Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Recherche



Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Autre menu

home.gifBienvenue sur - Site officiel -

 

 

 

ACTUALITE DES  DERNIERS MOIS


(de la plus récente à  la plus ancienne)

 

LE 12 ET 13 JUIN : UN CENTRE ÉPHÉMÈRE DE VACCINATION S'INSTALLE A ALLEGRE 

 

si vous avez + de 60 ans et que vous résidez dans l’une de ces communes : Allègre, Céaux-d’Allègre, Collat, Fix-Saint-Geneys, Jax, Josat, La Chapelle-Bertin, Monlet, Varennes-Saint-Honorat, Vazeilles-Limandre, Vernassal,

 

Prenez RDV auprès de votre commune :

 

 

 

Allègre : 04 71 00 71 21

Céaux-d’Allègre : 04 71 00 72 67

Collat : 04 71 50 42 78

Fix-Saint-Geneys : 04 71 57 03 18

Jax : 04 71 77 50 64

Josat : 04 71 50 37 00

La Chapelle-Bertin : 04 71 00 21 94

Monlet : 04 71 00 73 65

Varennes-Saint-Honorat : 04 71 00 22 66

Vazeilles-Limandre : 04 71 08 61 81

Vernassal : 04 71 57 00 13

 

 

 

 

Clôture des inscriptions via les mairies le samedi 5 juin à midi

Si des RDV sont encore disponibles, des plages Doctolib accessibles depuis internet seront ouvertes

 

du lundi 7 au jeudi 10 juin

 

 

UN MUR D’HISTOIRES

A nouveau, Anthony BERNARD notre spécialiste des pierres taillées, est encore face à une tâche bien de son domaine : la réfection du mur séparant les 2 places du village. Ce mur bien fatigué  par les années  et surtout  par un passé que les nouvelles générations ne soupçonnent pas, car depuis les années 1850, il soutient et renferme les restes des habitants de la commune.

Chez nous  comme souvent dans les campagnes, les cimetières étaient situés autour de leur église aussi,  dans ces années où notre commune comptait 1200 habitants, le cimetière arrivait vite à saturation d’occupants. De plus, une maison pour abriter  le vicaire s’était avérée  nécessaire mais son implantation en face de l’église a  réduit un peu plus la  surface close déjà trop petite,  à tel point que les voisins immédiats beaucoup trop incommodés par « l’exhalaison que donne ce terrain à la moindre chaleur » ont écrit une lettre au Préfet afin de lui exprimer leur mécontentement d’autant plus que l’un d’eux  explique avec force détails incroyables de nos jours que « la masse de terrain acculée à sa maison jusqu’au toit a fait écrouler le mur de celle-ci qui s’est trouvée remplie d’ossement humains ».

 

Une  loi napoléonienne de 1804  a obligé  les communes à construire à plus de 40 mètres en dehors des villages et c’est avec plaisir que vers 1847, les riverains voyaient se signer les premières tractations pour l’installation d’un nouveau cimetière à la sortie nord du village. Mais les ossements sont restés sur place, recouverts de terre et de bitume pour former la placette surélevée que l’on connaît, avec sa grande croix de mission du XIXème siècle et surtout un platane qui apporte la fraicheur de son ombre mais dont les racines creusent et  fouillent le sous- sol,  endommageant le mur qui a fait l’objet des récents travaux.

 

mur.jpg

 

BIENVENU A NOTRE NOUVEL EMPLOYÉ MUNICIPAL

 

 

Il s’appelle Anthony Bernard et nous vient de Saint-Paulien, il travaillera  chez nous 2 jours par semaine : jeudi et vendredi, les autres jours de la semaine étant bien entendu assurés par David que nous connaissons bien. Agé de 29 ans, Anthony a plus d’une corde à son arc car durant ses jours de disponibilité, il a une entreprise multiservices dans laquelle  il est paysagiste effectuant la taille des arbres et des haies ainsi que la tonte de gazons. Il travaille également la ferronnerie mais sa spécialité est le travail des pierres sèches, c’est d’ailleurs là où nous l’avons rencontré dans le hameau d’Ampilhac  En effet c’est dans cette bourgade d‘une dizaine d’habitants que devait se trouver le premier travail promis dans le cadre des travaux sur l’embellissement du patrimoine  avec au centre du village, la restauration du mur du lavoir  ainsi que celle du  mur surplombant les abreuvoirs. Une murette a également été érigée entre une placette et  une propriété. Nous souhaitons à Anthony une bonne intégration parmi nous.

 

nouvel_employe.jpg  nouvemploye.jpg

 

 

 

FAIRE TRAVAILLER LES ENFANTS TOUT EN JOUANT

 

Malgré les aléas de la situation sanitaire et ses contraintes toujours respectées,  notre école communale vit bien.

 En temps qu’école primaire,  il est évident que les fondamentaux : math, français, science, histoire,  géographie,  etc…sont enseignés,  mais les institutrices, tout le long de cette année scolaire,  ont  également su et ont pu diversifier les programmes  par  des projets ludiques adaptés aux âges des élèves.

C’est ainsi que, Madame Trosello intervient une fois par semaine auprès des petits des  classes de maternelle  pour le projet « EXPRESSION CORPORELLE »  tout en se conformant à celui-ci avec des jeux de rôle, des jeux de mime. Ce sera par un spectacle  sous forme de film ou  en présentiel devant un public  que sera présenté leur travail  (mais là, seul l’avenir nous le dira selon le protocole sanitaire).

Pour les classes de CE et CM, c’est sous l’impulsion d’un artiste Monsieur KAISIN que les élèves ont participé au projet ORIGAMI FOR LIFE (origami pour la vie). Ces réalisations ont participé  à une œuvre collective exposée au Palais de TOKYO à PARIS avec une finalité  généreuse puisque  pour chaque origami envoyé 1€ sera versé au SAMU SOCIAL.

Une autre activité en lien avec l’UNICEF intitulée : «  AUX FRIMOUSSES DES ECOLES » et basée sur le droit des enfants  a durée 2 demi-journées. Elle leur a permis, en faisant travailler leur imagination, d’improviser sur des silhouettes en tissus par les  vêtements, le maquillage,  la coiffure, les accessoires,  l’allure générale. Devenues des poupées, il restait à leur donner une identité avec un nom,  une nationalité, une origine, une date de naissance. Elles  seront vendue 20 € au bénéfice de l’UNICEF fournisseur des silhouettes.

Le printemps arrivant, c’est une activité de plein air d’une demi -journée qui attend nos jeunes élèves. Fin mars, un intervenant de la PEDERATION  DE PECHE  pourra les informer et répondre à leurs questions sur la vie de nos rivières et sur notre belle nature à préserver.

Rien de tel qu’un entraînement de TABATA pour  mettre tout le monde  en forme. Initié par un Conseiller pédagogique durant  1 heure, c’est un cours de fitness adapté aux enfants qui  les rendra sages comme des images.

Vous avez compris que tout en jouant, les  enfants ont travaillé :

          La lecture et les arts visuels avec les poupées et les origamis

           L’EPS avec le TABATA

           Les sciences avec la pêche

 

           L’éducation morale et civique avec le SAMU SOCIAL et l’UNICEF

 

poupees.jpg

 

 

 

 

DÉCHARGE SAUVAGE : LA MUNICIPALITÉ FACE A L’INCIVISME

 

Il y a quelques jours, plusieurs médias locaux (journaux, réseaux sociaux...) ont fait paraître un article dénonçant une décharge sauvage dans les bois de notre commune.

Les photos d’un amoncellement de déchets parlent d’elles même : bouteilles en plastiques, ordures ménagères, objets en tout genre ont été déposés par des individus irrespectueux de notre environnement

Devant un tel acte d’incivisme, la municipalité a décidé d’intervenir, ainsi, le 12 février dernier, les conseillers disponibles se sont retrouvés sur les lieux du méfait pour dégager les déchets et tenter de rendre ses droits à la nature. La tâche s’est avérée ardue : la géographie des lieux rend cette décharge sauvage difficilement accessible. Grace aux efforts de toutes les personnes présentes, plusieurs remorques de déchets ont pu être dégagées mais malheureusement, tout n’a pas encore pu être enlevé. Afin qu’un tel évènement ne se reproduise pas, un panneau « défense de déposer des ordures » a été mis en place sur le site.

Malheureusement, encore trop d’actes similaires défigurent nos campagnes. Nous rappelons que la décharge sauvage est passible d’une contravention de 5ème classe, soit une amende pouvant aller jusqu’à 1 500€ (3 000€ en cas de récidive).

 

 conseillers.jpg    benne.jpg    panneau.jpg

 

COMME UN AIR DE VILLAGE EN FÊTE

Merci aux adhérents des amis de Vernassal et aux non adhérents qui se sont joint à eux pour ce qui était prévu être un atelier collectif afin de donner un nouvel air de fête au village.

 

Confinement oblige, cette belle organisation est tombée à l’eau en devenant des ateliers individuels et un grand bravo peut être adressé à tous les bricoleurs qui, chacun dans leur garage, dans leur atelier et même dans leur cuisine ont été à la manœuvre pour reproduire dame nature. Chacun dans un style différent, ils ont déposé au hasard des rues placettes et fontaines leurs créations telles que sapins en bois sous toutes leurs formes, animaux de nos forêts et guirlandes. De plus, la pose et la décoration devant la mairie et en face de l’église de 2 grands sapins a permis au village de Vernassal de rester fidèle à ses traditions.

 

fontaines.jpg  sapins.jpg

 

 

 

 

 

UNE PREMIERE A VERNASSAL

Dimanche 16 août, pour la première fois,  en mairie de Vernassal  a eu  lieu un baptême civil et c’est le maire Gilles Boyer qui a eu le plaisir d’accueillir Camille Dieu du village de Razonnet.

 

Entourée de ses parents Amélie Defix et Jérôme Dieu et de sa famille, Camille recevait le baptême républicain. A savoir : ne figurant pas dans les registres de la mairie  celui-ci n’est pas un acte d’état civil mais  permet en général  à la famille de marquer par une fête l’existence du  nouveau-né, en l’occurrence Camille,  à qui nous présentons tous nos vœux.

bapteme_camille.jpg

 

 

 

FINIES LES VACANCES !

Cette année, ce sont 32 élèves qui ont retrouvé les bancs de l’école à Darsac.  Nous vous rappelons, que l’école est ouverte le lundi mardi jeudi et vendredi de 9 h à 12 h15 et 13 h45 à 16 h 30. La garderie commence à 7 h 30 et se termine à 17 h 30, la cantine quant à elle fonctionne selon les places disponibles.

Tout comme l’année dernière, il y a trois maîtresses :  Sabine Defay prendra en charge les maternelles à 75 % en plus de son poste de directrice ; Fabienne Josency aura les CE ET CM à 75 % ; toutes les 2 seront complétées par Agathe Guillaud. De plus avec Joelle Laurent ATSEM ET Sandra Soleilhac à la cantine, tout est prêt pour une année studieuse.  

Pour cette rentrée le protocole sanitaire a été allégé, si l’hygiène des mains et des locaux font désormais partie du quotidien des élèves, la distanciation sociale est devenue facultative et seules les enseignantes et le personnel communal doit être équipé d’un masque. Toutefois, tout adulte entrant dans l’enceinte de l’école doit porter un masque.

rentree_2020.jpg

 

 

 

BIENVENUS CHEZ NOUS

Venus d’Angleterre et séduits par la région, le village et surtout le bâtiment de l’ancienne école religieuse qu’ils venaient d’acquérir, Samia et John Scott ont fait le choix de rester parmi nous. Dès le début, le travail n’a pas manqué et si certains chantiers  importants ont été confiés à des entreprises locales, nos deux nouveaux Vernassalois  ne sont pas restés immobiles : outils et matériaux n’avaient aucun secret pour eux et  peu à peu, ce printemps bien tourmenté a vu la récompense de leurs efforts

Bâtiments et terrain ont été  une source d’inspiration pour leurs projets car, début juillet, Samia  ouvrait  son « salon de thé ». Sous les ombrages du parc, c’est une halte, bien que masquée, qui reste néanmoins reposante et gourmande  pour les promeneurs. C’est aussi avec curiosité et plaisir que certains habitants du village peuvent déguster de délicieux gâteaux dans ce lieu qui a été la cour de récréation de leur école, il y a près d’un demi-siècle (l’école a fermé en 1976).

Le salon de thé (dans la cour de l’ancienne école) est ouvert du mercredi après-midi au dimanche après-midi quand la météo le permet.

De plus, l’enseigne « L’ANCIENNE ECOLE » de Samia et John, est maintenant une adresse reconnue dans le monde du tourisme pour ses chambres d’hôte (voir internet).

 Autre activité, John très inspiré par la région, a croqué sur la toile quelques quartiers du village et des environs, on peut d’ailleurs visiter son atelier.

L’adoption par les villageois de nos deux nouveaux résidents a bien fonctionné, il est évident que notre commune ne peut que se réjouir de l’arrivée de ces nouveaux occupants à qui nous souhaitons bonne chance.

 

salondethe1.jpg  salondethe2.jpg

 

 

 

NOTRE COMMUNE A L'HEURE DU DÉCONFINEMENT

 

Lundi 15 juin, un pot offert par la municipalité accueillait quelques-uns des bénévoles qui ont oeuvré sur la commune pendant le confinement et depuis le déconfinement auprès de leurs voisins et des enfants de l’école.

Dès le retour en classe, le port du masque a été obligatoire pour tout le personnel scolaire.  La région et le département avaient fait le nécessaire auprès des adultes. Il restait donc à équiper les enfants, surtout dans le cadre du transport scolaire.  Aussi, 4 couturières occasionnelles se sont portées volontaires :  Alexandra Freyssenet, Mireille Martinol, Colette Monlyade et Sandra Soleilhac.

Le 14 mail, ce sont 24 petits écoliers qui ont réintégré les bancs de l’école. Celle-ci a auparavant dû être réaménagée dans le respect des gestes barrières. Dans un premier temps, tous les enfants dont les parents souhaitaient le retour à l’école ont pu être accueillis. A partir du 2 juin et pendant trois semaine, l’effectif s’étant légèrement accru, un accueil par groupe a dû être mis en place.

 La cantine fonctionnait mais le nombre de place en était réduit du fait la distanciation indispensable entre chacun. Les enseignantes ainsi que les 2 employées municipales affectées à l’école ont toujours été fidèles au poste, ces 2 dernières ont fourni un travail remarquable concernant  toute la partie  désinfection. 

Petit à petit, la vie a repris son cours et le 22 juin tous les enfants ont de nouveau pu être accueillis tous les jours à l’école. Cette date marque un nouveau cap : se retrouver et faire le point sur ce printemps inoubliable et aborder la rentrée prochaine que tout le monde espère plus sereine.

 

masques.jpg

 

 

 

SORTONS MASQUES

Dimanche 10 Mai,  veille du déconfinement , la distribution des 400 masques grand public, fournis par la Région Rhône-Alpes Auvergne a eu lieu. René Saintenac et Gilles Boyer  ont effectués la répartition auprès des conseillers  représentants chacun des  villages de la commune,  charge à eux  de les répartir auprès des habitants.

Les masques du département seront distribués selon le même procédé

Se protéger et protéger les autres.

 

sortonsmasques.jpg

 

 

 

IL Y A 75 ANS !

La France refermait le chapitre le plus sombre de son histoire : cinq années d’horreur, de douleur, de terreur. C’est ainsi que: le 8 mai 1945 et le 8 mai 2020,  à 75 ans d’intervalle, la France a vécu et vit des évènements qui marqueront  notre histoire à tout jamais.

A l’initiative de la Commune,  dans le contexte particulier que  nous vivons, a eu lieu une cérémonie dénudée mais riche en émotion, chacun de nous, ayant plus que jamais au fond de son cœur, le passé,  le présent et l’avenir de notre pays.

 

Sous un ciel bleu très printanier,  sous la Présidence d’Aimé Blanc , a eu lieu une cérémonie  succincte du fait du confinement,   en présence de René Saintenac maire sortant, , Gilles Boyer maire entrant, Henri Condon porte- drapeau et Auguste Defix ancien combattant. Celle-ci  débutant par le dépôt de gerbe au monument  suivi de la lecture par René Saintenac, de l’allocution du Président de la République, les guerres  en  étant le thème principal. Gilles Boyer et Auguste Defix égrenaient ensuite la  liste des « morts pour la France » suivi de la minute de silence à laquelle ont été associés les 2 derniers soldats morts dans les opérations « Barkhane ». C’est par la Marseillaise que se terminait ce moment de recueillement pas tout à fait comme avant.

 

    

 

8-mai-20.jpg 8-mai-2-20.jpg 8-mai-3-20.jpg

 

 

MONSIEUR LE MAIRE REND L'ÉCHARPE

Dimanche 12 janvier René Saintenac et son équipe municipale recevaient  leurs administrés venus nombreux salle polyvalente à Darsac. Cette année pas de neige, la route était  bonne,  galettes, brioches et cidre les attendaient.

C’est en présence de Karine Vincent attachée parlementaire de Laurent Duplomb, de Marie Pierre Vincent et de  Jean Marc Boyer élus départementaux que notre maire,  au terme d’un nouvel exercice annuel,  pouvait faire le bilan tout en se projetant sur l’avenir.

Au plan national, quelques mots sur le climat social et nous revenions bien vite dans nos vertes prairies. Une année s’achève marquée par le transfert des compétences « eau et assainissement » vers la Communauté d’Agglomération,  mais  la mairie sera toujours là pour vous accompagner en cas de besoin. La Communauté d’Agglo, a également mis en place un service TAD (transport à la demande) qui s’adresse à toute personne dans le besoin mais le service étant à rapprocher aux transports en commun, les utilisateurs doivent être autonomes.

A signaler, un véhicule électrique « Renault ZOE » en auto partage est désormais accessible à Allègre vers la maison de santé.

QU’AVONS-NOUS FAIT EN 2019

La mise aux normes de la mairie est achevée, aidée pour moitié par un soutien aux travaux directement liés aux accès PMR (personnes à mobilité réduite)

Le chantier d’aménagement du centre bourg (espace parking, aire de pique-nique, terrain de boule) est terminé, département et région ayant participé pour moitié.

Les travaux de voierie lancés cet été et interrompus par la météo,  reprendront dès que possible, ces derniers sont financés avec une aide DETR (dotation d’équipement des territoires ruraux) ainsi qu’une participation du fond « amendes de police » et oui, vos PV servent à quelque chose !!!  

Le four de Vernassal  bâti en 1888, et le lavoir de Pouzols sont en cours de restauration.

Avec 36 enfants notre école se maintient.

BILAN DE MANDAT

C’est un bilan honorable avec :

Sur le plan matériel, la réhabilitation de la cure, la mise aux normes de la mairie l’aménagement du centre bourg, la mise en fonction de l’éclairage public en basse consommation, l’installation du columbarium,  les travaux de voierie indispensables.

Sur le plan administratif : pour l’école,  les changements de rythmes scolaires, l’école numérique et la mise en place de la gestion informatisée de la restauration. La loi NOTRE (nouvelle organisation territoriale de la République) avec l’intégration à l’Agglo, le passage à la TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères), le transfert des compétences  eaux et assainissement ainsi que  la dématérialisation des actes administratifs.

Sur le plan financier : faire face à la baisse des dotations tout en gardant une gestion responsable  comparable  à celle que nous avons reçue du précédent mandat a été notre grand souci.

Un seul regret : le projet de lotissement non abouti.

Malgré ce bilan,  Monsieur le Maire nous informait qu’il ne se présenterait pas aux prochaines élections de mars :

 « Il faut savoir laisser sa place, bien que j’ai trouvé l’exercice très enrichissant à titre personnel. Découvrir le  fonctionnement des organismes de l’état,  les particularités de gestion des finances publiques est une aventure permanente. Dans les petites communes comme Vernassal  le maire est sur tous les fronts »

Marie-Claire la secrétaire était associée au  merci collectif et sincère adressé  à toute l’équipe qui  l’a accompagné ; solidarité, confiance, bon état d’esprit, l’intérêt de la commune étant leur guide.

Tout en les remerciant,  il mettait l’accent sur l’importance des associations et n’oubliait pas nos concitoyens dans la tristesse, du fait de la maladie ou du déracinement.

La nouvelle échéance électorale arrive,  du travail reste à faire, mais la persévérance qui les anime,  devrait servir et  permettre à la nouvelle équipe d’avancer.

Pour terminer, il renouvelait  à tous et à toutes,  ses souhaits de bonne année 2020, en particulier aux 3 bébés de l’année : Erika,  Alicia et Mathis.

 

 

bonneannee.jpg

 

La commune en photos !

Panneau_commune.jpg

Vernassal_com_com_2017.jpg

Darsac-20.jpg

Lever-jan17.jpg

Neige-gachat-17.jpg

Sous-bois16.jpg

Coquelicots_dans_champ_orge.jpg
Coquelicots dans un champ d'orge

Vernassal-janv-18.jpg

Printemps.jpg

Vernassal et ses alentours

Le_bourg_13.jpg

Lever2-jan17.jpg

Printemps3.jpg

Mont_Bar_12.jpg

Mont_Bar2_12.jpg

Vue sur le Mont Bar

Porte_de_puits.jpg
A RAZONNET

Fleurs_merisier.jpg

Printemps2.jpg

Lavoir.jpg
Lavoir de Vernassal

 
Place_nette_pour_culture.jpg
Préparation pour des nouvelles cultures

 

Fabien-aux-commandes-14.jpg

Neige_15.jpg

Lever_soleil_15.jpg

 

Haut_gachat.jpg

 

 

Lever_soleil2_15.jpg

Trains.jpg

Canton_ST_Paulien.jpg

Reflet1.jpg

Lever_soleil3_15.jpg

 

Reflet2.jpg

 

Printemps4.jpg

 

Vue_sur_gachat.jpg

Gachat face Est

Neige4_12.jpg

Neige3_12.jpg

Neige5_12.jpg

Neige6_12.jpg

Neige7_12.jpg

Neige_12.jpg

Paysages enneigés

Le_bourg_12.jpg

Le_bourg_2_12.jpg
Le bourg

Petit_troupeau.jpg



Sous_bois_2_12.jpg
Sous bois au printemps



Cavaliers_1_12.jpg
Des cavaliers dans la campagne

La_Prade_2_12.jpg

La_prade_12.jpg
La Prade bien humide

   

Gare_de_Darsac_ete.jpg
Gare SNCF de DARSAC

Ampilhac.jpg
Ampilhac

Chemin_vers_Moulis.jpg
Chemin vers Moulis

 Chantegris.jpg
Chantegris

Montagnac.jpg
Montagnac
 


 

Autres photos de la commune
Pont_1.jpg Epi.jpg Lever_se_soleil_en_octobre.jpg  Champ_de_ble.jpg Automne_sept2.jpg Prunelles_du_Velay.jpg Sur_les_hauteurs_de_la_commune.jpg Boulot.jpg
 Pont Gallo-romain  Epis d'orge Lever de soleil en Octobre  Le temps des moissons Couleur d'automne Les  prunelles du VELAY Sur les hauteurs Jeune boulot

 

^ Haut ^