpg

Printemps3.jpg

Mont_Bar_12.jpg

Mont_Bar2_12.jpg

Vue sur le Mont Bar

Porte_de_puits.jpg
A RAZONNET

Fleurs_merisier.jpg

Printemps2.jpg

Lavoir.jpg
Lavoir de Vernassal

 
Place_nette_pour_culture.jpg
Préparation pour des nouvelles cultures

 

Fabien-aux-commandes-14.jpg

Neige_15.jpg

Lever_soleil_15.jpg

 

Haut_gachat.jpg

 

 

Lever_soleil2_15.jpg

Trains.jpg

Canton_ST_Paulien.jpg

Reflet1.jpg

Lever_soleil3_15.jpg

 

Reflet2.jpg

 

Printemps4.jpg

 

Vue_sur_gachat.jpg

Gachat face Est

Neige4_12.jpg

Neige3_12.jpg

Neige5_12.jpg

Neige6_12.jpg

Neige7_12.jpg

Neige_12.jpg

Paysages enneigés

Le_bourg_12.jpg

Le_bourg_2_12.jpg
Le bourg

Petit_troupeau.jpg



Sous_bois_2_12.jpg
Sous bois au printemps



Cavaliers_1_12.jpg
Des cavaliers dans la campagne

La_Prade_2_12.jpg

La_prade_12.jpg
La Prade bien humide

   

Gare_de_Darsac_ete.jpg
Gare SNCF de DARSAC

Ampilhac.jpg
Ampilhac

Chemin_vers_Moulis.jpg
Chemin vers Moulis

 Chantegris.jpg
Chantegris

Montagnac.jpg
Montagnac
 


 

Autres photos de la commune
Pont_1.jpg Epi.jpg Lever_se_soleil_en_octobre.jpg  Champ_de_ble.jpg Automne_sept2.jpg Prunelles_du_Velay.jpg Sur_les_hauteurs_de_la_commune.jpg Boulot.jpg
 Pont Gallo-romain  Epis d'orge Lever de soleil en Octobre  Le temps des moissons Couleur d'automne Les  prunelles du VELAY Sur les hauteurs Jeune boulot

 

^ Haut ^