Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Recherche



Calendrier
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 9 membres


Connectés :

( personne )
Autre menu

Mairie - Actualités

 

« QUAND IL Y A DE LA GENE, IL N’Y A PAS DE PLAISIR »

C’est ce qu’a dû penser l’auteur de  cette incivilité notoire lorsqu’il a déposé  samedi matin, tous ses déchets autour  de la zone ecopoint  de  Darsac.  En pleine journée, a t- il pris les habitants  du village pour des demeurés ? En  tout cas, «  le pas vu pas pris » n’a pas fonctionné, car,  après s’être fait copieusement insulté, un villageois  a relevé le numéro minéralogique de la  voiture,  et c’est ainsi que très rapidement,  le maire de la commune et les gendarmes  se retrouvaient  sur les lieux afin  que ces derniers  poursuivent  leur enquête.

Impensable, un tel comportement, d’autant plus qu’il existe des déchèteries autant à Allègre qu’à Saint-Paulien, que celles-ci sont gratuites pour les particuliers et professionnels  résidant  sur l’une des communes concernées et que celles-ci sont ouvertes LE  SAMEDI MATIN, ainsi que certains autres jours de la semaine, il suffit de demander en mairie.

Incivilite-17.jpg Incivilite2-17.jpg

 

ADIEU CABINE

 

« Un monument  de notre passé récent »  notre cabine téléphonique, s’en est allée  Mercredi 8 Février. Symbole d’indépendance et de modernisme, ces cages de verre ont souvent choqué  par leur style  verre et alu posé contre nos vieux murs centenaires. Tout le monde était d’accord pour leur installation dans nos villages, mais personne ne les souhaitait dans leur environnement immédiat. Posées arbitrairement aux endroits stratégiques, elles ont,  durant 40 ans, été, outre un  sauna sous le soleil,  un réfrigérateur l’hiver,  mais surtout les confidentes des petits et grands secrets, petits et grands chagrins, petites et grandes joies, aussi bien des villageois que des gens de passage. Trônant au milieu des fleurs,  régulièrement contrôlées, elles étaient bien pratiques lorsqu’elles fonctionnaient et  qu’elles n’étaient pas vandalisées pour récupérer quelques pièces, mais  les cartes ayant remplacées les monnayeurs,  elles ont eu un  petit sursis.  Et puis, le combiné  de moins en moins utilisé depuis l’explosion  des téléphones portables, les  vitres faisaient quelquefois  office  de panneaux d’affichage, à l’abri de la pluie ou du vent.  Il y a bien quelques années que la nôtre avait encore ses fleurs mais plus de clients,  alors,  elle s’en est allée, fièrement campée avec ses collègues des autres villages,  dans la caisse du camion.  Nous leurs souhaitons sinon une retraite heureuse,  au moins un recyclage intelligent.

Cabine-17.jpg

 

Un soir de neige

Nous avons tous en tête l’épisode neigeux du jeudi  26 janvier très perturbant pour beaucoup d’entre nous. Cependant, quels beaux paysages quelles belles images nous avons pu croquer, telle cette fontaine chapeautée comme un hussard

Nous remercions tous ceux qui, dès le matin avec leurs engins, ont œuvré sur nos routes, nos chemins, nos rues, afin que nous ne soyons pas trop isolés. Merci également  aux professionnels et aux volontaires  qui ont assuré le service et la solidarité.

 

Neige-17.jpg

 

 

 

ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2° TOUR 2017

 R-election3.jpg

 

ELECTIONS PRESIDENTIELLES 1° TOUR 2017

 R-election.jpg

 

ELECTIONS LEGISLATIVES 2° TOUR 2017

Legislatives-2-17.jpg

 

 

ELECTIONS LEGISLATIVES 1° TOUR 2017

Legislatives1-17.jpg

VŒUX POUR 2017

« Monsieur le Maire, j’avais bien prévu de venir, mais avec ce temps, je n’ai pas pu sortir de ma maison »  c’est le message que René Saintenac aurait reçu s’il avait pu lire dans les têtes des absents lors de sa présentation des vœux dimanche 15 janvier. Il faut dire que le ciel nous  a bien gâté, et,  pour une fois, les absents n’ont pas eu  tort de jouer la prudence.

René Saintenac prenait la parole, excusait les invités absents Jean Pierre Vigier, Michel Joubert, Marie-Agnès Petit,  remerciait  les invités présents Marie-Pierre Vincent et Denis Eymard, les maires ou  représentants des  communes voisines Christine Thivat pour Lissac, Josy Ampilhac pour Allègre, Laurent Duplomb pour Saint-Paulien et bien entendu son conseil municipal au grand complet ainsi que l’assistance.

Un petit historique était dressé  avec la naissance le 1er janvier 2016 de la très grande région  « Auvergne Rhône Alpes » Nous devrons désormais fonctionner avec cette nouvelle grande communauté d’agglomération à laquelle nous appartenons depuis le 1er janvier 2017 et pour laquelle Michel Joubert est le président et Denis Eymard l’un des 15 vice-présidents. Composée de 95 conseillers communautaires dont les priorités et les préoccupations seront totalement différentes, l’urbain face au rural, les talents du président seront de la plus grande importance pour que les choses se passent bien. Difficile aujourd’hui de juger des conséquences d’une telle fusion car la préoccupation de tout élu est de préserver les conditions et la qualité de vie de ses concitoyens. Nous avons devant nous une période de grands changements et je veillerai particulièrement à la communication à travers notre site internet et par la fréquence d’édition du bulletin municipal.

Côté population, nous restons autour de 390 habitants mais avec une légère tendance à la baisse, du fait du vieillissement de la population. Réjouissons nous des 3 naissances de l’année dernière.

Après avoir présenté LES REALISATIONS 2016, place au NOTRE PROGRAMME D’INVESTISSEMENT 2017

Les  gros engins et  les conditions climatiques détériorent  nos chaussées  souvent mal structurées, aussi,  les efforts porteront sur la poursuite des travaux de voirie. Une aide départementale déjà acquise permettra la reprise du revêtement des voies de Montagnac, Ampilhac et Gachat.

Le chantier de la cure doit se terminer cette année, les commandes sont lancées sur les postes les plus importants. Un dossier accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, est ouvert, le budget prévisionnel est établi. Un dossier «cimetière » est ouvert, avec entre autre, le projet d’aménagement d’un colombarium car des demandes ont été formulées. Nous terminerons le programme éclairage public  pour Pouzols et Ampilhac

 NOTRE ECOLE dont l’effectif se maintient autour de 40 élèves dont 25 % viennent de la commune de Lissac. Dans le cadre des activités périscolaires, devant l’intérêt de enfants et la satisfaction des parents pour cette activité,  municipalité, parents,  APE, enseignants ont mis en place un projet éducatif territorial  assuré par des bénévoles. Ces activités sont encadrées par un comité de pilotage en lien avec l’inspection académique. Un appel est lancé aux bonnes volontés  afin de suppléer aux renoncements qui surgiront tôt ou tard. Le maire est à l’écoute de vos propositions. Du soutien scolaire est assuré par les enseignants, une part de celui-ci  est pris en charge par la municipalité. L’école est un point d’attractivité pour nos communes, soyons attentifs sur le maintien des effectifs.

Les vœux de la municipalité pour 2017 s’adressent aux associations   qui contribuent à la vie et à l’animation de notre commune, aux valides et aux  biens portant, qu’il en soit ainsi le plus longtemps possible, sans oublier bien entendu  ceux qui sont dans la souffrance.

Denis Eymard prenait la parole,  vice-président de la toute nouvelle communauté d’agglomération,   il remerciait par une médaille,  Michel Chouvier et René Saintenac pour l’excellence de  leur relation et du travail accompli  durant sa présidence à la communauté des communes des Portes d’Auvergne

Marie-Pierre Vincent conseillère départementale intervenait à son tour,  et faisait ressortir la participation  du  département tant au niveau  des aides aux chantiers, que des aménagements  auprès des collégiens. Une phrase résume bien tout le travail de nos  élus : «  l’état décide, le département paye ».

L’assistance applaudissait nos orateurs. Il  ne restait plus qu’à déguster les  galettes et  les brioches arrosées de café et cidre offerts  par la municipalité. L’après-midi se terminait rapidement,  il fallait braver la neige et le froid. 

Voeux4-17.jpg Voeux2-17.jpg
Voeux3-17.jpg  

 

 

LE TEMPS DU SOUVENIR

Le 12 novembre à 11 h, c’est sous le regard impassible de notre poilu,  devant la chef de brigade d’Allègre, le chef de corps des sapeurs pompiers d’Allègre accompagné d’une petite délégation de soldats du feu,  Aimé Blanc président des anciens combattants  et sans oublier le porte-drapeau que s’est tenue la 98ème commémoration de la fin de la «  grand’ guerre »comme le disait nos valeureux soldats.

Avec la participation des enfants, la cérémonie commençait par le dépôt de gerbe suivi de la minute de silence. Ensuite, place aux lectures,  tout d’abord le message de l’UFAC , lu par Chloé Boissières, ensuite le manifeste des Anciens combattants  du Secrétaire d’Etat du ministère concerné a été  lu  par Le maire René Saintenac. C’est  Auguste  Defix et Albert Boyer qui énuméraient une fois de plus les victimes des 2 grands conflits  qui ont incendié le monde durant ce XXème siècle.

Accompagnée à la guitare par Pierre Helleputte,  La Marseillaise chantée par les enfants mettait nos autorités aux garde-à vous, tandis que la chanson de Craonne  apprise à l’école,  terminait  cette petite cérémonie à laquelle assistait le conseil municipal ainsi qu’une cinquantaine de villageois.

Un pot de l’amitié offert par la municipalité réunissait toute l’assistance salle de la mairie.

Nov-16.jpg

   
Nov3-16.jpg Nov2-16.jpg

Des grands parents très fiers

Dimanche 31 juillet, vous pouviez voir sur vos écrans TV et lire sur les compte rendus sportifs de vos magazines préférés que l’équipe de France féminine de football avait battu  l’Espagne en Slovaquie,  en finale de l’Euro U19. Jusque là rien de bien nouveau, leur exploit dont le score est de 2 à 1 leur fait honneur et donne du  plaisir au monde du sport. Mais à Vernassal ce soir là,  durant le match, un couple vibrait de tout son cœur de grands parents ;  car Laura Condon la petite fille de Odette et  Henri  Condon , fait  partie de cette équipe de France de football des moins de19 ans. Le palmarès de Laura est  élogieux  car en quelques années, de joueuse à Brassac Sur Agout, via Castres,  elle intégrait le Toulouse  Football Club puis passait  les  présélections  afin de jouer en équipe nationale,  elle est aujourd’hui titulaire de l’équipe de France.

Sur le plan personnel, il n’y a pas que le foot dans sa vie car elle est étudiante à l’Université en DUT « information et communication», de plus,  originaire de Castres et jouant à Albi, avec un tel emploi du temps, ses visites à Vernassal doivent  être rares mais ce week end, nous avons été gâtés, Laura était revenue au pays. Elle a de qui tenir car,  après avoir suivi les traces footballistiques de Serge son papa, de Florian et Jordane ses frères  et, accompagnée de sa maman Bernadette, nul ne doute que cette « bleuette » fera encore parler d’elle.

 

 

 

 

LA FETE DE VERNASSAL EST PASSEE

 

 


 

REMERCIEMENTS AUX BENEVOLES DE L’ECOLE

Mardi 28 juin, à l’initiative de la mairie, avait lieu dans la cour de l’école, une réunion  avant pour objectif de remercier tous les bénévoles et autres intervenants qui ont œuvré auprès des enfants durant toute l’année scolaire.

Dans une courte allocution de bienvenu, le maire donnait un aperçu de l’évolution de l’année, avec la mise en place du PEDT (projet éducatif du territoire) et d’un comité de pilotage qui a assuré l’organisation et la programmation des TAP (temps d’activités périscolaires)

Un bilan à partir d’un questionnaire adressé aux familles ainsi que le ressenti des différents intervenants sur es TAP  sera transmis à l’académie et aux familles.

Chorale – Laïcité – Jardins – Métiers – Lecture – Cuisine et travaux manuels – Danse – Egalité filles/garçons ont été assurés par les bénévoles tandis que les activités pédagogiques complémentaires et aides aux devoirs étant bien entendu assurés par les professionnels. D’ors et déjà, certains bénévoles sont exprimé leur volonté de poursuivre ce qui est de bonne augure pour l’année prochaine.

Il est important de noter que malgré un environnement rural sans aucune structure proche favorable, l’implication des bénévoles intervenants a apporté des activités variées et de qualité, apparemment bien ressenties par les enfants et leurs parents.

Un verre de l’amitié suivie d’une remise d’un petit présent au bénévoles clôturait cette réunion.

IMPORTANT : les vacances ont commencé et pourtant il faut déjà préparer la rentrée, tels les transports scolaires qu’il est nécessaire de planifier bien à l’avance, aussi les familles qui désirent bénéficier du ramassage scolaire pour leurs enfants, sont priés de se faire inscrire en mairie avant le 16 juillet.

 

 

Bienvenue à Coco

Non coco  n’est pas le perroquet que nous connaissons mais  une  sympathique «  pizzaloïa » qui n’est pas inconnue dans la région, car elle s’implante habituellement vers l’aire de co-voiturage de Chaspuzac,   mais voici qu’elle vient d’avoir  une idée géniale : installer son camion sur la place de gare à Darsac tous les vendredi soir de  18 H à 21 h 30. Alors,  si vous aimez les pizzas, vous serez gâtés, vous en aurez pour tous les goûts et tous les appétits, et certains soirs, pour  changer un peu vous pourrez emporter de  délicieux sandwichs, bagnats, paninis et même des frites. Pour gagner du temps, il  vous suffira de commander au 07 71 60 66 47, vous passez  au camion, les cartons sont prêts, le tour est joué, vous pourrez même emmener les boissons, c’est une sympathique soirée qui vous attend  un soir de match où devant votre film préféré ou même tout simplement dans la fraîcheur  du jardin, enfin, là où vous voulez, c’est vous qui voyez.  Nous remercions Coco  d’avoir pensé à notre commune, nous sommes reconnaissants à  tous ces  petits camions qui sillonnent nos routes, boulangers, bouchers, primeurs, nous sommes importants pour eux, faisons en sorte qu’ils soient importants pour nous en leur rendant visite.

La Marseillaise chantée par les enfants

Samedi 21 Mai 2016, commencée par un office religieux célébré par le Père Daniel Savelon, la commémoration de la fin des hostilités pour la  seconde guerre mondiale 39-45 s’est déroulée comme il se doit,  sous les yeux de la fidèle silhouette de notre poilu érigé en 1923 et qui rappelle années après années le sacrifice de nos compatriotes au cours des conflits dont le 20ème siècle a su nous  gratifier.

Autour du Maire René Saintenac  étaient réunis  adjoints et conseillers, les  anciens combattants, leur président Aimé Blanc ainsi que le porte-drapeau Henri Condon et bien entendu les villageois. On  pouvait également noter la présence du Commandant de brigade de gendarmerie Craponne-Allègre-La Chaise-Dieu,  ainsi qu’une  délégation des sapeurs-pompiers  menée par son chef de centre Patrick Ferrand. 

Après le dépôt d’une gerbe effectué par les enfants, La jeune Chloé Boissière nous lisait le message de l’UFAC (union française des associations de combattants) Ensuite,   le maire procédait à la lecture du message du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Défense chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire et dieu sait qu’il nous en faudra de la mémoire pour ne pas oublier les 19 pays qui nous ont aidés afin que nous puissions vivre  en paix et en sécurité.

Auguste Defix et Albert Boyer nous rappelaient la longue liste des hommes de la commune morts sur les champs de bataille .A l’issue de la minute de silence, la Marseillaise apprise avec Odile Puech au cours des temps d’activités périscolaires chantée par quelques enfants de l’école communale et, la ballade irlandaise chargée d’un message d’amitié et de liberté ont bien mérité les  chaleureux applaudissements de l’assistance.

C’est à la mairie, autour d’un pot de l’amitié offert par les anciens combattants, que se terminait cette belle après-midi ensoleillée.

 

   
   

 

 

Les aînés étaient à la fête

Venus des villages de Ampilhac,  Darsac, Fespescle, Montagnac, Moulis, Razonnet, Vernassal, 33  de nos aînés  de la commune, étaient à la fête ce dimanche 10 avril. Invités par la municipalité, ils se retrouvaient  au restaurant  des voyageurs  à Saint Paulien et c’est en présence du maire René Saintenac, de l’un de ses adjoints Thierry Blanc et de leurs épouses,  qu’ils  pouvaient  déguster  dans la joie et la bonne humeur, dès l’apéritif d’entrée,  saumon en gelée, pavé de viande accompagné de  gratin dauphinois et petits légumes ; ensuite,  fromages et pâtisseries terminaient le repas entrecoupé d’un trou normand. Bien entendu, les absents n’ont pas été oubliés et les meilleurs vœux  de bon rétablissement, étaient  adressés aux malades.

Les conversations allaient bon train, et c’est vers 17 h 30 que cette belle journée se terminait.

            UNE BONNE SOIREE COUVIGE Samedi 12 Mars 2016, salle Polyvalente à Darsac, ce n’était pas la foule, mais pour une première fois, la soirée couvige organisée par le comité d’animation a réalisé un score honorable. Toutes les générations étaient représentées, les uns  s’afférant autour des tables de ping pong, ou baby foot, les autres, battant les cartes pour un rami ou une belote.  Chacun a pu ainsi jouer selon ses goûts ou  découvrir de nouvelles  techniques d’amusement trouvées sur place ou apportée par les participants. Une chose est certaine, qu’ils soient intellectuels ou physiques,  les jeux de société sont le plus sûr moyen pour sortir de sa coquille, car,  le temps d’ une soirée,  poser sa tablette ou la télécommande  de son petit écran n’est pas un énorme sacrifice mais peut rapporter gros en amitié et chaleur humaine.     TRAVAUX  D’URBANISATION  SUR LA COMMUNE A Darsac, rue traversière, le chantier en cours pour les 3 terrains à construire va bientôt prendre fin. Confiés par la municipalité à l’entreprise Portal de Saint-Georges Lagricol, les travaux d’assainissement auxquels a été rajoutée l’adduction d’eau potable permettront la reprise de cette rue avec son élargissement et bien entendu sa réfection. L’urbanisation et l’aménagement de cette voie apporteront ainsi un confort non négligeable aux riverains et aux usagers. Economies obligent, le passage en basse consommation pour l’éclairage communal se poursuit. Darsac ayant déjà été équipé, maintenant, c’est au bourg de Vernassal que la nacelle de l’entreprise EGEV a pris de la hauteur afin de changer lampadaires et ampoules. Suivra ensuite Montagnac tandis que les villages de Fespescle, Moulis et Razonnet sont en cours d’étude.       POUR HONORER Michel CHOUVIER   C’est sur proposition du maire en exercice et par l’intermédiaire de l’AMF (association des maires de France) dont Jean Proriol est président pour la Haute-Loire, que Michel Chouvier devant les villageois réunis, était promu en début d’année, Maire Honoraire. C’est une distinction bien méritée pour celui qui,  durant 19 ans a assuré la fonction de premier magistrat de sa commune ; 3 mandats durant lesquels, jeune élus fraîchement émoulu des urnes et sans expérience, il se formait sur le tas avec l’aide de Maryse Arnaud, sa secrétaire et ses adjoints. Rapidement, les besoins ont pointé leur nez, rien n’a été facile, il a souvent été nécessaire de rencontrer, discuter,  évaluer, calculer et puis au bout du compte, décider. C’est ainsi que de nouveaux logements ont vu le jour ainsi que les réseaux  d’eau potable et d’assainissement  qui ont été sont souci  permanent. On s’en doute, il a fallu s’atteler à tout, mais, il était  secondé efficacement par ses adjoints et ses conseillers municipaux qu’il remerciait chaleureusement pour tout le travail accompli et pour lesquels il garde un excellent souvenir. Les jeunes  ont  également été l’objet de toutes ses attentions, l’école rénovée a fonctionné dès 1999 et 15 ans après, un local foot au toit en photovoltaïque pouvait capter le soleil. Quelques figures célèbres ont foulé le sol de notre commune, tels Jaques Barrot pour l’inauguration de l’école, Valéry Giscard d’Estaing pour la mise en place du TER en gare de Darsac, Monseigneur Brincard et Laurent Wauquiez pour la mise en service de l’église après sa restauration. Bien entendu, tout ne s’est pas fait autour des petits fours et des bulles, il y a eu des aussi, des coups de colère, les siens et ceux des autres, vite oubliés, il faut savoir «  passer l’éponge », les déceptions un dossier qui n’aboutit pas et qu’il faut rediscuter, la subvention qui est refusée,  la pire des situations  restant l’accident qu’il a fallu annoncer aux proches. Et puis, bien entendu, il y a la famille souvent délaissée, l’épouse qui prend en  direct les revendications qui devraient se faire en mairie. Ginette, quelquefois,  ce téléphone devait  peser. Epoux, père, grand père, c’est déjà bien, maire, ça commence à faire, mais lorsque l’on ajoute exploitant agricole et en plus vice-président de la chambre d’agriculture responsable de l’élevage, alors là CHAPEAU, chez vous « la vie ne doit pas être un long fleuve tranquille ». Michel Chouvier a pris la suite de  Jean Sabatier lui-même détenteur de 3 mandats, il faut croire que la fonction de maire conserve, avis aux amateurs  « d’impérissable »   QUAND LE MAIRE ACCUEILLE SES INVITES Tout d’abord, il les présente,  c’est ainsi que, devant  une bonne centaine de personnes de la  commmunauté  vernassaloise rassemblée dans la salle polyvalente de Darsac ce dimanche 17 janvier, René Saintenac  accueillait Jean Proriol, Président de l’association des maires de la Haute Loire et  des présidents d’EPCI (établissement public de coopération intercommunal). MarieAgnès Petit conseillère départementale et régionale,  Marie Pierre Vincent conseillère départementale,   Denis Eymard Président de la communauté des communes des Portes d’Auvergne, Gilbert Meyssonnier maire d’Allègre,  ainsi que  bien entendu les membres du conseil municipal.  Michel Fillère et Laurent  Duplomb absents excusés Nous venons de tourner la page 2015 et quelle page ! Nous retiendrons  les horreurs de Charlie hebdo et du tragique vendredi 13 novembre, elles  resteront  gravées dans les mémoires.  Dans les villes, lieux de rassemblements et quartiers d’affaires ne sont plus des lieux de sérénité, les militaires en arme ramènent  à la triste réalité et là nous pouvons penser, un instant à notre confort de vie loin de ces tumultes, de la crainte et de l’anxiété que tous ces évènements engendrent. Nous abordons l’année 2016 avec de  profondes réformes administratives,   telles la perte de notre canton,  l’évolution des régions représentées  chez nous  par deux  figures importantes  de notre département que sont Laurent Wauquiez ( Président) et Marie-Agnès Petit ; ainsi que  la réforme territoriale qu’est la loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la république)  avec la redéfinition des intercommunalités.   Notre commune conserve une démographie relativement stable avec environ 400 habitants permanents mais notre population vieillissante  l’entraîne  inéluctablement vers une légère baisse.  Concernant les investissements,  un gros  effort est porté sur la voirie qui est de 60% du budget,  tandis que le dossier du chantier de réhabilitation de l’ancienne cure est bouclé,  les travaux ont pu commencer en décembre. Reste encore l’actualisation de l’éclairage public avec le passage en basse consommation.  L’assainissement des 3 villages restants à faire  sera réalisé petit à petit avec l’aide des services compétents du conseil général.  Les travaux de réhabilitation de l’école se sont poursuivis depuis les vacances de Toussaint  et se termineront aux vacances de Février. Celle-ci se maintient autour de 40 élèves dont  30 à 35 % sont de la commune de Lissac.  Nos 2 villages sont liés à travers l’école,  c’est notre école, c’est l’école de la République. Nous devons  faire preuve de solidarité pour la faire évoluer et la défendre.  Grâce aux parents membres de l’APE, grâce aux bénévoles, les projets, les contraintes qu’ils entraînent, et leur suivi  font que l’école,  élément fragile de la commune vit bien.  Avec le concours de l’inspection académique,  nous allons essayer d’établir  un document nous permettant d’asseoir sur un texte, les règles de fonctionnement. N’oublions pas que cette école est un point d’attractivité majeur pour l’accueil de jeunes ménages dans nos deux communes. Malgré la réduction des dotations, il faut continuer d’avancer,  nous allons poursuivre nos efforts sur la voirie. Au plan financier, notre commune reste sur un niveau d’endettement très raisonnable, notre volonté étant de limiter au maximum le recours à l’emprunt afin de garder un confort de fonctionnement. Un petit mot sur les associations, ce sont elles qui font la vie et l’animation de la commune, les responsables et leurs équipes sont chaleureusement remerciés.  Nous devons également avoir   une  pensée pour les habitants dans la souffrance ainsi que pour tous  ceux qui ont dû quitter leur domicile et sont partis en maison de retraite.  « Pour terminer, je vous souhaite donc à toutes et à tous, une très bonne année 2016. Que ce nouveau millésime voit vos projets les plus chers se réaliser, que la réussite soit au rendez-vous pour vous mêmes et vos proches et je vous souhaite également une très bonne santé sans laquelle vous le savez bien, tout peut être compromis » Tour à tour,  les invités prenaient la parole et le premier à  qui revenait la mission de commencer a été Denis Eymard qui,  tout en  se projetant dans la future communauté d’agglomération, rassurait les participants sur le volet fiscal. « Chaque maire sera responsable de sa commune dans la nouvelle communauté d’agglomération, faisons ensemble ce que nous ne pouvons pas faire seuls » Suivait Marie Pierre Vincent toute nouvelle élue qui se présentait  et nous  assurait de son soutien auprès des instances départementales. Marie-Agnès Petit, jamais à cours d’arguments nous  informe du virage des organisations territoriales avec la loi NOTRe (déjà citée). Elle faisait rêver nos élus et peut-être un peu nous aussi, avec le budget de la nouvelle région Auvergne Rhône Alpes qui s’élève à la modeste  somme globale de 6 milliards d’Euros. Enfin, c’est à Jean Proriol que revenait le rôle d’ inscrire le mot fin à cette cérémonie des vœux et c’est tout  en remontant le temps  « que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître » le temps de Jean Alès, le temps de Jean Sabatier, et enfin le temps de Michel  Chouvier que celui-ci présent sur la scène recevait  la distinction de Maire Honoraire pour ses 19 ans de mandat, que de souvenirs, mais là,  ce sera un autre chapitre. Le maire devait d’ailleurs faire  la lecture d’un  émouvant message  de Jean Sabatier qui rendait hommage à son successeur  pour le formidable travail accompli. C’est sous  les applaudissements  qu’invités et conseillers municipaux quittaient la scène pour rejoindre les tables sur lesquelles galettes, brioches cidre et café les attendaient. Et pendant ce temps, le général  hiver continuait sa percée, aussi vers 17 h, la salle se vidait chacun étant pressé de rejoindre sa maison avant la nuit.   ZOOM SUR LES ACTIVITES PERISCOLAIRES Le 12 janvier dernier, le comité de pilotage du PEDT (Projet Educatif D  Territorial) de notre école de Darsac réunissait autour de lui, l’ensemble des bénévoles (une dizaine de personnes) qui se sont engagés sur les activités programmées de l’année scolaire 2015/2016. Après le mot d’accueil du maire souhaitant la bienvenue aux différents participants, un tour de table s’organisait pour écouter et partager les ressentis de chacun. L’objectif de cette première rencontre élargie aux bénévoles repose sur la volonté du comité d’établir un lien fonctionnel avec ces derniers afin de prendre en compte le plus en amont possible les difficultés sur le plan organisationnel, d’apporter les ajustements nécessaires et de traiter solidairement les disfonctionnements éventuels. A l’issue de ce tour de table où chacun des participants s’est exprimé de façon constructive, plusieurs points d’amélioration possible ont pu être identifiés, ils seront soumis sans délai à l’appréciation du directeur d’école et du conseil municipal responsable. Cette réunion a également permis de valider la mise en place des fiches de liaison « bénévoles/comité » et les questionnaires « enfants/parents ». Cette réunion très constructive, s’est terminée par un moment de convivialité qui a permis de poursuivre les échanges et de faire des projets pour l’avenir. Le comité de pilotage remercie chaleureusement tous les bénévoles pour leur engagement dans la vie de l’école.     EN ATTENDANT NOEL Certes notre commune ne peut en rien rivaliser avec les agglomérations voisines  plus importantes, cependant sous l’impulsion de quelques bénévoles énergiques tels l’association « les amis de Vernassal » ainsi que d’autres que nous pourrions appeler «  les amis de l’église »,  nous pouvons  espérer que le Père Noël ne manquera pas de faire une petite halte. Les premiers intervenants misent chaque année un peu plus,  sur le scintillement des boules et guirlandes qui  ornent les sapins plantés pour l’occasion au fil des rues et places quant aux seconds, ils ont  investi un petit coin au pied de l’autel pour installer la crèche qui accueillera à l’église les paroissiens lors des cérémonies autour de Noël. N’oublions pas les initiatives individuelles décorant jardins et façades et qui font dire, que les lumières que nos campagnes savent prendre aussi des allures de fête. Une absente très remarquée cette année, oui, la neige sans qui Noël sera moins Noël, mais nous n’y pourrons rien et c’est tant mieux. Bonnes  fêtes à tous.         EN L'HONNEUR DE SAINTE BARBE Sainte-Barbe étant la patronne de tous les professionnels portant un casque, nous pouvons trouver également sous sa protection, les artificiers, les artilleurs, les géologues, les mineurs, les sapeurs et bien entendu les pompiers.  Certes, toutes ces professions n’étaient pas représentées  samedi  à l’église de Vernassal mais  on pouvait compter une bonne vingtaine de ces derniers appartenant à la caserne d’Allègre emmenés par leur chef de corps le Capitaine Ferrand pour assister  à côté des fidèles  à un office religieux,  comme l’a souligné le Père Daniel Savelon, «  pour et avec eux ». C’est une tradition bien ancrée depuis longtemps, chaque caserne célèbre Sainte-Barbe à sa façon le premier dimanche de décembre ; chez nous,  ce jour là, c’est à tour de rôle que les communes du canton d’Allègre accueillent avec plaisir leurs pompiers, c’est une façon de  les remercier pour leur dévouement.     RESULTATS DES ELECTIONS REGIONALES - 2° TOUR - 13 Décembre 2015   COMMUNIQUE DU SICALA Lancement du Contrat Territorial de la Borne et de ses affluents Animé par le Syndicat InterCommunal d'Aménagement de la Loire et de ses Affluents (SICALA), le Contrat Territorial sur la Borne et ses affluents contribue à la préservation des rivières, de l'eau potable et des zones humides (tourbières, sagnes,...). C'est un programme d'action durable sur cinq ans qui permet d'améliorer la qualité des milieux aquatiques pour transmettre à nos enfants une ressource en eau de qualité. Pour cela, il est prévu diverses actions sur le territoire : de nombreux travaux sur la végétation des berges, la protection des zones humides, la réduction des pollutions diffuses, la valorisation du patrimoine lié à l'eau ou encore l'éducation à l'environnement. Voir photo  : « entretien de la végétation des berges par les équipes du SICALA » Les travaux prévus sont déclarés d'intérêt général par arrêté préfectoral. Avant toute intervention, le SICALA envoi par courrier une demande d'autorisation aux propriétaires concernées. L'ensemble de la démarche est basée sur le volontariat. Le Contrat a été construit avec les acteurs du territoire : collectivités, services de l'état, pêcheurs, associations diverses, agriculteurs,... Il est financé par les collectivités (SICALA, agglomération du Puy-en-Velay, communauté de commune des Portes d'Auvergne, commune de Sembadel), l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne, le Département de la Haute-Loire, la Région Auvergne et la Fédération de Pêche. Il répond en partie aux exigences de l'Europe et de la France pour la gestion de l'eau. Le Conservatoire d'Espaces Naturels et l'association Haute-Loire Biologique mettent en œuvre avec le SICALA des actions pour améliorer la qualité de nos milieux aquatiques. Pour plus d'informations sur ce projet, vous pouvez contacter Sarah Duvochel ou Ludovic Séguda au 04 71 04 16 41 ou par mail sarah.duvochel@sicalahauteloire.org , ludovic.seguda@sicalahauteloire.org et demander la lettre d'information du contrat !   Des outils pour la gestion des zones humides L’un des objectifs du Contrat Territorial de la Borne est la préservation des zones humides, en particulier pour leur rôle de maitrise des risques liés à l’eau. En effet, comme le ferait une éponge, les zones humides ont la capacité de stocker l’eau lors de fortes pluies, limitant ainsi les risques d’inondation, et de la restituer progressivement dans les cours d’eau lors des sécheresses ou des périodes d’étiages. Malgré leur intérêt certain, l’utilisation et la gestion des zones humides est parfois complexe. Ainsi, pour permettre de trouver des solutions aux différentes problématiques qui pourraient se poser tout en préservant les fonctions nécessaires de ces espaces, le Contrat Territorial de la Borne prévoit un accompagnement gratuit, à la demande, pour tout propriétaire ou gestionnaire qui rencontre des difficultés avec une zone humide. Un diagnostic et des actions d’aménagement pourront ensuite être mises en place selon les cas (mise en place de systèmes d’exclos, de points d’abreuvement, restauration de plantations…). Par ailleurs, une recherche sera réalisée en 2016 pour cartographier et améliorer les connaissances sur l’ensemble des zones humides de l’amont du bassin de la Borne. A cette occasion, les habitants des communes concernées seront invités à nous faire partager leur connaissance du territoire. Pour toute question ou remarques, n’hésitez pas à contacter le CEN Auvergne au 04 71 74 62 21 ou par mail à l’adresse aurelie.soissons@espaces-naturels.fr Voir photo  : « Zone humide du Bois Haut »     RESULTATS DES ELECTIONS REGIONALES - 1° TOUR - 6 Décembre 2015   COMMEMORATION DU 11 NOVEMBRE Samedi 14 Novembre,  Vernassal célébrait le 97e anniversaire de l’armistice de 1918 à 17h15 après l’office religieux.  Dans la plus grande simplicité, une cérémonie devant le monument aux morts réunissait Monsieur Le Maire René Saintenac, son équipe municipale, les anciens combattants, dont le Président Aimé Blanc et le porte-drapeau Henri Condon,  ainsi que les habitants de la commune et bien entendu les enfants de l’école. Après le symbolique dépôt de la gerbe effectué par ces derniers, l’assistance se recueillait à la lecture par la petite Chloé du message remis par les anciens combattants rappelant le sacrifice de nos aïeuls et la souffrance qu’ils ont endurée face à la violence d’une guerre à laquelle nul n’était préparé et qui devait être la der des der.  René Saintenac prenait à son tour la parole en lisant le message de Jean-Marc Todeschini secrétaire d’Etat des anciens combattants et associait cet instant de recueillement aux tristes évènements et à la barbarie qui ont secoué notre pays la veille. La minute de silence fut observée en mémoire des victimes d’hier et d’aujourd’hui avant que ne soit égrenée, par Auguste Defix et Albert Boyer, la  liste des combattants de notre commune morts pour la France. Pour conclure cette cérémonie, la chorale de l’école sous la conduite de Mme Odile Puech et M Pierre Helleputte entonna la Marseillaise ainsi que la chanson de Craonne (chanson de Poilus) avant que le son des cloches n’accompagne l’assistance jusqu’à la Mairie pour le  pot de l’amitié. La Municipalité et les Anciens combattant remercient tous leurs concitoyens qui ont su partager ce moment de reconnaissance, de respect et de mémoire envers nos ainés qui ont fait le sacrifice de leur vie au nom de la paix et de notre liberté.   COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE DU COMITE DES FETES   L'assemblée générale du comité d'animation de Vernassal a eu lieu lundi 2 novembre 2015 à la mairie de Vernassal Dans un premier temps, les membres du bureau ont procédé à l'élection du nouveau bureau. En effet, après six années, Nadége Coulomb a souhaité quitter la fonction de présidente. Heureusement elle fera toujours partie de l'association, nous la remercions pour son investissement et son efficacité. Nouveau bureau : Président : Marc Defix Trésorière : Stéphanie Besqueut Secrétaire : Sylvie Bonnefoy 2 / Projets de l'année 2016 : - voyage à Vulcania, en car, ouvert à tous les habitants de la commune, le dimanche 3 avril 2016. - fête d'été : samedi 23 juillet 2016 : bal du foot - dimanche 24 juillet 2016 : repas à midi suivi de jeux en plein air, apéro-concert.     UN AUTORAIL DES ANNEES 1950 EN GARE DE DARSAC le 27 septembre 2015 L'autorail X 2403 propriété des Chemins de Fer de Haute Auvergne, troisième de la série des X 2400, a quitté les effectifs de la SNCF en 1987     LES AUTORAILS X 2400 Les autorails X 2400 ont été conçus au lendemain de la deuxième guerre mondiale. La SNCF doit alors reconstituer son parc d’autorails largement décimé par le conflit. La série des X 2400 est la plus puissante, grâce aux deux moteurs Renault délivrant 600 ch. Cette puissance permet à l’autorail de grimper les rampes les plus fortes en montagne ou de pouvoir tracter trois remorques en plaine. L’X 2400 est donc l’engin type des services courants sur lignes à profil difficile. La série compte 79 exemplaires, commandés à partir de 1947 et livrés entre 1951 et 1956. Ils sont fabriqués par Decauville. L’X 2400 ne pèse que 42,5 t, un poids relativement léger dû à une structure basée sur une caisse-poutre et à un aménagement faisant appel à des matériaux légers (aluminium, contreplaqué…). Ce faible poids, associé à une adhérence totale (les deux bogies sont moteurs) permet au X 2400 de circuler à la vitesse maximale de 120 km/h avec 80 passagers et 2,5 t de bagages. La caisse de l’autorail est très longue, avec 27,73 m. Ces autorails puissants sont en service à la SNCF des années 50 aux années 80. A l’origine, tous les engins sont peints en « rouge et crème », la livrée typique des autorails français, avec toute la toiture crème. Mais cette couleur claire est très salissante, et il est donc décidé de peindre les toitures en rouge. L’X 2403 des CFHA a retrouvé sa toiture crème en 2008, conforme à la version d’origine ! Service assurés en Auvergne : •             Clermont-Ferrand - Marseille via Nîmes à la création de la relation « Le Cévenol » (de 1954 à 1959) •             Lyon - Toulouse via Le Puy, Mende et Albi Sources : Association des Chemins de Fer de Haute Auvergne ; Wikipedia LES MURS DE L'ECOLE Pour les écoliers, 15 jours de vacances de Toussaint, c’est court, mais pour nos employés municipaux David André et Loïc Charrat, il faudra bien tout ce temps pour rendre à nos bambins de petite section à l’écolede Darsac,  un couloir et une salle de classe pimpants,  colorés et lumineux. De plus,  outre les couleurs vert et bleu qui se marient  parfaitement avec les lambris existants, nous sommes à fond écologie car,  les peintures choisies, sont sans conservateur, sans odeur et correspondent à l’ecolabel AT.  Dans le contexte actuel de baisse des dotations de l’état, il va de soi que  la municipalité veille à optimiser les ressources tout en  respectant les normes en vigueur. Tout sera prêt pour la rentrée du 2 novembre, nos rénovateurs nous l’ont promis.   "CA COULE DE SOURCE POUR L'EQUIPE MUNICIPALE" Ce dimanche 31 août 2015, l’ensemble de l’équipe municipale s’était donné rendez-vous à 9h45 à Vernassal. Avant le conseil municipal du 04 septembre, l’objectif était de se retrouver et d’échanger dans une ambiance conviviale, détendue. Mêlant l’utile à l’agréable, cette journée fut instructive et enrichissante avec au programme la découverte pour certains, ou la redécouverte pour d’autres, du réseau d’eau de notre commune, de ses ouvrages au travers des différents réservoirs et points de captages que sont La Chambade, Banne, Signe bas et Signe supérieur, Pagny, Gachat, ou Fespescle sans oublier le site d’interconnexion avec le réseau de Vazeille. Emmenée par notre Maire, René Saintenac, l’équipe municipale a ainsi pu se rendre compte de l’étendue et de la complexité de ce réseau (du captage de l’eau aux différentes sources jusqu’à nos robinets) qui mobilise beaucoup de moyen humain et matériel et dont la qualité reste l’une des préoccupations principales de la municipalité.   LA FETE DE L'ETE EST PASSEE C’est sous un soleil rayonnant que Vernassal célébrait sa fête patronale le WE du 25 26 juillet Elle débutait  le samedi après-midi et  c’est  l’USV qui  était aux manettes, tout d’abord sur le terrain, ensuite aux grillades et pour finir au guichet du bal, mais nous laisserons à son Président et fidèle supporter,  le soin de raconter. La journée de dimanche, réservée au  Comité d’animation a été,  on peut le dire fidèle à la tradition, tant du point de vue du repas  de midi, que de celui des animations, le tout étant basé salle polyvalente à Darsac. Le repas auquel 130 convives avaient fait l’honneur d’assister était composé pour l’entrée,  d’ une salade avec tomates et mozarella, ensuite venait le traditionnel plat de pommes de terre au four et ses saucisses grillées  à point, tandis que fromages et mignardises terminaient le repas, n’oublions pas le vin et le café, mais surtout, nous pouvons féliciter le « personnel de service » pour leur   gentillesse et leur efficacité de tous les instants. Faisant suite au repas, c’est sous un ciel bleu digne d’un bel été que les jeux débutaient  orchestrés par la douce voix de Marc Defix notre irremplaçable »meneur », ici, pas de gros lot, simplement le bonheur d’être ensemble, de passer une bonne journée, de jouer à des jeux simples et à la portée de tous,  petits et grands. Enfin, la journée se terminait pour les boute en train et les courageux par un buffet froid/grillades. Merci  à tous,  fidèles participants de cette belle journée, votre présence est précieuse, elle est un encouragement pour les infatigables organisateurs de notre comité d’animation.    LA MUSIQUE EST DANS LE PRE Samedi  20 juin, vers 20 h alors que la France commençait à vibrer des premiers flon-flon de la fête de la musique devenue si  populaire, c’est du village de  Fespescle que nous venait la surprise. En effet,  les premiers accords envoyés par un groupe de jeunes gens ont su attirer quelques spectateurs de la commune et la musique a fait le reste. En fait, s’agissait  tout simplement d’un groupe musical,  en WE détente chez nous,  réunissant une quinzaine de jeunes des écoles de santé des hôpitaux lyonnais. Leur répertoire  est riche  car accompagnés  de leurs instruments tels que  violons alto et soprano, clarinette, trompette, guitare et synthétiseur, ils ont régalé l’auditoire avec un concert improvisé et en plein air  très éclectique avec   musique médiévale, un rias de Bach, et quelques musiques de films. Une heure est vite passée, Au bout d’une heure, enchantée d’avoir été si bien accueillie, l’assistance espère seulement  que les pommes de terre en  papillottes  qui cuisaient sous la braise n’ont pas brûlé, elle serait  trop déçue  d’avoir gâché le repas.         3 COUPS DE PEDALE ET PUIS S'EN VONT Ce samedi 6 juin, il faisait très chaud, et les agriculteurs juchés sur leur tracteur regardaient avec étonnement le buffet installé dès 14 h devant la mairie de leur commune.  Malheureusement,  l’installation  n’était pas pour nos infatigables travailleurs de la terre mais,  située dans le cadre d’un après-midi sportif.  Sur le parcours du « 10ème porte d’Auvergne »,   Vernassal se devait  d’accueillir et surtout  assurer le ravitaillement  destiné aux  participants  de la  randonnée VTT de 45 km. Celle-ci  est  organisée conjointement avec la randonnée VTT de 35 Km ainsi que la randonnée pédestre de 9 ou 15 km  par l’office du tourisme des Portes d’Auvergne et plus précisément par Roland Puech. Fournie gracieusement par Intermarché de Saint-Paulien, une collation variée et reconstituante attendait donc les vététistes venus des 4 coins du département : par exemple, Saint-Etienne Lardeyrol, Espaly Saint-Marcel,ou  Le Monastier, seuls, entre amis ou amies, en couple, ou même en famille, et oui, nous avons aperçu  un papa bien connu sur la commune en la personne de Gilles Ribeyre accompagné de ses enfants Aymeric  et Isaline. Il est 15 h 45, les nuages arrivent et allègent un peu l’air,  les derniers  concurents sont passés depuis un moment, il  y en a ce soir qui ont dû avoir besoin de massages, mais ils auront la satisfaction d’avoir accompli un beau parcours, car la grimpette  entre Vernassal et  Fix Saint-Geneys ne les a certainement,  pas laissés indifférents. Les organisateurs ont enregistré 250 participations VTT sur les 2 parcours et 50 à la randonnée pédestre, ce fut une belle journée  de sport.         L'USV a 30 ans ! Le 24 mai, l’USV avait rendez-vous avec son histoire. Une journée était organisée en compagnie des joueurs et joueuses passés, présents et peut être même futurs… Elle débuta vers 14h30 par un petit tournoi bon enfant entre les différentes générations. Les jeunes avaient à cœur de faire bonne figure devant leurs ainés alors que ces derniers avaient envie de montrer qu’ils n’avaient rien perdu de leur panache à l’image d’un Pascal Gondol qui donna le tournis à nos jeunes défenseurs actuels. La journée se poursuivit, avec un peu de retard sur le timing mais personne n’avait vraiment envie de quitter les crampons, par le verre de l’amitié et un repas qui fut l’occasion de remémorer quelques moments épiques avec les anciennes générations. Les allocutions et les encouragements de nos élus firent le lien entre les deux moments de la journée avec la présence de M Saintenac  Maire de la commune M Joubert, Conseiller Départemental et Mme Petit, conseillère régionale et fidèle supportrice. L’US Vernassal les remercie chaleureusement de leur soutien. M Fournel, Président du district de Football et M Mouilhade, vice-président, étaient également de la partie et nous les remercions chaleureusement d’avoir répondu présents. Ils offrirent à notre président Sébastien Tallobre,  une plaque commémorative pour ces 30 ans ainsi qu’un cadeau surprise à notre capitaine féminine Laurie Condon. M Fournel ne manqua pas de renouveler  ses encouragements dans la pérennisation du club et le maintien de sa mixité.  On notait la présence des 4 présidents précédents dans l’assistance qui regroupa au moment des repas pas moins de 150 personnes. Une association sportive est toujours bénéfique pour une commune rurale et espérons que la jeune génération préservera à son tour cet héritage. L’USV a en effet 30 ans, mais ne peut survivre que tant qu’il y aura une relève. Nous pouvons tout de même être confiants en vue du prochain rendez-vous en 2020… Le club remercie tous ceux qui ont participé à cette journée, joueurs et sponsors, et qui ont montré que leur attachement au club était toujours aussi fort. Petit clin d’œil à tous ceux qui n’ont pas pu se libérer, nous comptons sur eux lors de la prochaine édition. Remerciement, à Pat pour l’animation et à Fred et Rudy pour la cuisine… Allez les Bleus ! COMMEMORATION DU 8 MAI 1945 C’est sous un beau soleil en ce jeudi de l’ascension que nous avons honoré nos anciens combattants et la mémoire des soldats de la commune tombés au cours des différents conflits. La cérémonie a débuté par un office religieux célébré par le Père Claude MONTEL accompagné de la chorale locale dirigée talentueusement par Monsieur Pierre HELLEPUTTE. La commémoration s’est poursuivie traditionnellement prés du monument aux morts en présence des corps constitués, d’une bonne participation de nos concitoyens et cette année, nous notons avec plaisir une large présence de la jeunesse de Vernassal / Lissac  mobilisée  par le biais de notre école publique. Après le dépôt de gerbe par les enfants, Marine faisait lecture du message de la Fédération des Anciens Combattants et Gilles BOYER , maire adjoint celle du Secrétaire d’Etat des Anciens Combattants et de la mémoire. Après l’énoncé des victimes de notre commune et la minute de silence, le bouquet final nous était offert par la petite chorale de notre école, entonnant la Marseillaise et le Chant des partisans sous la conduite complice de Madame Odile PUECH  et de Monsieur Pierre HELLEPUTTE. Le verre de l’amitié clôturait cette belle cérémonie en salle de la mairie. La municipalité remercie chaleureusement Madame Odile PUECH et Monsieur Pierre HELLEPUTTE pour leur contribution à la réussite de cette commémoration.   LE REPAS DES AINES Dimanche 12 Avril 2015, ce sont 65 convives qui s’installaient autour des tables de la salle polyvalente de Darsac. Parmi eux une quarantaine des anciens de la commune avaient répondu présent à l’invitation de la municipalité, et cette année s’étaient joints à eux le conseil municipal au grand complet ainsi que le personnel employé par la commune. Les festivités commençaient par l’apéritif ponctué par le  petit mot d’accueil et de remerciement  du maire René Saintenac qui présentait  « les petits jeunes du conseil municipal » que sont Christelle Mansot, Christophe Boissières, Florian Monlyade et Sébastien Tallobre,  et   cette année, l’arrivée de Loïc Charrat , employé municipal rajeunissait  encore un peu plus notre Mairie.  Un pont était lancé vers notre doyenne Paulette Pigeon vivement applaudie et toujours fidèle  à cette sympathique manifestation et c’est  enfin c’est vers 13 h que chacun voyait enfin arriver,  servis par la maison Rossigneux de Craponne,  terrine  de lapin, aumonière de Saint-Jacques, fondant de pintadeau et leurs légumes, fromages et desserts, accompagnés bien entendus de vins cafés et champagne. Ce fut une belle journée ensoleillée durant laquelle chacun a pu échanger jusqu’à 18 heures, « pensez donc,  il fallait bien se rentrer » Bien entendu,  les sujets de conversations n’ont  pas manqués, et oui, les  bonnes et mauvaises nouvelles sont toujours de la fête.           RESULTATS ELECTIONS DEPARTEMENTALES  29 mars 2015 A VERNASSAL                                               CANTON DE SAINT PAULIEN       RESULTATS ELECTIONS DEPARTEMENTALES  22 mars 2015 A VERNASSAL                                               CANTON DE SAINT PAULIEN     RESPECT - SOLIDARITE - CONVIVIALITE Dimanche 11 janvier 2015, vœux de la municipalité.   Ce rassemblement de début d’année, d’ordinaire convivial et joyeux n’a pu échapper à l’onde de choc que la France a subi et c’est un  maire ému et une  assistance recueillie,  qui ont rendu par la  minute de silence,  un hommage respectueux aux victimes des attentats. Et puis, la vie a repris son cours, tout le monde était à l’écoute  de René Saintenac, pour sa première  présentation des  vœux.  La  découverte de la fonction de Maire est  exaltante, certes,  mais n’est pas aussi simple qu’on le dit et nécessite un grand esprit d’ouverture, humain, bien entendu, mais aussi une ouverture aux contraintes administratives en tous genres, même pour une commune de 400 habitants.  Mais faisons lui confiance, il est bien parti, avec une équipe municipale  jeune et solidaire,  assisté d’une secrétaire performante. Neuf  mois ont passé, un premier bilan est brossé  avec l’assainissement de Fespescle, mais bien entendu Moulis et Pouzols/Ampilhac  ne sont pas oubliés.  En Août,  les chasseurs prenaient enfin  possession  de la Maison de la Faune Sauvage à Razonnet.  Côté matériel, la commune a investi un tracteur avec chargeur et une épareuse qui seront de précieux auxiliaires pour nos employés  communaux. Dans la campagne, débroussaillage, entretien des chemins ruraux et des fossés ont déjà été réalisés,  en partie pour certains, la suite s’effectuera à la sortie des périodes de gel. Notre école forte de sa quarantaine d’enfants dont 35 % sont issus  de la commune de Lissac  vit bien. La mise en place des nouveaux rythmes scolaires n’a pas été facile et a nécessité un engagement financier supplémentaire. Rythmes scolaires obligent,  nous sommes  également reconnaissants  aux  bénévoles qui se sont manifestés afin d’  accompagner les  enfants.  Vous ferez plus amplement connaissance de leur rôle dans une prochaine chronique au cours de laquelle ils seront mis à l’honneur. Côté avenir, comme vous avez pu remarquer,  en une nuit, nous sommes entrés  en 2015, la réforme territoriale avance, les  rythmes scolaires sont à  rediscuter,  les  travaux de voirie vont se poursuivre et des chantiers de réhabilitation sur des biens communaux sont envisagés. Cette année, nous avons trois échéances électorales avec,  fin janvier les sénatoriales partielles  pour le  remplacement du sénateur Jean Boyer démissionnaire ; fin mars  les élections départementales (ex-cantonales), nous serons donc rattachés au canton de Saint-Paulien avec Bellevue La Montagne, Fix Saint-Geneys et  Céaux d’Allègre,  et pour terminer en  fin d’année, les élections régionales.   Un grand merci était  adressé à toutes les associations qui contribuent à la vie et à l’animation de notre  commune et c’est par une pensée amicale envers les absents, malades ou familles en difficultés  que notre  maire en nous présentant ses vœux « pour ce nouveau millésime » clôturait son allocution avant de céder le micro à Denis Aymard président de la Communauté des Communes   et à Marie-Agnès Petit notre conseillère Générale et régionale.  Chacun avec  une élocution certes,  très différente, mais animés  par un  même sentiment,  nous ont  brossé l’ avenir qu’ils imaginent  pour nos petites communes rurales. Les applaudissements remerciaient nos  trois orateurs mais l’après-midi, n’était pas terminé, il restait le meilleur: galettes et brioches  confectionnées  par notre boulanger local Didier Chouvelon  et  arrosées d’un café  ou d’un  petit coup de cidre: quo zo faille de be  et à l’an que ven (ça a fait du bien et à l’année prochaine)     ETAT CIVIL 2014 Voir rubrique ETAT CIVIL NOTRE EQUIPE MUNICIPALE S'ETOFFE ! Vous connaissez notre nouveau tracteur, vous l’avez déjà vu avec  David ANDRE au volant et bien soyez attentifs vous pourrez désormais le voir avec notre nouvel employé municipal en la personne de Loïc CHARRAT. Loïc assurera deux jours de travail par semaine pour compléter les trois jours de David, l’objectif est bien sûr de compléter la semaine en terme de couverture mais au-delà, très fréquemment des travaux nécessitent la présence de deux personnes soit pour des besoins de mise en œuvre soit pour des raisons de sécurité, nous aurons ainsi un confort de fonctionnement. Ces moyens supplémentaires nous feront gagner en autonomie sachant qu’à l’avenir nous devrons sans cesse chercher à nous assumer nous même. C’est bien sûr Thierry BLANC qui encadre l’activité et qui aura toute l’attention nécessaire à une bonne intégration de Loïc. Loïc est originaire d’Allègre où sa famille est largement connue et  appréciée, vous ferez rapidement connaissance avec lui, sachez lui réserver le meilleur accueil possible. Nous souhaitons à Loïc une très bonne intégration parmi nous. TRAVAUX DE VOIRIE : Nous avons commencé nos travaux d’entretien et de réhabilitation des voies de circulation, notre programme 2014 prend en compte les chemins ruraux les plus dégradés sur une longueur de  8 à 10 kms ainsi que la réfection de la route de Moulis. Nous avons tout d’abord assuré un éparage des chemins soit par nos moyens communaux soit pour une partie (6 kms) sous- traitée à l’entreprise Didier GIRAUD. La partie nivelage, compactage confiée à l’entreprise Yves PORTAL. La gestion de l’eau curage des fossés, traversées de chaussée  sur ces chemins  est également confiée à  cette entreprise. Concernant la route de Moulis, la gestion de l’eau (curage de fossé et traversée de chaussée) est confiée à l’entreprise Patrice LEYDIER, le revêtement qui doit être mis en œuvre en période hors gel sera traité à la sortie de l’hiver, ce dernier est confié à l’entreprise Colas. Afin de minimiser nos coûts, et de rentabiliser notre matériel, les intervenants sont assistés par notre équipe municipale pour l’évacuation des matériaux issus des curages de fossé et pour apport de matière de stabilisation des chemins aux endroits où cela est nécessaire. COMMEMORATION DU 11 NOVEMBRE En ce 11 novembre 2014, c’est dans la plus grande simplicité qu’un hommage a été rendu à nos soldats de la commune morts pour la France. Après le symbolique dépôt de gerbe au pied du monument aux morts par des enfants  de la commune, lecture du message de la fédération des Anciens combattants était faite par Marine, jeune fille également de la commune. Mr le maire faisait ensuite lecture du message de Mr Kader ARIF secrétaire d’état des  Anciens combattants et de la Mémoire. Après la citation de l’ensemble des soldats de notre commune morts pour la France, un moment de recueillement était marqué par la minute de silence suivie de la Marseillaise. Une grande majorité des participants se rendaient ensuite au son des cloches de notre église vers la mairie où était servi le verre de l’amitié. La municipalité et les Anciens combattants remercient  tous leurs concitoyens qui ont su partager ce moment de reconnaissance et de respect envers nos ainés qui au-delà des souffrances ont sacrifié leur vie pour notre liberté et pour la paix. LA COMMUNE S'EQUIPE ! Si vous croisez cet attelage sur la route, vous ne rêvez pas, c’est bien notre employé municipal qui est aux manettes. C’est avec grande satisfaction  que David ANDRE a pris possession de cet ensemble auprès des établissements BESQUEUT à Coubladour, il fait ainsi un pas de trente ans dans les avancées technologiques et la modernité de ce type d’équipement, il y a bien sûr de quoi l’impressionner ! Et quel satisfaction de voir entrer ce matériel dans notre tout récent local technique remarquable pour sa fonctionnalité et sa parfaite intégration près du stade à Darsac. Cet investissement était devenu indispensable pour nous donner la plus large autonomie possible dans l’entretien de notre commune, que ce soit pour la voirie, les villages et tout le domaine de l’eau (captages, assainissements). La sécurité a été également un facteur important dans notre prise de décision, flirter avec le danger sur des équipements vieillissants ne peut pas être une règle de fonctionnement sur notre environnement communal. Nous souhaitons longue vie à ce matériel dont David saura sans aucun doute prendre soin et acceptons qu’il puisse être un peu fier du matériel qui lui est confié. CHANGEMENT DES TRAVERSES Toujours en vue de l’amélioration du réseau ferré,  ces derniers jours de nouveaux travaux étaient effectués sur les appareils de voies en gare de Darsac. Le remplacement des traverses devenait indispensable, certaines n’ayant pas été renouvelées depuis 1964, mais  le bois restant le matériau favori,  ce sont des traverses en chêne plus précisément, qui ont été posées par l’entreprise ETF,  sous-traitante de la SNCF.  C’est donc un entretien courant qui  n’a rien à voir avec les grands travaux effectués ces dernières années et surtout qui n’a pas nécessité d’interruption du trafic ferroviaire  durant toute la semaine.     REUNION DES HABITANTS DES VILLAGES DE FESPESCLE ET MOULIN BLANC Sur proposition de Monsieur le maire, le 13 septembre dernier sous un beau soleil de cette fin d’été une nouvelle réunion de villages a eu lieu sur le site de Fespescle. Cette réunion a été organisée et mise en œuvre par notre conseiller municipal local à savoir Monsieur Marc Defix qui est également deuxième adjoint dans l’organisation du conseil municipal. C’est au centre de ce beau village que les habitants de Fespescle et Moulin-Blanc se sont réunis autour d’une table copieusement garnie par des contributions diverses avec toujours un sens aigu du savoir vivre.  Après de courtes interventions de Monsieur le Maire et de son adjoint, la convivialité a rapidement pris le dessus, c’est dans une ambiance amicale et chaleureuse que chacun échangeait sur des sujets divers et variés sous un  soleil généreux qui venait compléter un tableau bien sympathique.  Une très grande satisfaction a été de voir l’ensemble des habitants des deux villages réunis pour l’occasion, l’intérêt de ce genre de rencontre repose sur le rapprochement des gens sur un périmètre défini par la notion de village, on oublie un moment les problèmes, on se parle, et on se redécouvre. Chacun évoque bien sûr les problèmes de son environnement immédiat, charge à la municipalité d’y apporter les meilleures réponses possibles. Monsieur le Maire souhaite également par ces réunions mettre en valeur le conseiller référent sur le ou les villages concernés, découvrir et écouter les habitants, prendre en compte leurs attentes et en fait, entretenir le lien avec la municipalité. Comme toutes les bonnes choses ont une fin les participants se sont séparés, ravis de cette initiative favorisant les échanges et en souhaitant que l’on puisse remettre la table l’année prochaine.   DE RAZONNET ET LES NAUTES C’est le 2 août dernier que sur proposition du maire René Saintenac une première réunion de villages à eu lieu sur le site de Razonnet. Cette réunion a été organisée et mise en œuvre par notre conseillère municipale locale à savoir Annie Defix et c’est à proximité de son habitation que l’accueil était assuré autour d’une table copieusement garnie par la contribution de divers habitants (ou plutôt habitantes !!!) Après une courte intervention du maire, la convivialité a rapidement pris le dessus, c’est dans une ambiance amicale et chaleureuse que chacun échangeait sur des sujets divers et variés et ce n’est pas les quelques gouttes de pluie qui ont pu contrarier cette amicale rencontre. Une très grande satisfaction a été de voir l’ensemble des habitants des deux villages réunis pour l’occasion, l’esprit de ce genre de rencontre repose sur le rapprochement des gens sur un périmètre défini par la notion de village, on oublie un moment les problèmes et on se parle, ça fait du bien. L’objectif sous-jacent repose sur la volonté de notre premier magistrat de mettre en valeur le conseiller référent sur le ou les villages concernés (ici, Razonnet et Les Nautes), d’écouter les habitants, de prendre en compte leurs attentes et en fait, d’entretenir le lien avec la municipalité. Fort de cette réussite, suite aux prochains villages!   LE REPAS DES AINES Invités par la municipalité, c’est ce dimanche 11 Mai que 38 de nos aînés se retrouvaient à midi au restaurant Coudert-Monatte à Céaux-d’Allègre. Etaient également présents René Saintenac  accompagné de Gilles Boyer son premier adjoint et après le mot d’accueil de Monsieur le Maire, chacun se plaçait en fonction des affinités. Tout d’abord un kir de bienvenue ouvrait  heureusement les appétits, car le diplomate à la russe, la cuisse de canard confite au poivre vert avec sa jardinière de légumes, les tomates à la provençale et le soufflé de champignons n’ont pas complètement  calé nos anciens,  il restait encore  un peu de place pour les fromages et  la déclinaison gourmande. Vins, coupe de champagne et café ont accompagné ce festin auquel rien ne manquait. Et l’ambiance  direz-vous? Très bonne, car après le temps calme du début de repas occupé à la dégustation, les conversations ont repris petit à petit,  et chacun a pu  y aller de son petit potin,  les nouvelles vont vite et les souvenirs ressurgissent avec bonheur. Ils avaient la journée devant eux et ils en ont bien profité jusqu’à 18 heures avec  le petit regret de quitter cette chaleureuse ambiance, mais bien entendu, « on refera l’année prochaine » ont-ils déclaré.   RESULTAT ELECTION MUNICIPALE DE VERNASSAL 2014 Inscrits : 332 Votants : 271 Nuls ou blancs : 12 Exprimés : 259   Tous les candidats de la liste de René SAINTENAC sont élus au premier tour, ci-dessous la photo de la nouvelle équipe.       INSTALLATION DU CONSEIL MUNICIPAL : Le conseil municipal de Vernassal a été installé sur convocation du maire sortant Michel CHOUVIER  le vendredi 28 mars 2014 à 21 heures. Ont été élus pour les six années à venir : Maire : René SAINTENAC, 1er  adjoint : Gilles BOYER, 2ème  adjoint : Marc DEFIX, 3ème  adjoint : Thierry BLANC.   Responsabilités des adjoints au maire : 1er adjoint : Remplacement du maire sur absence ou indisponibilité de ce dernier pour l’ensemble de ses fonctions, Fonctionnement en binôme avec le maire sur les dossiers importants de la commune. Conseiller communautaire près de la Communauté de communes des Portes d’Auvergne (CCPA). 2ème adjoint : Responsable technique de la commune, Chargé de la préparation et du suivi des travaux, Suivi, entretien et valorisation du patrimoine foncier communal, Conseiller communautaire suppléant prés de la CCPA. 3ème  adjoint : Responsable de l’entretien communal, Suivi et mise à niveau du parc matériel municipal, Encadrement de l’employé municipal, suivi d’activités, Etablissement et mise en œuvre d’un programme annuel d’entretien, Conseiller communautaire suppléant près de la CCPA.   Les délégations : CCPA (Communauté de Communes des Portes d’Auvergne) Conseillers communautaires : René SAINTENAC , Gilles BOYER, SICTOM des Monts du Forez ( Syndicat Intercommunal de Collecte et Traitement de Ordures  Ménagères) Fabien BESSE,  Christophe BOISSIERES. Syndicat d’électrification Florian MONLYADE, Fabien BESSE (suppléant) Syndicat des eaux Marc DEFIX, Thierry BLANC (suppléant) Office du tourisme des portes d’Auvergne Marc ROBERT,  Sébastien TALLOBRE. Communication communale Sébastien TALLOBRE, Marc ROBERT ;   Les commissions spécifiques à la commune : CCAS (Centre Communal d’Aide Sociale) Annie DEFIX,  Marc ROBERT, Christelle MANSOT, Christophe BOISSIERES + Quatre personnes de la commune désignées par le maire : Germaine BOYER,  Nathalie DANTHONY, Anne-Marie RIBEYRE, Patricia SIGAUD. Commission Ecole René SAINTENAC, Annie DEFIX, Christophe BOISSIERES.            Suppléants : Christelle MANSOT, Fabien BESSE. Commission Appel d’Offre et Adjudications René SAINTENAC, Gilles BOYER, Marc DEFIX,Thierry BLANC, Suppléants, Thierry BLANC, Christophe BOISSIERES, Fabien BESSE. Salle polyvalente Christelle MANSOT, Annie DEFIX.   DES ROSEAUX POUR FESPESCLE Depuis décembre 2013, les  usagers de la route départementale 27, n’ont pas manqué de remarquer, un chantier à l’entrée de Fespescle d’autant plus que la traversée de la route pour le passage des eaux brutes  a exigé la mise en place d’une circulation alternée avec quelquefois une activité nocturne. L’entreprise Galtier de Saugues a été chargée de ces  travaux destinés à l’assainissement collectif du village de Fespescle, nécessitant entre autres, la pose de nouvelles conduites tout en reprenant certaines parties de la conduite ancienne. La réalisation de la station d’épuration par elle-même, a bénéficié d’un système de  filtrage par principes végétaux « phyto-épuration » Ici,  il s’agit de roseaux,  ces derniers ayant un système racinaire  très dense appelé rôle macrophyte, qui  améliore  l’oxygénation tout en filtrant, permettant ainsi le développement des micro-organismes. Même en hiver,  les rhizomes assureront donc  le fonctionnement permanent de cette station d’épuration, une  taille d’entretien du feuillage  devra avoir lieu chaque année. Enfin, la dernière phase a été la mise en place de la station de pré-traitement  avec dégrilleur  et chasse à auget, le premier étant une grille chargée de séparer les matières solides, tandis que la seconde libère une charge  d’eau suffisante permettant une répartition optimale de l’effluent sur toute la surface de l’épandage. Actuellement, l’entreprise  en est à la phase de remise en état de la zone,  avant la mise en service qui aura lieu autour  du 15 mars. Ce dernier grand chantier de Michel Chouvier  a été l’aboutissement logique de ce qui a constitué  le fil conducteur de son dernier mandat c’est à dire que chacun de ses concitoyens puissent bénéficier d’un réseau d’eau potable correct avec un  assainissement à la hauteur des besoins actuels. Nous lui en sommes reconnaissants et lui disons un grand merci. LA DERNIERE SEANCE Chaque année, les vœux de la municipalité  ont  toujours obtenu un franc succès auprès des administrés, mais ce dimanche 12 janvier,  la salle polyvalente était comble, pourtant visiblement, ce n’était pas le mauvais temps qui avait retenu les villageois. Il y avait tout d’abord le plaisir de se retrouver, de se « faire la bise pour la bonne année ». Il y avait également le plaisir de rencontrer les invités Marie Agnès Petit conseillère Générale et Régionale, Jean-Pierre Vigier Député de la Haute-Loire. Mais il y avait surtout un message à faire passer à quelqu’un qu’ils connaissent bien car il est du pays, quelqu’un à  qui ils ont confié durant 19 ans la conduite de leur commune et qui n’a jamais failli à sa tâche, enfin bref,  pour dire un grand merci, pour  exprimer toute leur amitié et leur reconnaissance à leur Maire Michel Chouvier qui ne se représentera pas aux prochaines élections municipales. Trois mandats bien remplis, tournés vers un seul but : gérer  une commune avec équité et dynamisme afin que la vie y soit agréable. Le bilan est éloquent : La démographie croissante car de 337 habitants, la commune est passée à 400 avec bien entendu, une extension du lotissement et  la réhabilitation complète de l’école qui a vu son effectif grimper à 40 élèves cette année. La refonte du réseau d’eau avec la mise en œuvre de ressources supplémentaires tels que, forages, captages, assainissement, mise en place des périmètres de protection. La conservation du patrimoine qui a fait d’une église banale et vieillotte, un édifice propre, au riche passé historique avec son portail Roman et ses fresques  intérieures. La voierie avec des villages desservis par des routes carrossables et une signalisation simple mais efficace. Le bâtiment à la fois local technique et vestiaire des équipes de foot dont la toiture photovoltaïque compense largement les frais. La mise en place de l’adressage  en partenariat avec la Poste ainsi que le remplacement progressif des boîtes aux lettres inadaptées. Bien dans son environnement, notre commune bénéficie des installations de la Communauté des communes de Saint-Paulien: gymnase, piscine couverte, crèche, transports scolaires. Un grand projet est dans les dossiers : la conservation de la ligne ferroviaire Darsac/ Sembadel. En 2010, nous nous sommes ralliés au dynamique comité de jumelage Allègre-Céaux-Monlet avec la ville de Krostitz en Allemagne. C’est une situation financière d’un rigorisme parfait que nous laisse Michel Chouvier. Toujours en recherche de subventions, ses demandes étaient très souvent accordées aussi, impôts, taxes d’habitations, ont toujours été en dessous de la moyenne des communes de même importance. Un tel bilan ne s’obtient pas tout seul : il faut des adjoints fidèles, des conseillers efficaces, un personnel municipal à toute épreuve, un tissu associatif  dynamique et surtout une épouse imperturbable  et  c’est avec un trémolo dans la voix qu’il devait  tous les remercier avant de recevoir une ovation venue de la salle. Pétri d’émotion, il s’excusait de nous quitter avec la citation  de Georges Sand  faisant référence à son véritable métier qu’il allait retrouver : « nul autre que le laboureur ne peut ressentir le bonheur de voir la brume se lever sous le chaud soleil du matin sur les sillons retournés » (la mare aux Diable) Après un court et émouvant instant de silence,  il  était temps que Gilles Boyer apporte quelques notes d’humour par un saut dans le passé avec l’évocation des débuts de leur  premier  mandat,  jusqu’à cette dernière année dans un secrétariat tout neuf. On a surtout bien noté  que Michel, homme de consensus débutant avec une liste d’opposition, était devenu le chef de tout le monde. Marie-Agnès Petit évoquait leurs relations simples et faites de confiance. Elle  rappelait que l’action de ces 20 ans écoulés n’aurait  pu être sans un  sens profond de l’intérêt général plutôt que l’intérêt personnel ;  ce temps passé au service des autres se faisant forcément au détriment de la famille et de la vie professionnelle. Sensible à la solidarité, elle lançait  également  un appel en faveur de l’accueil social des enfants en difficulté familiale. Notre député Jean-Pierre Vigier, prenait à son tour la parole, et après un bref rappel du bilan réalisé se tournait vers le futur et devait assurer  de son soutient  notre monde rural. Bien entendu, à tour de rôle,  chacun avait présenté ses vœux, aux habitants et à la  commune.  Les émotions, les discours, les applaudissements, ça creuse, il a fallu rajouter des tables, 120 personnes, il faut les caser. Tout le monde installé, les brioches arrivaient dans les assiettes, le cidre débouché coulait à flot, les couronnes fleurissaient sur les têtes, toute cette communauté rassemblée faisait chaud au cœur.     COMBIEN SERONS NOUS ? C’est par le recensement que débutera probablement une des premières actions de la municipalité pour l’année 2014. Vous connaissez Amélie Defix, résidente dans notre commune, elle sera votre agent recenseur durant la période du 16 janvier au 15 février 2014. Sa fonction est importante à plus d’un titre, la principale étant de savoir capter la confiance de la population. En effet, elle entrera dans votre foyer, elle vous questionnera sur votre famille, sa composition, votre logement, vos habitudes, votre âge, votre situation professionnelle. N’ayez nulle crainte, Amélie, d’une part, a suivi une formation pour cette mission, d’autre part, elle sera munie d’un arrêté municipal ainsi que d’une carte officielle garantissant sa fonction. Les objectifs du recensement sont le dénombrement des logements et de la population résidant dans notre pays ainsi que la connaissance de leurs caractéristiques, ces données démographiques constituent une base de sondage pour les enquêtes de l’INSEE. Les renseignements fournis seront donc une aide précieuse pour la mise en place au niveau national des politiques sociales ainsi que des infrastructures. Quant au niveau local, ce seront nos soucis quotidiens que sont les transports, les logements, les équipements culturels et sportifs, les infrastructures scolaires, ainsi  que les structures jeunes enfants et personnes âgées qui seront mis  en évidence. Bien entendu, votre agent recenseur sera là  pour vous aider aussi bien pour remplir  le questionnaire que pour récupérer les formulaires, mais vous pourrez aussi, si vous le désirez, déposer ces derniers en mairie. Les utilisateurs d’internet pourront travailler sur le site http://www.le-recensement-et-moi.fr , en cliquant sur recensement en ligne. Ils se connecteront en utilisant le code d’accès et le mot de passe qui figurent sur la notice d’information fournie par Amélie à qui nous souhaitons bonne chance.     LE PERE NOEL A FAIT SON MARCHE Dimanche 1er Décembre jour de marché à Darsac pour le Père Noël. Il y en avait pour tous les goûts : objets décoratifs et utilitaires pour grands et petits, bijoux, gourmandises et, saison oblige, des vêtements chauds, il faut dire que la vingtaine  d’exposants avaient bien faits les choses avec des stands  attrayants et variés. Un peu déçus par une matinée morose, ils retrouvaient le sourire l’après-midi, il faut dire que la fraîcheur ambiante n’invitait pas à la promenade, mieux valait la réserver pour le milieu de la journée. Merci à l’association « les amis de Vernassal » pour cette sympathique manifestation, lieu d’achats bien entendu mais aussi lieu de rencontre  avec les artisans fiers de parler de leurs créations, également, lieu de convivialité inter village où il était possible de papoter autour d’un café et d’une papillote.       ENCORE UN RUBAN Samedi  5 Octobre,  cinq ans après l’inauguration de la restauration de notre église, voilà que notre maire Michel Chouvier nous jouait à nouveau du ciseau afin de couper le ruban qui allait ouvrir toutes grandes les portes du nouveau local implanté sur les lieux mêmes du terrain de sports à Darsac. Inauguration  simple mais néanmoins conviviale effectuée sous la Présidence de Gérard Roche  sénateur et Président du Conseil  Général,  notre député Jean-Pierre Vigier, Jean Boyer Sénateur, Marie Agnès Petit Conseillère Générale, Denis Eymard, président de la Communauté de Communes et à laquelle les maires des communes environnantes  avaient fait l’amitié de participer  ainsi que les villageois. Tout ce monde rassemblé, il fallait bien les occuper  c’est ce qu’à fait avec éloquence Michel Chouvier.  Tout d’abord,  il présentait la commune avec ses 400 habitants forte de son école bien implantée avec 40 élèves,  son tissu économique fait d’entreprises artisanales  et  agricoles, son tissu social avec  une demi-douzaine d’associations, son habitat souvent ancien certes,  mais auquel  sont venu s’ajouter 2 lotissements. Venons-en au fait. Un  bâtiment, c’est bien,  mais réussir le pari de construire à moindre coût un local  technique pour la commune, des vestiaires  et sanitaires pour le club de foot, le tout chapeauté  au sens propre du mot, sous une toiture pleine de promesses d’avenir car équipée en photovoltaïques, dénotait une gestion de commune solide comme le béton de la dalle,  branchée comme les panneaux du toit  et surtout pleine de bon sens. Bien entendu,  depuis la réalisation des plans jusqu’au dernier coup  de pinceau, tout ne s’est  pas fait en un jour  et il a fallu toute la ténacité des intéressés,  tant politiques que municipaux, administratifs que financiers, professionnels que bénévoles pour arriver au bout et obtenir le résultat que nous découvrons. Nouveau local, nouveau président, Sébastien Tallobre devait remercier son prédécesseur Thierry Soleilhac, la municipalité, le Conseil Général, et surtout le vice-président du district de football  Paul Chamarly qui, lui aussi, nous honorait de sa présence  et prodiguait en des termes plus qu’élogieux ses encouragements aux 50 licenciés de l’USV répartis comme chacun sait en 2 équipes, parité oblige,  l’une masculine, l’autre féminine. Sa phrase de conclusion ne manquait d’ailleurs pas de bon sens : « il n’y a pas de football professionnel sans football amateur » Et chacun de glisser qu’il était loin le temps où pour jouer au football, il n’y avait pas d’autres solutions que de se changer derrière la haie ou au mieux dans les voitures, mais quelle belle leçon de vie cela leur a forgé au plus profond d’eux-mêmes, fasse que nos jeunes aient le même enthousiasme, la même sérénité, dans le respect et la solidarité à l’encontre  de leurs coéquipiers et de  leurs adversaires. Anciens et jeunes  ont pu échanger devant  le verre de  l’amitié  offert par la municipalité et qui clôturait cette sympathique manifestation.       POUZOLS TOUT NEUF Pouzols, charmant village de la commune de Vernassal, niché derrière les bois de Gertru, mais à deux pas de la N 102, bénéficie depuis 2 ans, d’une importante campagne de rénovation. Tout d’abord, la route qui monte au village a été élargie empierrée et goudronnée, sont venus ensuite, les travaux dans le cadre de l’AEP (adduction d’eau potable) avec le changement du réseau par la pose extérieure des compteurs d’eau. Tous ces chantiers ainsi que quelques rénovations chez les particuliers avaient bien mis à mal le revêtement des rues, mais maintenant, plus de problème, mandatée par la municipalité, les camions de l’entreprise Colas sont passés, tout a été aplani avec un enrobé du plus bel effet. Bien sûr,  la « ruralité » y a perdu de son authenticité mais y a gagné en confort, plus de cailloux, plus de boue, plus d’ornières, il n’y a plus que des belles rues qui elles aussi, ont bénéficié l’an dernier de la campagne d’adressage. Tous ces travaux ajoutés à ceux de la voie ferrée qui passe en contrebas ont fait de Pouzols un village qui a beaucoup changé et, si vous poussez la ballade sur le chemin jusqu’au « Suc de Pouzols »vous découvrirez un paysage aux mille couleurs, surtout en cette saison, bordé à l’est par la chaîne bleue des Cévennes et si votre regard glisse en direction du  Sud, vous apercevrez le Mézenc son point culminant.  A voir et à revoir sans modération   DES CHASSEURS TRES MOTIVES Lundi 5 août, c’est par une chaleur bien estivale, qu’à 14 h une chasse pas ordinaire démarrait. Ici, pas de fusils mais des boussoles, pas de permis de chasse mais des énigmes, pas de gibier mais des trésors. Prévu de longue date, ce jeu de piste sous la conduite de 2 « parrains » a mobilisé 7 contrôleurs et réuni une quarantaine de participants de 3 à 67 ans. Tous se sont retrouvés sur les villages de Montagnac,  Ampilhac  et Pouzols. Primordiale,  une initiation au maniement de la boussole et de la carte était dispensée avant que les équipes,  chefs en tête  ne  s’élancent  dans la campagne nantis de la précieuse  boussole ou de l’indispensable carte.  Jeux d’adresse, trésors cachés, chemins à découvrir, photos à  retrouver, plantes à dénicher,  rien n’était laissé au hasard, et à chaque bonne réponse les points s’additionnaient.  Tout l’après- midi, équipe bleue, équipe rouge, équipe jaune, équipe verte ont cheminé sur les sentiers, découvrant la campagne sous un magnifique soleil et ce n’est pas les quelques gouttes tombées et les quelques grondements de tonnerre qui ont altéré la bonne humeur des participants.  C’est vers 18 heures que tout le monde se retrouvait dans la cour de la mairie où un goûter offert par la municipalité de Vernassal  les attendait. L’équipe verte remportait le 1er prix,  mais les 3 autres n’étaient pas oubliées et c’est dans la joie et la bonne humeur que chacun des participants repartait avec son lot et surtout  le souvenir d’une super  après-midi  dans notre verte  campagne où les travaux des champs battaient leur  plein. Une petite blondinette a très  bien su nous décrire la scène en disant : «  la machine,  on dirait qu’elle mange et puis après elle crache » et oui, les moissons  vues par une enfant de la ville !  Porteur de cette activité, nous remercions l’office de tourisme qui s’est joint au Conseil général pour la fourniture des nombreux lots  et surtout un grand coup de chapeau aux 2 concepteurs  jamais à court d’idées Marc Robert et Daniel Peyret  ainsi que tous les participants venus  qui,  de l’Espagne aux quartiers  de Vernassal  en passant par la Vendée, l’Isère etc…ont pu  découvrir et pourquoi pas redécouvrir notre belle commune.         UNE SALLE POLYVALENTE QUI NE S'ENNUIE PAS A Darsac, emmenés par le comité de jumelage Allègre Céaux Monlet, Vernassal, c’est une soixantaine de spectateurs attentifs qui, Vendredi 2 août sont partis en images pour l’Equateur visiter  la végétation et la faune de la forêt amazonienne, les volcans et les marchés de l’Altiplano sans oublier  les iguanes, tortues et otaries des Iles Galapagos. Deux  heures, c’est court  lorsque l’on ne s’ennuie pas et au final les applaudissements de l’assistance ont été un vibrant hommage pour le travail réalisé  et  auxquels  les  intervenants ont été très sensibles. Les derniers spectateurs partis, les chaises rangées laissaient place aux tables mises en place afin  d’accueillir le lendemain samedi 3, les 22 exposants du marché artisanal. Vaisselle, bijoux, objets décoratifs, dentelles,  photos etc, difficile de tout énumérer  sans en oublier,  chacun des artisans ont eu à cœur de présenter et de mettre son travail en valeur. De 9 heures à 18 heures, parmi les nombreux  visiteurs venus souvent « jeter un simple  coup d’œil »,  très peu sont repartis sans leur petit paquet. Avec un tel succès, il  y a fort à parier que l’opération sera renouvelée. OH RAGE, OH DESESPOIR ! « C’était si bien à Brisbao » cette ville inventée est sortie tout droit de l’imagination de son auteur,  et bien là-bas,  on dirait qu’il y  fait de plus en plus beau  car au soir du jeudi 25 juillet,  c’est par une  chaleur quasi  tropicale qu’une bonne centaine de spectateurs s’installaient salle polyvalente à Darsac pour applaudir les 8 comédiens de la troupe- théâtre du comité d’animation de la commune. C’est la 4ème fois que ces derniers se produisaient sur scène, aussi le spectacle est toujours aussi bien rodé et l’intrigue est toujours aussi « abracadabrantesque ».  Le public n’a pas boudé son plaisir et le tonnerre d’applaudissements qui les a salués au final en est la preuve.  Merci le « P’tit Comité »,  vous êtes notre rayon de soleil, vous avez vraiment  la rage de votre passion. Trois jours après,  dimanche 28 juillet, les puces du vide-grenier « des amis de Vernassal » ont pris un sérieux coup d’humidité. Plus que tropicale, nous pourrions dire diluvienne, la pluie qui s’est abattue l’après-midi,  sur ce qui restait des valeureux exposants venus de bonne  heure au pré du Garaye où les attendaient les responsables. La matinée leur a quand même laissé le temps de réaliser quelques affaires, mais trop c’est trop, surtout lorsque le ciel vous tombe sur la tête, aussi à 14 h, il ne restait plus que les organisateurs  blottis sous la bâche de la buvette qui regardaient  leurs aménagements partir en flaques dans les « razes ».  Seul jour de pluie entre 2 épisodes de chaleur, il fallait le faire  mais « la météo, on n’y peut rien et heureusement» nous a-t-on dit, alors ne sombrons pas dans le désespoir, et à l’an prochain ! PS : Samedi 3 août, n’oubliez pas le marché artisanal toute la journée salle polyvalente à Darsac , organisé par les « amis de Vernassal »       HOMMAGE AUX COMBATTANTS Ce dimanche 12 mai,  formé à la mairie, le cortège  des PG-CATM, drapeau en tête porté par Henri Condon et mené par son Président Aimé Blanc se rendait  à l’église où les attendait  le Père Montel  ainsi qu’une bonne partie des habitants pour la célébration de l’office religieux. Dans le cortège, étaient également présents, le chef de brigade de la gendarmerie d’Allègre,  Gilles Boyer adjoint au Maire représentant  celui-ci retenu par une obligation familiale ainsi que quelques membres du conseil municipal. Le chef de corps des sapeurs pompiers d’Allègre accompagné de quelques hommes retrouvaient  les autorités et l’assemblée devant le monument aux morts sur la grand’place du village et c’est sous une pluie désormais quotidienne qu’ une gerbe était déposée avant la lecture du manifeste des anciens combattants rappelant le sacrifice des anciens « unis par un même idéal, leur courage et leur volonté furent plus fort que tout» suivi de la minute de silence.  La trop longue liste des anciens combattants de la commune, morts pour la France et  l’hymne national clôturaient cette cérémonie chargée  du souvenir  des anciens certes,  mais  porteuse d’espoir pour les générations futures : « notre devoir est d’œuvrer aujourd’hui comme hier pour le maintien de cet héritage de paix, légué par les combattants de la Seconde Guerre Mondiale ». Un pot d’honneur offert par les PG-CATM était préparé à la mairie rassemblant autorités et villageois et terminait cette matinée bien conviviale.   TOUTES GENERATIONS CONFONDUES Laissant dehors grisaille et humidité,  ce matin du dimanche 7 avril, une vingtaine d’anciens accompagnés pour certains de leur époux ou épouse  se sont rendus  salle polyvalente à Darsac au repas annuel offert par la municipalité. Mais ils n’étaient pas seuls, car dans la bonne soixantaine de convives qui s’installait autour des tables, se trouvaient également les membres du conseil et les employés municipaux ainsi que les conjoints. Cette année,  Marie-Agnès Petit conseillère générale et régionale ainsi que Maryse Arnaud notre sécrétaire de mairie à la retraite depuis 1 an, étaient nos invitées d’honneur. Durant l’apéritif, Michel Chouvier prenait la parole, souhaitait  la bienvenue à tous les présents, regrettait l’absence de certains et avait une pensée pour tous ceux qui nous ont quitté cette année, ainsi va la vie et la  parenthèse qu’il devait ouvrir sur les prochaines échéances électorales permettait à Marie-Agnès, jamais à cours d’arguments, de prendre le relais et de nous informer des nouvelles dispositions gouvernementales dont les principales sont  la parité homme-femme sur les prochaines listes électorales et la crise aidant, le tour de vis aux subventions des collectivités locales, il faudra la rigueur d’une gestion  comme Vernassal pour tenir le coup.  Pendant ce temps « Martine » s’activait en cuisine, aussi, salade paysanne, filet de perche, sous-noix de veau forestière aux légumes comblaient les appétits qui commençaient à caler sur le fromage, mais le vacherin au coulis de framboises et la coupe de champagne faisaient  tomber bien des résolutions de régime. La santé, les douleurs, l’incontournable politique ont meublé les conversations quant au temps « ça fait comme ça depuis 4 mois et ça commence à bien faire » en disait long  sur l’hiver que tous venait d’essuyer, mais courage, les jardins les ont laissé tranquilles encore pour aujourd’hui, mais « ça va venir », aussi rien ne pressait est c’est vers 18 heures que les derniers partis, le ménage pouvait commencer. ELLE A PRESQUE TOUT D'UNE GRANDE Suite aux  travaux de modernisation du réseau ferré entrepris par la région Auvergne,  la dernière touche vient d’être posée afin que la gare de Darsac soit opérationnelle tant sur le plan circulation ferroviaire que routière car, après  la pose de rails, traverses et ballast tout neufs, il manquait l’essentiel de la sécurité : l’automatisation du passage à niveau sur la  RD  273 à la sortie du village. Restons modestes, elle reste une petite gare rurale avec ses 6 trains par jour, c’est peu mais c’est beaucoup, combien d’automobilistes franchissaient  les rails sans regarder, émotion garantie lorsqu’ un train arrivait de trop près, il y en a qui s’en souviennent encore ! Plus de risque maintenant, grâce au dispositif automatisé de sécurité très facile à comprendre : barrières  baissées, c’est un stop, barrières  levées, on peut passer ;  quant à la zone damier sur la route côté Darsac, elle signifie que vous arrivez  sur une aire d’attente qui permet  aux véhicules arrivant  en face de franchir normalement le passage à niveau sans créer un embouteillage. Notre gare, tout en restant une halte SNCF non gérée est desservie quotidiennement par les TER Auvergne  sur la ligne Le  Puy en Velay-Clermont-Ferrand,  croisons les doigts, pourvu que ce service dure encore longtemps. Tout est en place pour notre confort et notre sécurité,  maintenant, c’est  à nous d’utiliser correctement cet outil qui deviendra vite indispensable.     DU BONHEUR, UN BILAN, DES BRIOCHES Dimanche 13 Janvier, ils sont venus, ils étaient presque tous là, répondant à l’invitation de Michel Chouvier et du conseil municipal, pour la traditionnelle présentation des vœux. Même la neige et le froid auraient voulu s’inviter dès le matin mais ils sont restés dehors, tant mieux car il n’y avait pas de place pour eux, la salle polyvalente était comble et la chaleur ambiante qui  y régnait les auraient fait fondre. Sur la scène, Michel Chouvier, après avoir présenté ses vœux à tous ses administrés présents et absents, brossait le bilan de l’année écoulée sur l’ensemble de la commune :   - La campagne d’adressage menée par 2 des conseillers Marc Robert et Daniel Peyret touche à sa fin, les premières enveloppes de confirmation d’adresse sont parvenues à leur destinataire, désormais, plus personne n’aura l’excuse de se perdre.   -  Le raccordement des Nautes sur le réseau de Montagnac venant offrir  aux habitants non seulement une eau propre à la consommation mais, aussi une interconnexion  entre tous les villages, les mettant ainsi à l’abri en cas de sécheresse excessive.   - L’installation des  périmètres de protection qui garantissent aux villages une eau quantitativement et  qualitativement  satisfaisante. Les réservoirs sont vérifiés quotidiennement, la maîtrise étant assurée sans la participation trop onéreuse du syndicat des eaux.   - Si les travaux sur l’eau sont terminés à Fespescle, par contre, l’assainissement sera un gros morceau pour le budget municipal, l’agence de l’eau ne subventionnant plus ou si peu les petites communes.   - Le local technique et sportif de Darsac est terminé, l’équipement photovoltaïque du toit fonctionne depuis 1 an et demi et génère un bénéfice appréciable de 7200 € par an. L’inauguration est prévue aux beaux jours.   - Les travaux de la cabane des chasseurs à Razonnet qui se poursuivront en 2013.   - L’impact des décisions politiques concernant le fonctionnement de l’école va peser lourd sur le budget des petites communes car si les enseignants et les petits élèves voient leur emploi  du temps étalé, la commune devra prévoir une enveloppe supplémentaire pour assurer l’accueil de ces derniers et le fonctionnement  des locaux.  -  Autre problème concernant le ramassage scolaire, celui-ci sera subventionné par le conseil général seulement pour les enfants âgés de 6 ans et plus, scolarisés et résidants à  plus de 3 km, or,  à ce jour, il n’y a  pas de ramassage le matin, les parents effectuant eux-mêmes le transport, celui de l’après-midi reste à la charge de la commune pour la coquette somme de 16 000 € par an. Restons positifs, au dernier recensement, Vernassal a vu sa population augmenter, il faut dire que Montagnac a mis les bouchées doubles. Michel Chouvier  devait terminer avec un chaleureux remerciement au personnel et conseillers municipaux ainsi qu’aux différentes associations qui  œuvrent pour assurer la vitalité des villages, avec une extension au delà des frontières de la commune jusqu’au dynamique comité de jumelage Allègre – Céaux d’Allègre – Monlet - Vernassal qui ouvre à toutes les personnes  intéressées, la possibilité d’effectuer un séjour à Krostitz en Allemagne durant la semaine du 27 avril au 4 Mai, (pour plus de renseignements complémentaires , s’adresser à : jean.duroure@orange.fr ou au 04 71 00 75 98). Invitée chic, toujours de choc mais ce jour là sans chèque, notre conseillère régionale Marie Agnès Petit prenait la parole à son tour et après des vœux de santé, de bonheur, de joie, d’amitié, de partage et de réussite nous a parlé gravement de ciel sombre, de gel dur, de nuages gris. Nous n’étions pas face à une météorologue avisée, mais face à  une conseillère régionale  réaliste mais qui restera constante dans ses accompagnements, soucieuse de nos intérêts, de plus en plus vigilante, de plus en plus combative et qui a fait sienne la résolution d’un aïeul du Général Lafayette : « comme le chêne,  restons debout, vivace et robuste ». Faisons lui confiance car jusqu’à aujourd’hui, les enveloppes prioritaires ont été honorées ou en passe de l’être : le pont de Fespescle est élargi, le carrefour D27 et D13 accidentogène sera géré par un STOP,  les travaux sur la voie ferrée  sont terminés, la sécurisation du passage à niveau de Darsac est presque installée et  les adductions d’eau sont opérationnelles. C’est un public attentif qui devait remercier par ses applaudissements nos 2 intervenants et après la photo de famille municipale, chacun rejoignait les tables où les attendaient brioches et boissons, fèves et couronnes récompensant  les plus méritants sinon les plus chanceux. ANIMATIONS D'HIVER « La neige de l’Avent dure longtemps » Cette année, pour l’instant, elle n’a pas duré,  pourtant le froid qui a sévi durant quelques jours au début du mois, avait  bien contribué à son installation, mais, comme  d’habitude,  David André et Fabien Besse nos « déneigeurs attitrés » assistés de quelques bénévoles ont bien fait les choses et  rapidement, chaque  villageois  a pu retourner à ses activités sans trop de difficultés. Pendant ce temps, bravant une bise glaciale, les 2 responsables des « amis de Vernassal » ressortaient boules et  guirlandes des cartons et décoraient les rues du village. Les fêtes vont  vite  arriver et cette année, samedi 15 décembre, la commune accueillait une dizaine d’exposants pour son premier marché de Noël, petit certes, mais l’accueil était sympathique, les produits exposés intéressants et l’ambiance chaleureuse, que demander de plus. Cette année encore, la fontaine du boulanger a retrouvé son sapin et sa crèche, tandis que ça et là dans  les villages, des Pères Noël de plus en plus agiles partent à l’assaut des façades illuminées On ne saurait trop remercier les personnels de services et les commerçants ambulants pour qui les routes enneigées et verglacées ne sont pas un obstacle. Courage, l’hiver ne fait que commencer.                                           LE COMPTE EST BON   Il a suffit de 3 partenaires que sont la communauté des Portes d’Auvergne qui participe financièrement, la Poste qui le commandite, et la municipalité de Vernassal qui l’exécute pour que le projet intitulé « adressage » voit le jour. De  réunions avec les partenaires en réunions avec les résidents, de réunions avec les fournisseurs en réunions avec les exécutants, il a fallu du temps,  d’autant plus que d’autres communes s’étaient associées à ce projet. Et puis, il a eu l’été et les vacances,  l’hiver et le froid, enfin au mois de mars  2012 le premier tour de vis était donné. David André notre employé municipal, équipait Vernassal de ses plaques de rues. Bien entendu, d’autres travaux sur la commune ont revêtu un caractère plus urgent et la visseuse a pris quelques semaines de repos. Un peu plus tard, Darsac était équipé et puis cet automne, Pouzols et Montagnac à leur tour, recevaient leur lot de plaques et numéros. Ne restaient plus que Razonnet, Ampilhac Fespescle, Moulis, Les Nautes, Moulin Blanc, Moulin de Raze, Chantegris et enfin Pont de Limandre, vite faits, bien faits, il n’y avait que des numéros de maison à poser. En tout, 70 plaques de rues, 25 panneaux et leur poteau ainsi que 331 numéros de maison ont trouvé leurs destinataires. Le compte est bon,  il ne reste plus rien dans les cartons. Marc Robert et Daniel Peyret conseillers municipaux qui avaient en charge le dossier se sont impliqués  sur le terrain, n’hésitant pas à donner un coup de main à David, le retard est rattrapé, le travail a été terminé avant la fin de l’année. Maintenant, c’est au tour de la Poste de jouer son rôle : la distribution des cartes de changement d’adresse auprès de la population de la commune, une réunion aura lieu à ce sujet.   QUE DE CHEMIN PARCOURU Un siècle et demi sépare ces 2 photos Alors que les travaux sur la voix ferrée Le Puy à Saint Georges d’Aurac, battent leur plein, pourquoi ne pas s’offrir un petit voyage dans le passé. Dans la seconde moitié du XIX siècle, mené par la Compagnie  des Chemins  de Fer Paris  Lyon à la  Méditerranée, un grand chantier a changé la vie de la commune de Vernassal: la construction de la voie ferrée avec en préalable en 1869  le creusement du tunnel de Fix Saint-Geneys, d’une longueur de 2121 mètres, permettant de relier Darsac à Saint-Georges d’Aurac, en passant à proximité des villages de Montagnac et Pouzols. Fait notable, à ce jour, il reste le plus long tunnel ferroviaire encore en service en Auvergne. Dès 1872,  le maire de la commune de Vernassal, Felix Emeyre, lançait avec l’autorisation du Préfet,  la première demande pour la construction d’une gare à Darsac. Celle-ci achevée en 1874, la mise en service de la voie ferrée pouvait être effectuée d’autant plus  que les conduites d’eau étaient opérationnelles et alimentaient la station pour le fonctionnement des  machines à vapeur. Une diligence assurait la correspondance avec les trains qui passaient à Darsac. Elle assurait également le service postal 2 fois par jour. Un tel projet est loin d’avoir fait le bonheur de tout le monde, une quarantaine de propriétés étaient impactées et autant de jugements d’expropriations pour cause d’utilité publique étaient envoyés aux propriétaires récalcitrants qui répondaient par des pétitions adressées au Préfet de la Haute Loire. Revendications pour chemins d’accès, demandes de clôtures murées, telles étaient les exigences principales de nos procéduriers riverains, les dédommagements étaient  effectués en argent  liquide bien entendu, mais, faisant fi des  jalousies et discordes les travaux ont continué malgré tout. On devine qu’un tel chantier avait attiré beaucoup d’ouvriers entraînant la naissance de quantité de nouveaux métiers et surtout de commerces : un marché, ouvert seulement aux denrées alimentaires : légumes, beurre, viande avait été autorisé à Vernassal par le Préfet de la Haute-Loire de 1869 jusqu’à la fin des travaux ! En 1896, la ligne d’Arlanc étant prévue, une demande d’agrandissement de la gare était déposée avec la construction d’un abri métallique sur le trottoir central, de remises pour les machines, de voies d’accès et d’une buvette. La gare de Darsac devenait importante et l’on devine aisément que les hôtels, les restaurants ainsi que les entreprises et bien entendu le bureau de poste apparus sur la commune n’auraient jamais existé sans la gare. Les anciens se souviennent  de Monsieur Balleydier, le chef de gare avec sa casquette, son bâton lumineux et son sifflet. Le train était important dans la vie  des villageois car  il les emmenait à la ville. Durant toutes ces années,  notre gare en a vu passer des machines à vapeur avec leurs voyageurs en canotiers et chapeaux à voilette, des trains de marchandises chargés d’arbres destinés aux mines de Saint-Etienne, des michelines, d’abord la rouge ensuite la bleue ; en 2000, un  ancien Président de la République est même venu inaugurer la nouvelle ligne TER. Nous sommes en 2012, un siècle et demi de passage, ça use, même les voies  en acier. Conscients de la vétusté des installations et afin d’éviter des fermetures de lignes, l’Etat, la Région Auvergne et Réseau Ferré de France, se sont engagés  avec le plan Rail Auvergne, dans une modernisation du réseau ferré auvergnat pour un montant global de 213 millions d’euros, pour 800 km de lignes. Afin d’en optimiser le coût et l’efficacité, ce vaste chantier sur lequel travaillent 180 personnes nécessite la fermeture de la ligne allant de Saint-Georges d’Aurac au Puy du 14 mai au 8 décembre 2012. Des cars TER assurent les liaisons régulières quotidiennes. Sur les 30 km de voie de ce tronçon qui traverse notre commune, 50 000 tonnes de ballast ont été répandus et 50 000 traverses neuves où réemployées ont dû être installées. Soulignons l’interdiction  d’utiliser les traverses déclassées à des fins personnelles, traitées à la créosote, elles sont nocives au contact des mains et considérées comme des déchets industriels qui sont recyclés tout comme le ballast et les rails. Sous le Tunnel de Fix des traverses en béton ont remplacé les traverses en bois et le drainage sera refait malgré les travaux effectués il y 3 ans. Enfin un passage à niveau digne de ce nom avec barrières automatiques sera bientôt opérationnel sur la route de contournement à la sortie nord de Darsac. On peut remarquer que, outre les objectifs du Grenelle de l’environnement, l’attractivité socio-économique et la compétitivité du territoire régional, ce plan est aussi un soutien à l’économie et à l’emploi par une politique volontariste de grands travaux Il est évident que la modernisation du réseau permettra à chacun d’améliorer ses conditions de déplacement. Sûr, confortable, fiable, savez-vous que le train émet en moyenne 60 fois moins de CO 2 que la voiture ou le camion. Maintenant souhaitons seulement que notre gare ne soit pas oubliée et conserve son rôle de desserte pour les usagers de notre commune et des communes environnantes, c’est bien l’une des conditions pour que nos zones rurales continuent à vivre. Nous remercions Monsieur Carle  responsable de l’agence  RFF Auvergne (Réseau ferré de France),  chargé du plan Rail Auvergne ainsi que  Madame Delbos responsable de la communication à SNCF INFRA pour leur assistance et leur coopération ainsi que le personnel sur le chantier qui s’est prêté de bonne grâce pour les photos.   POUZOLS, UNE VRAIE RUCHE Ces jours-ci, il n’était pas possible de prévoir une sieste reposante dans le petit village de Pouzols de Vernassal. Tous les travaux de la commune se sont concentrés entre ses murs. Tout d’abord, le goudronnage effectué sur la route qui dessert le village, celle-ci  a été élargie, dans le courant de l’été, un revêtement s’avérait nécessaire, c’est l’entreprise Colas « qui s’y est collée » avec le défonçage de la chaussée existante, remplacée par un tricouche après empierrement. En simultané, l‘entreprise Bouchardon de Saint-Agrève  mandatée par la municipalité, dans le cadre de l’AEP (adduction eau potable) procédait  au changement du réseau avec la pose extérieure des compteurs d’eau, et puis, quitte à déplacer les engins et le personnel c’est la même entreprise qui a effectué le raccordement du réseau des Nautes sur le réseau Pouzols-Montagnac. Rien ne manque à la panoplie du matériel: les grosses machines de travaux publics : tractopelle, rouleau- compresseur, niveleuse  etc … tranchent, écrasent creusent de gros trous entre lesquels doivent se faufiler les engins des agriculteurs au volant de leur imposants tracteurs car l’ensilage bat son plein. Non loin de là, en application au plan Rail Auvergne, les travaux de rénovation sur la voix ferrée progressent à grands pas. Nous ne pouvons passer sous silence, l’énorme grue utilisée pour les travaux sur la toiture de la famille Fillère  et nous aurons fait le tour des chantiers. Mais non, il en restait un  plus modeste, certes, mais néanmoins utile, et oui, le  travail accompli par David André, juché sur son petit tracteur vert, armé de sa petite visseuse,  notre employé municipal en a fini avec l’adressage sur Pouzols,. Plaques de rues et numéros de maisons ont enfin trouvé leurs places.  Enfin, rassurons-nous, d’ici quelques jours, après un tel chambardement, Pouzols aura retrouvé sa tranquilité.                                                       UNE NOUVELLE CABANE Au printemps, c’est un logement tout neuf qui attendra les chasseurs de la commune. En effet, leur beau wagon vert commençait à faire tâche dans le village de Razonnet, et puis,  les règles de commodité et d’hygiène commençaient à y manquer, comme quoi, on peut être amoureux de la nature et y être très bien acclimaté,  mais  le bien-être et le confort reprennent bien vite leurs droits. Financé par la municipalité  et confié pour le gros œuvre à l’entreprise Bertrand -Tauleigne de Lissac, c’est juste à côté de leur ancienne cabane, qu’est implanté leur nouveau local. Lorsque murs et couverts seront terminés,  nos amis les chasseurs, profitant de la trêve hivernale, poseront les fusils pour des activités beaucoup moins féroces,  ils pourront se réchauffer au son de  la truelle et du pinceau car ils se sont réservé  l’aménagement intérieur. Sûrement, une petite nostalgie flottera au début, mais de belles histoires de chasse passées, présentes  et à venir l’effaceront bien vite.  Nous leur souhaitons un bon aménagement et une bonne adaptation après de sympathiques retrouvailles.   DE L'EAU POUR LES NAUTES          « Vous avez le village des Nautes situé à 941 mètres d’altitude qui ne manque pas d’eau, mais celle-ci présente des imperfections assez désagréables pour la consommation quotidienne. A 2 km à vol d’oiseau, sur la même commune de Vernassal, vous avez le village de Montagnac situé 30 mètres plus bas, à 910 mètres,  il est approvisionné par une eau pure et abondante qui vient de plus haut, captée au réservoir de Pouzols  à 1001 mètres. Quel procédé et quels moyens seront utilisés afin de faire monter l’eau pour  alimenter le premier village sans nuire aux 2 autres ? ». Ce « réality-problème » de géo-physique qui pourrait figurer dans un manuel scolaire a été soumis à la municipalité. En bons élèves, l’équipe municipale s’est penchée sur la copie. Rechercher les entreprises, trouver le financement, démarcher auprès des propriétaires des terrains impactés après les récoltes, ce projet monté par Michel Chouvier  et mené par l’entreprise Bouchardon de Saint-Agrève en Ardèche est en phase de réalisation, les travaux commencés mi-septembre, devraient durer si tout se passe bien, jusque dans la deuxième quinzaine d’octobre et en voici ci-dessous la solution : L’eau montera naturellement par gravitation  le long des 2000 mètres de tuyaux, ceux-ci d’un diamètre respectable de 63 mm en PVC haute-pression partira du captage de Pouzols -Montagnac vers  la voie  ferrée, traversera la départementale en bas de Vernassal, passera vers le village de Razonnet et montera au captage de celui-ci qui sera contourné. Il ne lui restera plus qu’à s’écouler jusqu’aux Nautes par la tuyauterie déjà existante. Les tranchées se font le plus possible le long des clôtures, les cultures sont ramassées, les semailles ne sont pas encore faîtes, cet automne doux est le moment idéal pour entreprendre de tels travaux.   ET DE CINQ Nous dirons que 2012 sera l’année des bébés à Montagnac sur la commune de Vernassal. En effet, 5 poupons sont venus grossir les rangs de la jeune population, et après les naissances de Léana Moneyron, née le 17 février, Eryne Boissière, née le 5 mars, Maëlle Haquin née le 22 avril, Colombe Sigaud née le 15 mai, et Nolhan Chouvier né le 27 juillet,  ajoutés aux 16 enfants déjà en place, leur nombre total est passé à 21. Grâce à la  jeunesse de sa population,  ce petit village d’une cinquantaine d’habitants, agriculteurs, salariés, artisans, retraités, originaires du pays ou nouveaux arrivants a su créer dans la commune une dynamique et un climat social à la fois riches et généreux. N’oublions pas les autres villages de la commune,  avec la naissance de Louis Freyssinet  le 19 mai dont les parents habitent Darsac. Il y a longtemps que la démographie  n’a connu un  tel essor, gageons que l’école communale a encore de beaux jours devant elle, nous ne pourrons que nous en réjouir.       POUZOLS A RETROUVE SA VOIE Courant août, la chaussée qui mène du pont de Pouzols  au village même de Pouzols faisait l’objet d’un sérieux relookage. Il faut dire qu’elle avait grand besoin d’être élargie, les engins agricoles ou autres tiennent de plus en plus de place et nos petits chemins de campagnes, pompeusement appelés routes parce qu’ils ont été goudronnés ne suffisent plus. De  plus sans fossé, l’eau stagne, et l’hiver devient verglas celui-ci,  outre sa dangerosité, endommage  considérablement le revêtement,  et puis, que dire de la végétation envahissante qui fait éclater les murettes, les pierres, de celles-ci  ayant vite fait d’envahir les bas-côtés et quelquefois même rouler sur la chaussée. Ce bon travail de préparation, avec l’arrachage des arbres et buissons envahissants, et la suppression des pierres a permis de repousser les limites et de régulariser la largeur de la route, avant le passage de la goudronneuse  celle-ci devrait  intervenir dans le courant de l’automne.   LA SOIREE AUTOUR DE L'HARMONIUM Né en Chine, il y a quelques milliers d’années, mais construit il y a 200 ans, on peut dire que cet instrument est le cousin de l’harmonica et de l’accordéon. A l’origine, placé dans les salons de quelques bourgeois fortunés et musiciens, il a peu à peu migré sous forme de don dans des paroisses qui ne possédaient pas d’instruments de musique. La production baissera rapidement après la 1ère guerre, les lieux de culte étant largement pourvus. La seconde guerre et l’invasion de l’orgue électronique lui apporteront le coup de grâce, il sera relégué sans ménagement dans les oubliettes des églises, des sacristies, des hangars ou trouvera des fonctions que l’on a de la peine à imaginer : perchoirs à volaille ou tout simplement placards à rangement. La longue nuit de l’oubli  semble prendre fin, car des passionnés d’instruments de musique anciens se sont penchés sur leur sort des et,  grâce aux efforts conjugués d’organistes, d’instrumentistes,  et de la FFAH (fédération française des Amis de L’Harmonium), écoles, conservatoires de musique peuvent citer des auteurs ayant composé pour cet instrument, pensez donc, Berlioz, Massenet, Strauss, Saint-Sens  etc…. Vendredi 10 août, à l’église de Vernassal, pour certains auditeurs, ce fût un grand moment d’émotion, pensez-donc, l’harmonium, oui, leur harmonium de l’église de leur enfance reprenait du service. Déménagé durant les travaux de l’église, il avait bien retrouvé sa place sous les voûtes mais faute de mains expertes, pour lui aussi, sa voix s’était tue depuis de nombreuses années. Animé par Jean Bernard Lemoine  Président de la FFAH, organiste de la paroisse de Thône en Haute Savoie et assisté de Jean-Louis Lionnet,  ce petit historique  agrémenté de diapositives occupait  la 1ère partie de la soirée ; tandis  que  la seconde partie, à travers différents morceaux  de musique religieuse ou autre écrits pour harmonium au XIXème et XXème siècle, sous les doigts talentueux  de l’organiste ont enchanté l’auditoire.       CARNET DE VOYAGE C’est à l’initiative du Comité de Jumelage Allègre, Céaux, Monlet Vernassal et pour la 1ère fois à la salle polyvalente à Darsac que, Jeudi 7 Août nos globe-trotters présentaient leur carnet de voyage au Népal. Tout d’abord, ils ont volé, de Paris à Katmandou, ensuite, ils ont marché  12  jours dans les paysages somptueux du Mustang, minuscule province du Népal sur une piste autrefois empruntée essentiellement par des marchands, des moines et des guerriers. Ils ont longé des rivières tantôt abondantes, tantôt asséchées. Dans les villages, ils ont croisé des gens souriants, fiers de montrer le résultat de leur labeur : le travail des champs. Pas fatigués du tout, ils se sont plongés dans les rues animées de Katmandou  afin de vivre au plus près la fête des lumières. Puis, ils ont ensuite roulé afin de traverser le Tibet, empruntant la route de l’amitié jusqu’à Lhassa la capitale. Ils ne pouvaient pas passer si près de l’Everest sans lui rendre une petite visite, ils n’ont pas été déçus, du haut de ses 8848 mètres, enrobé de blanc,  il domine toujours le monde.  Applaudissements et questions ont clos une soirée riche d’images et de souvenirs partagés. Un petit rappel : Vendredi 10 août, à 20 h 30 à l’église de Vernassal, « soirée autour de l’harmonium » LA COURSE AU TRESOR Jeudi 2 Août, flottait sur notre commune comme une pincée de « Ford Boyard » avec les jeux du bocal d’eau et de la planche à clou, un soupçon de « Pekin-Express », avec les enveloppes surprises et les photos mystère, une petite cuillère de « carte au trésor » sans les hélicos mais avec la carte et la boussole, le tout pimenté de jeux de logique et de réflexion. Au nombre de 38, nos concurrents de 5 à 65 ans s’élançaient sous un ciel bleu digne des plus beaux feuilletons paradisiaques sur les chemins de Vernassal- Razonnet, pour une course au trésor bien pacifique. Manipulation de la carte et la boussole, ateliers dans les bois, trésors cachés, photos insolites à prendre et photos mystère à trouver, rien ne leur a été épargné et c’est à 18 h que le grand jeu prenait fin à la mairie où étaient offerts boissons fraîches et petits biscuits. Après délibération, l’équipe rouge remportait le sac contenant entre autre la coupe, mais les 3 autres équipes n’étaient pas oubliées, chacun des participants est reparti avec son lot et surtout le souvenir d’une belle après-midi dans la fraîcheur des sous-bois de notre belle commune. Porteur de cette activité, nous remercions l’office du tourisme qui s’est joint au Conseil général pour la fourniture des nombreux lots de récompense et surtout un grand coup de chapeau aux 2 chevilles ouvrières, jamais à court d’idées, Marc Robert et Daniel Peyret.   LES PUCES AU PRE Dimanche 30 Juillet, la 2ème édition du vide-grenier organisé par les Amis de Vernassal a eu lieu. C’est sur le pré communal du Garaye à la sortie du village que le grand déballage était installé. La fraîcheur du matin s’est heureusement vite dissipée et c’est sous un soleil ardent que la journée s’est poursuivie, heureusement la  buvette était là pour étancher les gosiers desséchés. La bonne  soixantaine d’exposants pouvait profiter de leur voiture garée à proximité de leur stand et disposait d’un grand espace pour s’étaler et exposer aux yeux des promeneurs vêtements, livres,  jeux, bibelots et objets en tout genre. Les affaires sont allées bon train avec des moments d’affluence et des moments calmes, mais à l’heure du « remballage » chineurs et vendeurs paraissaient contents. Un petit bémol, dur dur de guider les poussettes dans l’herbe, c’est l’une des raisons pour lesquelles certains ont regretté la convivialité des rues du village où s’était tenue la 1ère édition. Bien entendu, tout le monde peut s’exprimer, ce sera  aux organisateurs de voir la meilleure solution, mais nous n’en doutons pas un seul instant, le rendez-vous est pris pour la  3ème édition  l’année prochaine. ECHOS DE LA FETE D'ETE Ce WE du 21 et 22 juillet, entre les animations, les expositions, les brocantes et activités diverses et variées dispensées aux alentours,  il était difficile  de faire un choix mais pour les petits futés qui ont choisi la fête de Vernassal, ils ont pu vivre 2 jours de franche gaîté, malgré la « fraîcheur estivale », sur des thèmes aussi variés que sport, danse, plaisirs de la table et jeux divers. En effet, samedi durant une bonne partie de l’après-midi, un pauvre ballon qui n’avait rien demandé à personne était sérieusement malmené par les équipes présentes, très en mollets, dont bien entendu l’USV garçons et filles. La journée se terminait par le bal, cette année déplacée au stade. L’air était plus que frais mais à « jambes vaillantes rien d’impossible », et chacun a pu se réchauffer sur ses airs favoris jusque tard dans la nuit. Dimanche midi, le repas du Comité d’animation de la commune rassemblait comme d’habitude une bonne  centaine de convives  à la salle polyvalente. Taboulé, pommes boulangères, grillades, plateau de fromages, et pêche Melba comblaient les appétits d’autant plus  que le service une fois encore le service était parfait. Faim et soif étanchées, tout le monde se retrouvait dans la cour pour les  12ème olympiades intervillages  animées, cette année encore, par la douce voix de  Marc Defix et l’impartialité de David Haquin. Jeux des chéneaux, dessins les yeux bandés, baby foot géant, sont des jeux simples amusants, à la portée de tous les âges et c’est l’équipe  verte fortement représentée par Vernassal  qui a remporté la coupe. Même les enfants ont eu leur épreuve avec le jeu de lancer, et dieu sait qu’ils y ont mis tout leur coeur                      La journée se terminait par un buffet froid accompagné des traditionnelles merguez/ saucisses. Merci à tous pour ce bon WE, mais l’année prochaine, s’il vous plaît, demandez le chauffage.   INFORMATION SUR LA COMMUNICATION         AU REVOIR MARYSE Samedi 5 Mai, que de stratégies il a fallu user pour faire monter Maryse Arnaud sur la scène de la salle polyvalente de Darsac afin que son départ à la retraite soit un moment de fête et surtout un témoignage de  reconnaissance de la part de toute une communauté . Et pourtant, elle avait reçu du renfort, bien entourée, tout d'abord, par sa famille, mari, enfants, petits enfants, auxquels s'étaient joints Monsieur le Maire accompagné de Marie-Agnès Petit notre Conseillère Générale, Monsieur Boyer Maire de Blanzac et bien entendue Marie-Claire Giraud sa remplaçante. Devant une bonne centaine d'habitants de la commune auxquels s'étaient joint les secrétaires des mairies des communes avoisinantes, Michel Chouvier devait brosser son parcours personnel et professionnel depuis son arrivée dans la commune en 1972 et ensuite son entrée  au secrétariat de la mairie le 1er mai 1992, il y a tout juste 20 ans, insistant sur leur relation qui, durant  toutes ces années a été faite de compréhension mutuelle, confiance et respect,  Maryse n'a jamais failli à sa tâche, tant dans son rôle administratif bien entendu mais aussi dans son  rôle  relationnel auprès du  public : résidents permanents ou visiteurs occasionnels . Enfin, c'est avec une certaine  émotion qu'il  relatait  la formation que  sa secrétaire a distillé avec une patience infinie au jeune maire sans expérience qu'il était, lors de sa propre prise de fonction  en 1995. Marie Agnès Petit donnait le coup de grâce à notre Maryse pétrie d'émotion en lui assénant 3 mots qui lui allaient comme un gant : rigueur, disponibilité, discrétion. Et oui, sa modestie a été rudement mise à mal et comme un bon moment n'arrive jamais seul , celui de la remise des cadeaux est arrivé  sous  forme d'un « coffret cadeau voyage » qui lui était remis au nom de la commune tandis que le conseil municipal auquel s'étaient joints ses collègues  secrétaires lui apportait la lumière sous la forme d'une belle lampe. C'est sous les applaudissements de l'assistance que Maryse pouvait placer quelques mots de remerciement à Jean Sabatier son premier employeur, ainsi qu'à tous ceux  qui l'on côtoyé durant toutes ces années. Ensuite, c'est de bonne grâce qu'elle se prêtait à une séance photos avec celle qui l'avait précédée Marie-Rose Defix  et celle qui lui succédera Marie-Claire Giraud. Un pot  clôturait cette matinée pleine d'émotion des bons moments évoqués mais aussi tournée vers l'avenir, et oui, ainsi va la vie,  à la mairie de Vernassal comme ailleurs.          

 



A PROPOS D'ADRESSAGES

La poste vient de valider les noms de rues et de places proposés par l'équipe du conseil municipal, la commande est donc en cours au près de la Société LACROIX Signalisation (44).
Les 4 villages concernés par des noms de rues sont : Vernassal, Darsac, Montagnac et Pouzols.

Ci dessous la liste définitive :


Noms_des_rues_Vernassal.jpg Plan_Vernassal_v2.jpg
 Noms_des_rues_Darsac.jpg  Plan_de_DARSAC.jpg
 Noms_des_rues_Montagnac.jpg

 Plan_de_Montagnac.jpg

                                &

 


Date de création : 28/10/2008 @ 21:19
Dernière modification : 03/10/2017 @ 15:06
Catégorie : Mairie
Page lue 4679 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

La commune en photos !

Panneau_commune.jpg

Vernassal_com_com_2017.jpg

Neige-gachat-17.jpg

Sous-bois16.jpg

Coquelicots_dans_champ_orge.jpg
Coquelicots dans un champ d'orge

Printemps.jpg

Vernassal et ses alentours

Le_bourg_13.jpg

Printemps3.jpg

Mont_Bar_12.jpg

Mont_Bar2_12.jpg

Vue sur le Mont Bar

Porte_de_puits.jpg
A RAZONNET

Fleurs_merisier.jpg

Printemps2.jpg

Lavoir.jpg
Lavoir de Vernassal

 
Place_nette_pour_culture.jpg
Préparation pour des nouvelles cultures

 

Fabien-aux-commandes-14.jpg

Neige_15.jpg

Lever_soleil_15.jpg

 

Haut_gachat.jpg

 

 

Lever_soleil2_15.jpg

Trains.jpg

Canton_ST_Paulien.jpg

Reflet1.jpg

Lever_soleil3_15.jpg

 

Reflet2.jpg

 

Printemps4.jpg

 

Vue_sur_gachat.jpg

Gachat face Est

Neige4_12.jpg

Neige3_12.jpg

Neige5_12.jpg

Neige6_12.jpg

Neige7_12.jpg

Neige_12.jpg

Paysages enneigés

Le_bourg_12.jpg

Le_bourg_2_12.jpg
Le bourg

Petit_troupeau.jpg



Sous_bois_2_12.jpg
Sous bois au printemps



Cavaliers_1_12.jpg
Des cavaliers dans la campagne

La_Prade_2_12.jpg

La_prade_12.jpg
La Prade bien humide

   

Gare_de_Darsac_ete.jpg
Gare SNCF de DARSAC

Ampilhac.jpg
Ampilhac

Chemin_vers_Moulis.jpg
Chemin vers Moulis

 Chantegris.jpg
Chantegris

Montagnac.jpg
Montagnac
 


 

Autres photos de la commune
Pont_1.jpg Epi.jpg Lever_se_soleil_en_octobre.jpg  Champ_de_ble.jpg Automne_sept2.jpg Prunelles_du_Velay.jpg Sur_les_hauteurs_de_la_commune.jpg Boulot.jpg
 Pont Gallo-romain  Epis d'orge Lever de soleil en Octobre  Le temps des moissons Couleur d'automne Les  prunelles du VELAY Sur les hauteurs Jeune boulot

 

^ Haut ^